AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Cache-cache] Petit frère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 1:09

Bon allez, il est minuit, on est samedi, fuck, j'ai trop envie de le poster et d'avoir des avis éè
Les extraits sont de:

Spoiler:
 

Le titre, je pense que vous pigerez au fur et à mesure ce qu'il veut vraiment dire



__



L’eau du lac était d’un marron terne, et aucune clarté ne perçait sur la surface trouble et sale, les rares poissons invisibles aux yeux des enfants perchés sur le bord. Leur jeune âge les poussait à toujours s’approcher un peu plus, attirés par le mystère de cette eau dont le fond était inconnu, restant ainsi énigmatique pour leurs cerveaux encore en apprentissage.

Alors s’enfonçaient dans la boue humide les baskets des deux jumeaux qui riaient, perturbant la surface lisse à l’aide d’un bout de bois qui de ses mouvements créait de douces petites vaguelettes. Leurs doigts, roses et boudinées, se mettaient ensuite à chercher de plus longues branches, dans le désir de satisfaire leur curiosité et d’enfoncer le bois jusque dans les abysses du lac. Une odeur de marais, de vase, chargeait l’air.

Tom, à ce qu’on dit le plus âgé des deux enfants, voulait ainsi prouver sa supériorité dans le rôle de grand frère. C’était l’été de leur sixième année, et bientôt un anniversaire pointerait le bout de son nez, les gâtant de cadeaux jusqu’à leurs tendres petits cous. Il prit une branche encore plus longue, et se pencha, courbant sa minuscule silhouette par-dessus l’eau ténébreuse où se projetait sa petite ombre ; alors lorsque son pied glissa dans la boue, le caoutchouc de sa basket crissant, il cria.

Sa jambe qui n’avait plus de prises était irrémédiablement attirée par la gravité et donc le fameux fond, qui l’engloutirait surement et paralyserait son corps en noyant chacun de ses membres, le prenant entre ses griffes, vicieux monstre qu’est l’eau, fatal. Et ce fut aussi rapidement que le reflexe humain peut l’être, et que l’amour entre ces deux garçons puisse encore accélérer le processus que son frère jumeau tendit les bras, ses deux mains essayant de rattraper le corps de Tom avant de le voir disparaître dans des hurlements. S’il échouait, trop penché qu’il était, il ne pourrait qu’être entrainé avec lui pour l’accompagner,
involontairement.


Mais la réussite de son acte les sauva tous les deux, et sa main se referma sur le bras de son frère en tirant de toutes ses minuscules forces vers l’arrière ; heureusement, la poussée d’adrénaline et l’instinct de survie qui alimentaient puissamment sa volonté décuplèrent la force de ses muscles. Son geste suffit à les faire rapidement tombé dans la boue derrière eux, au milieu des roseaux et des épais branchages. Leurs corps
s’enfoncèrent dans la terre flasque qui éclaboussa un peu, et leurs cheveux en furent tout salis.


Bill sauvait toujours son grand frère.


&*&*&


Lorsque Tom rentra chez eux cette journée de l’année 2002, une bourrasque de vent franchit la porte avec lui, et il usa de ses bras pour pouvoir la refermer dans un claquement qui fit sursauter son frère Bill, assit dans le salon.

Celui-ci mâchouillait un bâton de réglisse, croquant le bois et aspirant sur sa langue l’essence même du végétal. Bill attendait déjà son frère, et le courant d’air procuré par l’entrée de ce dernier avait plaqué le tissu de son t-shirt ample sur sa peau. Bill se tourna rapidement, ses genoux s’enfonçant dans le cuir de la banquette qui grinça, tandis qu’il s’accoudait au dossier. Un sourire étira ses lèvres légèrement charnues pendant qu’il s’impatientait de voir arriver son jumeau. Il ne le vit que passer.

Ses sourcils se froncèrent, et un léger grognement de frustration se coinça dans sa gorge pâle et un peu sèche, lui faisant seulement pousser un long soupir. Ses jambes se délièrent et il descendit du divan, à la poursuite de son frère qui montait déjà à l’étage, sans même lui donner des nouvelles sur ses exploits. Bill l’appela, grimpant les marches à vive allure, s’aidant en tenant la rampe pour s’expulser plus vite vers le haut. Le bâton de réglisse demeurait sur le tapis de laine.

Alors quand ses doigts vernis d’un rouge sang ouvrirent la porte de la chambre de Tom, Bill cilla plusieurs fois, sa vue n’associant pas l’idée soudaine, que son frère était juste roulé en boule dans son lit, le visage strié de larmes. Et Tom les sentait couler dans son cou, désagréablement froides, mais aussi dégouliner sur ses mains, et le long de ses poignets. Ca n’avait jamais été aussi humiliant de chialer ainsi, surtout devant son petit
frère.


« Dégage, » dit-il d’une voix étranglée, parce qu’il détestait cela, détestait être le plus faible des deux –mais avait-il déjà été le plus fort ? Il tourna la tête, et entendit tout de même les pas feutrés des pieds nus de son frère sur la moquette.

Puis, la scène se déroula très rapidement, et son cœur se gonfla juste brusquement lorsqu’il se pressa désespérément contre la poitrine brulante qui était soudain contre lui, lorsque son visage se perdit dans des mains qui n’étaient pas les siennes, contre des doigts qu’il chérissait, et au moment où ses sanglots s’étouffaient dans un t-shirt dont l’odeur n’aurait jamais pu être plus apaisante. Ses bras mous n’arrivèrent même pas à serrer son jumeau qui était pressé contre lui ; alors il se contenta de se laisser enlacer avec vigueur, volontiers serré entre les bras longilignes de Bill. Chacun de ses muscles se contracta, afin de se rouler en boule, tel un chaton replié sur les genoux de Bill.

Il venait de rater la première expérience sexuelle de sa vie, et ça avait surement été la chose la plus honteuse qu’il n’eut jamais vécue. Sa fierté était brisée en mille morceaux à l’intérieur de son corps, la panique le rendait confus et il pleurait encore.

Mais Bill savait reconstruire tout ce qui se brisait en Tom. Ses mains chaudes savaient le caresser autant qu’elle savaient le réconforter, et lorsqu’elles passaient ainsi sur lui et entre ses dreadlocks aux racines douloureuses, Tom pouvait juré qu’il était le plus chanceux du monde.

Bill réparait toujours son jumeau.


&*&*&


Dernière édition par Ayuma le Sam 30 Mai - 1:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 1:10

La chanson Durch Den Monsun était dans les bacs, et le clip était immanquable en Allemagne, envahissant les écrans, la musique s’échappant de tous les postes radios pour amener aux oreilles le charme d’un futur succès phénoménale et international. On pouvait à partir de maintenant admirer les quatre jeunes adolescents du groupe Tokio Hotel interprétant leur premier tube. Et Schrei ne tarda pas à suivre, avant que l’album ne fasse un véritable carton.

Et, dans la logique des événements, une tournée débuta. Chaque concert devenait plus important que le précédent, et les quatre adolescents ne savaient pas si le stresse s’amplifiait également à chaque fois. Ils ne savaient même pas si tout cela était bien réel ; c’était comme être endormi dans la chaleur douillette d’un lit et de rêver, sans jamais vraiment réaliser qu’on est loin de dormir.

Tom fut le dernier à entrer dans le van à la fin du concert, prenant sa place le plus au fond, près de Bill. Serrés, ses poings se posèrent sur ses genoux et il fixa l’extérieur qui défilait, telle la bande d’un film qui ne parvenait à attirer son attention. Bill soupira, depuis le début du concert il avait compris ce qu’il s’était passé. Il était vrai qu’en ce moment, Tom était de plus en plus désorienté, et se laissait trop vite submergé par le stresse, le travail et le succès. Ses doigts étaient atrocement douloureux, et ils tremblaient ; peut-être qu’il n’arrivait même plus à jouer, et il avait foiré tant de notes aujourd’hui. La frustration de ne pas réussir nouait ses entrailles, et les nerfs s’enroulaient autour, créant une boule immense en lui, qu’il ne digérait pas. Tom pouvait bien paraître le plus fort, il n’avait jamais été doué pour savoir gérer n’importe quelle émotion, mais il était très apte à prouver le contraire au monde entier. Le monde entier ou presque. Alors, il voulait à présent se mettre à courir afin d’échapper à tout cela durant un moment, pour souffler et détendre la tension qui le bloquait entièrement. Il avait l’impression que cette sensation désagréable parvenait à le noyer, jusqu’à la gorge.

Lorsque le van se gara devant leur studio, étant donné que le concert s’était déroulé dans leur ville ce soir là, les jumeaux entrèrent et se dirigèrent vers l’étage où était leur chambre encore commune à cette époque. Bill essayait tant bien que mal de distraire Tom, blaguant, ou lui racontant tout et n’importe quoi. Et ça suffisait souvent à tirer les traits du visage de Tom pour lui entrainer plusieurs sourires.

A peine deux heures plus tard, Bill se glissait déjà dans leur lit moelleux, chaud, et si confortable qu’il en soupira de plaisir. Ses jambes étaient toutes engourdies et il les détendit enfin, les muscles de son dos le remerciant presque d’être enfin allongés. Il tendit le bras pour éteindre la lampe de chevet.

« Eteins pas j'arrive ! » lança Tom à son frère depuis la salle de bain.

Il avait dû attendre que Bill ait fini de se démaquiller et de "prendre soin de lui" pour pouvoir procéder à ses propres ablutions, dont il compressa la durée autant que possible sans pour autant en négliger la moindre petite partie. Evidement, lorsqu’il quitta la salle d’eau en l’éteignant derrière lui, il fut accueilli par une noirceur plus obscure qu’obscure, et se trouva réduit à devoir avancer à tâtons. Il finit par arriver jusqu’au lit, où il se glissa, venant se coller à son frère.


« Espèce de sale chieur, » sourit-il.

Bill rit doucement, et chercha une des mains de son frère, touchant les doigts qui étaient devenus si rugueux avec le temps et les écorchures, avec les cordes de la guitare que Tom grattait, grattait, et grattait. Leur enfance paraissait si loin, se dit-il, alors qu’ils n’avaient même pas 16 ans. Une douce odeur envahit les sinus de Bill, un arôme musqué, surement un gel douche pour homme qui conférait à Tom un aspect viril en ce moment. Passant une main dans ses dreadlocks humides, et embrassant gentiment la joue de son jumeau, Bill murmura d’une voix presque tranquillisante.

« Tu sais, ce n’est pas grave, hein. »

Et de légères caresses apaisèrent une main tourmentée de Tom, mais aussi son crâne, massant entre les racines tendues de ses cheveux. Tom ronronna presque, un long soupir d’aise franchissant ses lèvres. Il avait la sensation d’être envahit par l’aura de Bill qui l’attirerait immédiatement au cœur de leur petit cocon.

Cependant, Tom réfléchit un instant sur la raison de la phrase qui essayait de se faire une place parmi le confort de son esprit, taquinant quelques uns de ses neurones. Mais Tom savait au fond de lui que parfois, Bill devinait simplement ce qu’il se passait sans même que le moindre mot n’atteigne ses oreilles pour provoquer son ouïe. Doucement, le cœur de Tom se tordit à cette pensée, et il savait de toute façon qu’il ne serait jamais seul avec tout ça. Quelqu’un était toujours derrière lui, quelqu’un qui savait redresser son dos qui se voutait à force de trop de soucis qu’il portait comme des fardeaux, en silence.

« Merci, » répondit-il seulement, ses doigts jouant avec ceux de son frère afin de tisser d’avantage les trames cette intimité que personne ne comprendrait jamais.

Lorsque Bill se hissa sur un coude, et plus vite que Tom ne put le prévoir, ce dernier sentit brusquement des lèvres chaudes et humides s’écraser contre les siennes, avec force et détermination. Il sursauta, glapit, les yeux ouverts, avant de se laisser complètement submerger, une vague anéantissant le peu de connexion qu’il lui restait avec la réalité. Cela faisait si longtemps qu’il eut l’impression que c’était leur premier baiser. Le souffle léger de Bill sortait de ses narines et caressait sa peau, tel une langue brulante qui venait frotter son visage et essayait d’attirer son attention autre part que sur la bouche qui bougeait déjà contre la sienne. En vain. Toutes les pensées de Tom semblaient soudain se concentrer dans le baiser qu’il échangeait avec envie, entre-ouvrant ses fines lèvres. Il se sentit complètement choir et, c’était comme si dans tout son intérieur proliférait soudain des nuées de papillons, aussi vite que la langue de Bill fut dans sa bouche, et que le gout de sa salive lui parvint. Bill avait un onctueux goût de réglisse, et ses mains dans sa nuque donnaient la sensation à Tom qu’il allait se faire étrangler pour mourir avec la meilleure sensation au monde.

Bill était toujours celui qui embrassait Tom.


&*&*&


« Arrête de mâcher cette merde, » grogna Tom, installé face à Bill dans le véhicule, alors qu’ils étaient maintenant tous les deux majeurs. Tom donna quelques coups avec son pouce sur le filtre de sa cigarette, faisant chuter la cendre incandescente et la laissant s’envoler par la fenêtre.

« J’essaye d’arrêter de fumer », rétorqua Bill d’une voix qui laissait croire qu’il avait un cheveu sur la langue, n’enlevant en aucun cas ce qu’il avait dans sa bouche, et son pied alla écraser celui de son frère.

« Ouais, mais là tu vas te bousiller les dents, » répondit Tom en ignorant même le geste de son frère.

« Et toi les poumons. »

« Au moins ce sera pas à cause d’une bombe de laque, » lui lança Tom en étouffant un gloussement, tirant sur sa cigarette sans se gêner pour envoyer la fumée dans la voiture.

Bill leva les yeux au ciel, ignorant les paroles, ses dents occupées à écraser l’extrémité du bout de bois qu’il avait dans la bouche pour avoir le plus de saveur possible. Bill avait du passer sa jeunesse avec un bâton de réglisse dans la bouche, en vérité.

Soudain, il couina en sentant sa sucrerie disparaître, violemment extraite de ses mâchoires par les doigts de Tom qui tirèrent dessus.

« Hey ! »


« Quoi ? » sourit Tom, se reculant dans son siège, en enfournant le même côté que Bill avait sucé pendant plusieurs minutes, et qui était tout mouillé et mou entre ses lèvres maintenant. Mais il s’en fichait, c’était la salive de Bill. Même s’il n’aimait pas tellement la réglisse.

Bill s’esclaffa, et croisa les bras, même si surpris par ce geste, voire légèrement heureux que son jumeau fasse ça. Qu’il n’hésite pas à avoir la salive de Bill dans sa bouche. En vengeance, faisant mine d’être énervé, il se pencha à son tour et attrapa le reste de cigarette entre les doigts de Tom, plaçant celle-ci entre ses lèvres en sachant que c’étaient celles de Tom y avaient reposé plus tôt.

« Gamin, » rit Tom, sentant sur sa langue des particules de bois et se demandant comment Bill pouvait supporter ça. Il tira la langue et essaya de les extraire de ses doigts, pestant en faisant claquer sa langue contre son palais. « Erg, c’est dégueu. » Il grimaça et réussit enfin à enlever les micro-morceaux gênants.

Bill riait, et il tendit de nouveau le pied pour le poser contre la cheville de Tom, pressant contre son os.

« Bien fait pour toi, » lui dit-il gentiment en finissant la cigarette qu’il balança dehors.

« Gnagnagna, » fut la seule phrase de Tom pour se défendre, parce qu’il sentait le pied de Bill caresser son mollet et c’était foutrement et irrévocablement excitant. Il eut honte de rougir pour si peu, et se sentit comme un enfant en train de flirter, ses joues prenant une délicieuse et mignonne teinte pourpre. Il en voulait à Bill d’agir avec tant d’effet sur lui et de savoir manier son cœur à ce point. Bordel, il en gloussa presque.

Bill était toujours celui qui allumait Tom.


&*&*&


Dernière édition par Ayuma le Sam 30 Mai - 1:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 1:14

Le corps étendu dans son lit, la tête reposée sur plusieurs coussins qui formaient une chaine moelleuse de coton et de tissu, Bill attrapa la télécommande et mit en route le DVD qu’il venait d’insérer dans le lecteur, un fabuleux concert du groupe Nine Inch Nails. Il ne se lassait pas de voir Trent Reznor hurler sa voix dans son micro, les cheveux longs collants à son visage, et la musique faisant battre son cœur, l’hypnotisant totalement.

Seul dans sa chambre, il vérifia une nouvelle fois son téléphone mobile, soupira, et se concentra sur le concert à l’écran, ses lèvres se décollant l’une de l’autre pour murmurer les paroles de la première chanson qu’il connaissait déjà par cœur ; pour une fois sa voix n’était qu’un susurrement aussi léger qu’une caresse, et personne d’autre ne l’entendait.

Son frère était sortit chez Georg, apparemment, pour une soirée bière-et-conneries. Bill n’y participait plus, et ce n’était pas parce que Tom parlait de filles ; Tom parlait de filles seulement devant une caméra, en vérité. Et c’était déjà suffisant pour commencer à juste lui taper sur le système nerveux.

Il n’entendit pas tout de suite la porte de l’entrée de l’appartement qu’il partageait avec son frère s’ouvrir.

Tom claqua la porte d’entrée derrière lui, vanné. Il sourit à la vue des multiples paires de pompes qui décoraient l’entrée en un joyeux bordel. Il y joignit les siennes et se débarrassa de son blouson avant de faire un crochet par la cuisine.

Il se servit à boire et étancha sa soif en une seule et longue gorgée, soupirant ensuite de satisfaction. Il
ouvrit le frigo dont il scruta le contenu, en sortit
plusieurs choses et entreprit de se confectionner un sandwich dont il avait le secret (ou pas).


Il quitta la pièce et se rendit au salon.

Malgré la lumière qui y était resté allumée, aucune trace de son frère, enfin si on ignorait un paquet de chips entamé, à côté d’un de cigarette vide, et forcement pas jeté. Tom soupira, le prit, l’amena à la cuisine pour le faire disparaître dans la poubelle alors qu’il croquait dans son sandwich, et un peu de mayonnaise resta sur le coin de ses lèvres qu’il lapât. Définitivement, il n’avait jamais assez de nourriture dans son estomac pourtant pas très épais.

Il sourit en s’enfonçant dans le couloir qu’il ne prit pas la peine d’éclairer, guidé par la porte du fond d’où s’échappaient déjà une source importante de clarté et une musique assez rapide et brusque. Tom frappa son poing contre le battant de la porte de bois ouverte, lançant un sourire charmant à la vue de son frère agglutiné au cœur d’une montagne de draperie rouge.

« Hey, » lui dit-il, mais pas trop fort ; il ne voulait pas déranger la musique que Bill écoutait.

Pourtant, ce dernier avait déjà complètement délaissé Trent de son esprit, son regard semblant même sourire pour accompagner ses lèvres. Il s’étira comme un félin, et le son qui s’échappait de l’écran parut soudain comme en arrière plan, la mélodie qui se jouait derrière la scène d’un film, et qu’on ne remarque pas toujours. Il bailla légèrement.

« Ca va ? »

« Ouais, » répondit Tom alors qu’il continuait d’avaler son sandwich en bouchées assez importantes. Il avança, et sans se tourner, claqua la porte avec l’aide de son pied. Et sa masse volumineuse en vêtements s’étala littéralement près de son petit frère, parce qu’il jouait encore son rôle d’ainé ; foutaises.

« Filles ? » lança Bill, pour plaisanter, et ça lui permettait de lancer une petite pique à son frère en lui prenant la tête avec le même sujet qu’il ne supportait plus lui-même.

Tom leva les yeux au ciel en s’esclaffant, callant sa tête sur un coussin près de son frère, tandis qu’il avalait le dernier morceau de son sandwich.

« Et toi, garçons ? » lui lança Tom sur le même ton.

« Ho, mais tu sais que j’adore me faire prendre, non ? » répliqua Bill en le regardant, et en essayant de mettre un ton sexuellement soumis dans sa voix, alors qu’il n’y avait que l’ironie qu’on percevait.

« Bien sur, même que je t’écoute et que je me branle en cachette. » Tom tira la langue sans retenir un gloussement.

Ils finirent par rire doucement tous les deux, sorte de moqueries sur les vies qu’on leur inventait le plus souvent.

Quelques minutes passèrent, et Tom, étourdi par la soirée et par l’heure, bailla et il sentit à peine ses yeux qui commençaient à se fermer alors que Bill regardait d’un œil absent l’écran plasma ; il ne savait même pas lui-même s’il faisait réellement attention aux images.

Le plus âgé s’enfonçait dans un sommeil relativement doux, et sursauta à peine en sentant une main sur son flanc, en fait il sourit et ouvrit à demi un œil pour voir le visage de Bill proche du sien.

« Tu dors avec moi ? » questionna le plus jeune, et sa voix contenait autant d’espérance que Bill pouvait être en manque de leurs câlins nocturnes.

Le sourire de Tom fut à la fois timide et faussement fier, car il savait comment cela allait finir s’il se laissait entrainé dans le lit de Bill ; son estomac se noua si fort d’une excitation peu commune, qu’il put juste hocher la tête.

Se redressant et descendant de son lit, Bill alla appuyer sur l’interrupteur mural afin de laisser la pénombre les entourer, et il revint rapidement se confiner dans ses draps. Il tendit un bras et sentit Tom, qui était apparemment assis, ses doigts rencontrant son torse, mais c’était directement la peau soyeuse comme du velours qu’il sentit.

Il entendit une fermeture Eclair, un froissement de jean, et un mouvement passa tout près de son visage alors que l’odeur de son jumeau arriva telle une fragrance qu’il ne put s’empêcher de humer. Puis il s’allongea près du corps quasiment nu et brulant qui était dans son lit ce soir.

Les genoux osseux des deux jumeaux finirent par entourer les jambes l’un de l’autre, créant ainsi un enchevêtrement de membres longilignes et gauches. Tom laissa échapper un rire nerveux lorsque la main de Bill se posa sur son ventre ; Tom n’avouerait jamais qu’il était toujours légèrement tendu quand il se retrouvait allongé dans le matelas de son frère. Mais ça l’excitait aussi et c’était là le plus grand secret de leur vie.

Il haleta doucement, et remonta sa cuisse contre la hanche de Bill en enroulant doucement ses doigts autour de la couture de son t-shirt, et le plus jeune du couple gémellaire comprit son désir et roula enfin sur Tom pour lui imposer son poids. Celui-là pouvait sentir un genou de Bill entre ses jambes, et il le serra doucement, donnant un petit coup de hanche pour le toucher de son érection si douloureusement raide et chaude. Bill expira, puis se pencha pour murmurer près de l’épaule de son jumeau.

« Ca fait longtemps. »

Tom ouvrit la bouche pour répondre mais ne put quand le haut de la jambe de Bill s’écrasa contre son pénis excité ; il ne réussit qu’à sursauter et couiner comme un chiot.

Si Tom ne savait pas s’il était attiré par les femmes ou les hommes, il savait sans peine que jamais il ne refuserait d’écarter les cuisses pour son frère. Et c’est ce qu’il fit.

La chaleur incendia d’abord ses reins sous les mouvements de son frère, les caresses rudes de sa jambe pour lui procurer un minimum de plaisir. Et leurs bouches se retrouvèrent finalement, pour un baiser d’abord lent et
sensuel, amoureux, qui finissait souvent en un échange presque vulgaire de salive et de mélanges de langues rapides et brusques. Les dents rentraient même parfois dans le processus.


Bill finit par retirer le caleçon à carreaux de son frère, revenant immédiatement entre ses jambes et passant ses doigts sur sa longue queue gonflée et surement rougie bien qu’il ne distinguait pas ses couleurs.

« Alors, filles ? » demanda Bill, taquin, tandis que ses doigts demeuraient frustrants, ne le prenant jamais vraiment comme il faut.

« N-non, » haleta Tom, ses hanches partant en avant.

« Garçons ? »

« Eurf, » fut le seul son qu’il réussit à émettre. « S’il te plait, » supplia t-il en se cambrant, puis la main de Bill disparut carrément.

« Je répète : garçons ? »

Tom inspira et expira plusieurs fois de manière profonde, se redressant sur un coude, et essayant de regarder son frère dans le noir, un petit sourire sur les lèvres malgré la frustration qui le tiraillait jusque dans ses jambes. Il avait l’impression que des fils s’étaient cousus dans ses membres et quelqu’un les tirait de l’intérieur.

« Georg est-il un mec ? »

Il ne sut pas s’il entendit vraiment Bill lâcher un petit rire, car sa tête s’enfonça soudainement dans l’oreiller alors qu’il gémissait et que sa bite était enfin pressée entre les doigts experts de son jumeau.

« Ca, c’est à toi de me le dire. Tu lui as fait quoi ? » Bill, faisant mine d’être énervé et jaloux –ça il ne faisait pas semblant- de la révélation, serra plus fort son pénis pour le faire crier.

« Sucer ! »

Bill leva les yeux au ciel, faussement exaspéré. « Après avoir sucé la moitié des queues du staff, tu t’attaques au groupe ? » Il rit. « Il reste que Gustav… ? »

« Ouais. »

« Tu peux vraiment pas t’en empêcher ? » Bill était un peu plus sérieux, et il commença à caresser le membre érigé de Tom, de haut en bas, lentement mais avec beaucoup de pression.

« J’aime les bites, » finit par lâcher Tom dans un long soupir rauque, haussant les épaules parce que ce n’était plus vraiment une confidence.

« Ouais. C’est laquelle la meilleure ? » Bill accéléra un peu, et glissa son pouce sur la fente humide du gland épais de Tom, recueillant sur son épiderme le liquide séminal de son frère.

« ‘a tienne, » gémit Tom.

Satisfait, le brun abandonna de nouveau le sexe de son frère, et sa main se faufila plus bas, traçant un chemin derrière ses testicules, appuyant sur son périnée pour faire sursauter et crier Tom, puis massant en de petits cercles le tour de l’étroit trou plissé du cul de son frère jumeau.

L’ex dreadeux couina, et leva une de ses cuisses, passant son bras derrière son genou pour tenir sa jambe collée à son torse, ainsi ouvert aux mains de Bill ; il adorait tellement se faire prendre. Par Bill.


Dernière édition par Ayuma le Sam 30 Mai - 1:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 1:15

« Tu sais, ça sert à rien de prendre un style de plus en plus macho, Tom, » dit tranquillement Bill alors qu’il taquinait son entrée, faisant mine d’entrée une phalange pour arrêter au dernier moment. Tom sentait presque son intérieur palpiter d’envie, et il serrait son cul par intermittence, impatient.

« Quoi encore ? »

« J’en sais rien, plus tu fais des trucs avec moi ou n’importe quel mec, plus t’essayes de montrer le contraire. C’est tellement nul, » rit Bill, frustrant tellement son frère que ce dernier grogna et attrapa les épaules de Bill en le serrant fermement.

« Bordel, tu peux pas juste me doigter là et on parle de mon look plus tard ? Même au lit tu parles de mode, alors la ferme, » lança t-il, en colère, prêt à laisser tomber sa jambe.

« Est-ce que tu viens de mal me parler ? » l’accusa Bill, mimant la colère alors que son doigt entra enfin, mais fort, plantant le corps de Tom alors qu’il le sentit se crisper. Il avait entré entièrement son putain de doigt dans l’anus de Tom.

« Enfoiré. » Mais en aucun cas Tom disait cela méchamment, sa voix était aigue, et il se tortillait déjà au bout du doigt de Bill, lâchant ses épaules pour attraper le bois de la tête de lit. « Bouge. »

« La ferme. »

« Hum, » gémit Tom, et il essaya d’avancer son cul pour s’empaler sur le doigt de Bill, désireux que sa prostate quémandante reçoive un minimum d’attention.

Et cela se passa la seconde qui suivit, Bill avait juste appuyé son ongle où il fallait, appuyant si fort qu’il enfonçait presque cette bosse dans son cul, la titillant. « C’est ça que tu veux ? »

« Ouais, » haleta Tom.

Bill la griffa presque, et Tom hurla en se cambrant.

« Ha bordel, espèce de sale connard. »

« Parle-moi meilleur s’te plais. »

« Pardon, » articula le guitariste alors qu’il lâchait soupirs érotiques et couinements assez féminins.

« J’espère que tu fais pas ce genre de son quand tu baises une nana, » se moqua Bill, et il entra un deuxième doigt assez difficilement, se mettant au travail de la chair afin de l’écarter, de la tirer.

« Va t’faire, » marmonna Tom entre ses dents, tirant sur sa jambe tandis que son autre cuisse partait sur le côté, et il était souvent à se soumettre complètement. Il lui arrivait même d’être vraiment très souple.

« C’est toi qui va te faire enculer là. »

Tom siffla quand le deuxième doigt fut également franchement en lui et que Bill commença à les bouger. « Ouais, je pourrais te… lubrifier moi-même ? Putain. » Il parlait en se mordant parfois la lèvre, ou la langue, et il voulait vraiment enduire la queue de Bill de sa salive pour qu’elle glisse si fort en lui.

« Oh, bien sur que oui. »

Et puis plus rien, plus de doigts, plus le contact du corps de Bill entre ses jambes, seulement des bruits de tissu, et il devinait que Bill se mettait aussi nu, et la respiration plus bruyante de son frère lui indiqua qu’il s’approchait de lui. Le guitariste laissa tomber sa jambe. Et Bill chevaucha le torse de Tom.

« Ouais, » dit Tom en ouvrant les mâchoires, prêt à gober le pénis chaud de Bill et même s’étouffer avec s’il le fallait. Il aimait tellement ça, son ventre se tordit et il soupira de plaisir quand il sentit l’humidité tiède contre ses lèvres.

Alors Tom suça correctement son frère, lécha son pénis gonflé, ne refusait pas quand Bill s’enfonçait plus loin et baisait sa bouche, et ne le retint pas non plus quand il tira ses cheveux pour le clouer à l’oreiller, entrant et sortant vulgairement de sa cavité buccale. Bill attendit que sa bite soit trempée de la salive de Tom, retenant ses gémissements même s’il se cambrait et désirait la faire glisser dans la gorge de son faux grand frère. Il eut presque du mal à se retirer car Tom le retint en attrapant fort ses hanches, jouant avec sa langue sur la chair délicieuse de Bill ; c’était humain de vouloir à ce point manger des queues ?

Bill grogna, appuya sur le front de Tom et se retira. « Putain, tu voulais que je jouisse dans ta bouche et plus en toi ou bien ? »

Tom rit doucement, passant le dos de sa main sur ses lèvres pour essuyer légèrement, et avala le reste de surplus de liquide dans sa bouche. « Désolé, trop bon. »

« Tourne-toi. »

Tom ouvrit la bouche pour parler, puis la referma et se tourna juste, se tenant sur les coudes et sur les genoux, réellement à quatre pattes, la colonne vertébrale tellement cambrée que son cul pointait en l’air. « Là ? »

« Là, ouais, » haleta Bill en agrippant ses hanches, n’hésitant pas à le griffer un peu et venant se collant contre ses fesses, son sexe glissant entre les deux lobes de chair de Tom.

« Hum, » ronronna ce dernier, puis couina en ouvrant simultanément bouche et yeux quand il sentit Bill entrer, d’abord assez difficilement ; mais Bill forçait toujours son intérieur même si ça résistait et si ça l’écartelait presque.

Une fois en place, les ongles profondément enfoncés dans la chair de Tom, Bill entreprit un mouvement de recul, bref, sans laisser le temps à Tom de respirer alors qu’il le plantait de nouveau, poussant vers le haut dans son cul serré, et Tom crut que ses genoux allaient quitter le matelas.

S’il ouvrit la bouche pour essayer de parler, ses oreilles bourdonnaient et il essaya d’attraper le devant du lit, mais tomba vers l’avant quand son jumeau continua avec ses coups de reins lents mais si profonds.

« Bordel ! » Tom était littéralement en train de s’écrouler sur le matelas, la joue écrasée contre des oreillers de soie –Bill adorait la soie- et il voulut se redresser un peu, mais ses pieds glissèrent contre le drap alors que Bill accélérait, et le limait sérieusement en profondeur. Son trou chauffait à chaque friction, et la brulure coulait dans ses cuisses, et son ventre. Bill le touchait si loin qu’il avait la sensation de le sentir à l’intérieur même de son estomac. C’était délicieux, et sa bouche et ses yeux étaient secs.

« Chut, » lui souffla Bill, entre deux souffles de sa respiration erratique, et il tendit un bras pour l’enrouler autour du cou de Tom, le hissant ainsi alors qu’il le prenait encore plus fort, s’inclinant afin de frotter contre sa prostate. Tom dans ses bras tremblait, gémissait, criait, convulsait parfois.

« Pi-tié ! » grogna ce dernier, fermant fort les yeux alors que le sommier commençait à grincer, et il se mordait les lèvres pour ne pas hurler, cherchant de l’air alors qu’il sentait sa gorge être parfois un peu trop serré et ça devenait difficile de respirer. La sueur s’étalait en une mince couche sur son dos et ses épaules, et il sentait quasiment les hanches de Bill venir claquer contre son cul.

Ses jambes ne tinrent plus, ni ses bras, et il devint un corps croulant qui gémissait et se tortillait dans les bras de Bill, baisé.

Ils recommencèrent plusieurs fois cette nuit-là, et jouirent à en réveiller les voisins. Chacun ne connaissait que l'autre pour lui procurer autant de plaisir, et c'était peut-être parce que leurs corps étaient fait pour se lier, s'emboiter et fusionner. Et leurs âmes aussi.

Bill était toujours celui qui dominait Tom.





___
Voila *stresse*


Dernière édition par Ayuma le Mar 18 Aoû - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sabrina
Marquise du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4974
Age : 23
Localisation : France
Emploi/loisirs : Lycéenne
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 1:51

J'ai adoooooré. On voit tout au long de l'OS que c'est Bill le dominant et le grand entre eux deux et j'aime.
Sinon j'adore leur relation.
Et bon dieu, le Tom dominé. <3 *meurt*
Le lemon était trop d'iiiiih. *____________*

Bravo! Et merci pour le Bill en seme. *-*
Revenir en haut Aller en bas
lel_chan
Marquise du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4930
Age : 27
Localisation : Derrière toi
Emploi/loisirs : Psycho / ToHo / Dodo.
Humeur : Tèje.
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 2:06

oh
mon
dieu


...


Je suis en train de glousser comme une pauvre idiote, tellement c'etait juste, si mignon au debut, et, tellement pervers à la fin *dread*
OMG QUOI xD

J'aiiiiime tellement çaaaa quand bill soumet Toooom *_______*
Et quand Bill est le grand frère *bave*

J'aime *o*
♥♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.otaku-fanfic.skyblog.com
Gab'
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 31
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 2:10

Ayuma a écrit:
Ecris pour Lel
C'est ballot de faire une faute d'ortho dans la dédicasse XD

Bon ben voilà tu l'as fait congratz', désolée que mes extraits t'aient autant pris la tête ^^;;

Ca faisait un peu caricature de ce qu'on voit d'habitude pour décrire Bill, mais avec Tom à la place ; concept.

J'ai pas trop aimé le lemon, trop hard pour mon petit cœur fleur bleu qui veut toujours plein du namour entre les jumeaux (j'aime pas plus Tom en salope qui se fait sauter par tout le monde que Bill dans le même rôle XD).
Mais c'était bien écrit et ça se laissait très bien lire.

Et donc ben, euh merci, et encore désolée.
Revenir en haut Aller en bas
http://gabuliellu.skyrock.com/
Youlia*
Marquise du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4897
Age : 25
Localisation : DTC (:
Humeur : Sucrée/Salée
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 2:16

OMFG!
Ohmondieuohmondieuohmondieu!
Ayuma, t'imagines même pas l'effet que ton OS a eu sur moi!
C'était...ohmondieu...j'ai pas de mot. C'était parfait!
*hyperventile*
C'était pas juste excitant (bien que ça le soit beaucoup), mais, je sais pas, certains passages m'ont collé des frissons tellement c'était saisissant *-* La manière que tu as eu de nous décrire leur relation, comme ça, par petits extraits de leur vie, c'était génial. Et en plus, à chaque fois, avec le "c'était toujours Bill qui...Tom", ça donnait un vrai rythme à l'OS en plus de leur évolution dans le temps et j'ai vraiment adoré cette manière de procéder.
Et puis Tom, qui est totalement soumi à son frère dans la sphère privée alors que dans la sphère public c'est lui le "grand frère", oh putain, c'était trop bon! \o/ (et je suis sure que c'est comme ça en vrai! )
il adorait tellement se faire prendre. Par Bill. *o* <3 <3 <3 <3
Je suis encore un peu en état de choc là (ce qui explique la qualité médiocre de ma review ^^'), tout ce qui me vient à l'esprit là, tout de suite, maintenant, c'est "putaiiiiiiiiiiin!!" (ça veut dire que j'ai beaucoup aimé xD)
Franchement Ayuma, cet OS est splendide! Vraiment du bon boulot. Je suis bluffée.
Revenir en haut Aller en bas
Chachouille
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5960
Age : 25
Localisation : Nancy :9
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 11:45

Totalement comme Youlia *____________________*

Le seul petit bémol que j'aurais à apporter, c'est qu'on ressent pas leur amour dans le lemon et j'aime pas spécialement Tom en salope : x

Mais c'est vraiment la seule chose qui m'a dérangée parce que sinon *_________*
Rien que Bill en dominant I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chach-ouille.skyblog.com
Mary
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6249
Age : 25
Localisation : Glasgow
Emploi/loisirs : Trekkie
Humeur : Right as rain
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 12:59

OH.MY.GOD. (They killed Mary ><")
C'était.........................Je suis totalement fan. Tom dominé, Tom la pute,...
J'adore ton style et j'adore le côté "Bill domine toujours".
C'était vraiment sympa, j'ai la gorge toute sèche maintenant...
Merci *__*
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2485
Age : 25
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Etudiante
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 13:30

Gosh
J'adore ^-^
Lemoooon *meurt*
Tout est parfait sérieux ^^
Ils sont trop chous au début ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 13:42

Merci les filles *_*
I love you I love you
Ca me fait du bien vous savez :')
Gab, t'excuse pas (t'excuser de me donner trop de libertés ? XD une fois que j'avais mon idée ça a été, donc merci pour ça Smile)

Sinon, pour faire global, Tom n'est pas en salope vv il suce juste des queues, mais couche qu'avec Bill Very Happy
Sooo ><
Et puis ça vous dérange jamais quand Bill va se faire baiser par tout le monde èé

Contente que ça vous ai plu Very Happy
Ye vous aime I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 14:33

OMFG!!
*hyperventile*
Juste...*meurt noyée*
Au début,c'est tout chou,tu gagatise et tout..et la fin!!! Mon dieu la fin!!
Ce lemon..déjà j'aime les Tom dominé,mais les Tom dominé-version salope-qui suce tout ce qui bouge..c'est juste..parfait.Tom il fait vraiment un peu pute là,et juste..miam.
"Il adorait tellement se faire prendre. Par Bill." *crise cardiaque*
Revenir en haut Aller en bas
lel_chan
Marquise du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4930
Age : 27
Localisation : Derrière toi
Emploi/loisirs : Psycho / ToHo / Dodo.
Humeur : Tèje.
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 14:33

Ayuma a écrit:
Et puis ça vous dérange jamais quand Bill va se faire baiser par tout le monde èé


YEAAAAAAAAAAAAAH FIIIIGHT
Revenir en haut Aller en bas
http://www.otaku-fanfic.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 16:00

T'arrêtes èé
Revenir en haut Aller en bas
Risou
Populaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 552
Age : 26
Localisation : Toulouse (31)
Emploi/loisirs : Yaoïste \o/
Humeur : =)
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 20:46

Bon alors comme Gab et Chouille, je trouve ton OS trés bien écrit, j'ai adoré toutes les parties sauf le lemon, j'adore comment tout démontre que Tom est en fait le vrai petit frère, avec le temps y tout, et Tom en sème génial, mais c'était un peu trop cru et sans amour pour moi ! Fouaalaa.
Revenir en haut Aller en bas
Machin
Geek
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1706
Age : 23
Localisation : Ermont (95)
Humeur : .__.
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 30 Mai - 22:04

OHMONDIEU OHMONDIEU je sais juste pas quoi dire à part ça, wow *o*
Tom dominé et salope j'aime putain *-* I love youI love you
Au début c'est trop chou je gagatisais trop et puis le lemon, ce putain de merveilleux lemon ♥♥♥♥♥♥♥
Juste, WOW XD
Merci pour ce bon moment Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kill Sophy
Geek


Féminin
Nombre de messages : 1700
Age : 24
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Dim 31 Mai - 14:14

Exactement comme Youlia, et Cha pour le lemon.
Sinon c'était vraiment bien, mignon au début, et puis la fin <3
J'aime les phrases de fin de parties, elles rythment l'OS et tu crées en même temps une sorte d'ambiance.
J'aime la relation des jumeaux, enfin le fait que Tom soit dominé face à Bill, et comment tu as traité ça :3
Il y a une chose qui me gêne, mais j'arrive pas à dire exactement quoi.
Et j'aime les deux derniers paragraphes.
Merci <3
Revenir en haut Aller en bas
Clarinett
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2495
Age : 24
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Dim 31 Mai - 18:08

j'ai adoré : D un tom totalement dominé dans tous les sens du termes, c'est juste génial ; D j'suis fan.
& le lemon super cru m'a pas du tout dérangé, au contraire. c'était encore plus bien.

j'ai adoré, vaimeeeeent <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Jeu 4 Juin - 13:32

Merci les filles *o*
Ho, et puis, c'est pas sans amour oO L'amour on l'a dans toute la première partie XD ils s'aiment hein ç_ç
Je suis contente que ça plaise dis donc :3
Revenir en haut Aller en bas
koala-bamboo
Intégrée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 99
Age : 31
Localisation : NANTES
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Ven 5 Juin - 22:17

J'ai trouvé ça sympa, un peu dég' que se soit Tom la fille (jai vraiment toujours du mal à m'y faire, ça devrait être un nouveau warning pour les fictions =) parce que moi Bill en salope, j'arrive vachement mieux à me le visualiser mais sinon j'ai beaucoup aimé. C'est amusant, les petites phrases en fin de chapitre, ça donne un petit style et c'est très bien trouvé pour nous préparer à la fin en Tom dominé.

Merci pour sympathique OS et je n'ai pas encore trouvé qui avait écrit quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Jess
Populaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 572
Age : 26
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : en cuisine
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Mer 10 Juin - 13:07

tout comme koala-bamboo elle a dis tout ce que je pense.

j'ai aimé ton os Wink
Revenir en haut Aller en bas
Dine
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7132
Age : 24
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Lun 15 Juin - 16:11

Bon dieu, perso j'ai aucune critique à faire, j'ai vraiment tout aimé *o* Bill en grand frère qui domine Tom aaahhhh j'ai pas arrêté de glousser mdrrr C'était trop excitant *o* bravo j'ai adoré <3 *__*
Revenir en haut Aller en bas
Mimipotter
Inrattable
avatar

Féminin
Nombre de messages : 936
Age : 25
Localisation : Neuf-trois sisi !
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Variable
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Sam 8 Aoû - 0:36

YAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! 'Like it bordaaaal !!
J'ai adoré du début à la fin, surtout à la fin en fait. J'aime bien quand ils parlent de Georg xD. Et au début, greeew ils sont trop mignons quoi Jtm.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   Mar 8 Déc - 1:13

Le premier mot qui me vient à l'esprit est le suivant : MERCI !
Merci, merci, merci mille fois d'avoir écrit cet os, il est vraiment excellentissime !

Et ce, pour plusieurs raisons. Déjà, parce j'adore quand c'est Tom qui se fait dominé, quand c'est lui le plus faible des deux, quand c'est lui qui est complètement accro à Bill, qu'il ne peut se passe de lui, et qu'il ressente toujours le besoin de se faire réconforter par lui. Et donc, pour le coup, on peut dire que je suis servie ! C'est la première fois que je lis un Os où Tom est vraiment le dominé, dans tout les sens du terme, aussi bien mentalement que physiquement. Et c'est un pur régale, que de le voir se tortiller sous les doigts experts de Bill et de lui en demander encore plus. Vraiment, imaginer Bill au dessus de Tom, ce dernier le suppliant de le prendre, c'est juste purement jouissif !

Surtout que ça change des autres os ou fictions. Pour une fois, c'est Bill qui assure le rôle du grand frère. C'est lui qui sauve Tom, qui le protège, le réconforte, l'embrasse, l'aime et le domine ! Et ça, j'adore !
Je ne supporte pas quand les auteurs décrivent Bill comme une salope, une petite garce jalouse qui aime sucer son frère, et qui ne se fait baiser que par lui. Comme il a un style assez féminin, il est direct catalogué comme le dominé, et on lui colle une étiquette de salope sur le front, faisant de lui un trou dans lequel Tom aime se vider les couilles. Ouais, je suis hard là, mais c'est la vérité. Et ce que je déteste par dessus tout, c'est quand les auteurs le font réagir comme une fille ! >< Okay il est gay, okay il est androgyne, okay il aime la mode et les fringues, okay, il doit sûrement adorer se faire prendre par Tom (et inversement), mais ça ne fait pas de lui une fille ! Tu comprends donc ma joie quand j'ai découvert que c'était Bill le dominant et celui qui avait le rôle du grand frère ? Je suis juste tout simplement aux anges ! ^^

L'autre chose que j'ai aimé dans cet os, c'est le lemon ! Raaaaah, décidément, j'adore voir Bill au dessus de Tom, pendant que ce dernier le supplie de le prendre. Et contrairement à certaines lectrices, je n'ai pas trouvé que Tom agissait comme une salope, ni comme une pute. Certes, il aime sucer des bites à qui le veut bien, mais il reste néanmoins à Bill. Les phrases servant à conclure chaque paragraphe nous le montre bien, c'est Bill qui sauve Tom, c'est Bill qui le réconforte, qui l'écoute, qui l'embrasse, et c'est Bill qui le domine. C'est donc Bill qui a l'exclusivité, tout du moins, je l'ai sentie de cette manière : Pour Tom, ça a toujours été Bill, et ça sera toujours Bill. Et personne d'autre. On en revient donc à dire que Tom aime Bill.

C'est pour cette raison que pour moi, les je t'aime et un lemon plus doux montrant l'amour que se porte les jumeaux me paraissent superflu. Je suis donc ravie qu'il n'y en ai pas. Déjà, parce que j'ai une sainte horreur de tout ce qui est roucoulant, à l'eau de rose, avec des torrents de larme etc. Les lemons façon guimauve dans lesquels les jumeaux se jurent de s'aimer éternellement et s'unissent sous les étoiles bienfaitrices...Non merci ! Y'a rien de pire que ce genre de passage fleur bleue pour me donner la nausée ^^
Et puis comme je l'ai dis précédemment, j'ai ressenti l'amour que se porte les deux frères, déjà grâce au côté protecteur et grand frère de Bill, mais aussi par le fait que se soit Bill qui réconforte Tom, et que Tom ne se sente heureux que dans les bras de son frère.

Une dernier petite chose avant de terminer : J'ai beaucoup aimé les phrases concluant chaque fin de paragraphe. Elles donnent un rythme au texte, et crée une sorte d'impatience. J'avais envie de savoir ce que Bill faisait toujours à Tom, vraiment, et je me demandais comment cet os allait finir...Et bien je peux le dire maintenant, j'adore la fin ! =P

Voilaaaa, je pense avoir tout dit.
Sur ce, un grand Merci à toi, félicitation et j'espère lire prochainement un nouveau os de ta plume, surtout s'il est aussi bon que celui là ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Cache-cache] Petit frère   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Cache-cache] Petit frère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [WBMW Madrid 2009] Pegasus a un deuxième petit frère
» Beaumanoir
» Où se cache-t-il ? n°2
» Jeu : qui se cache sur cette photo ?
» Peavey Cache Card est VENDUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Between The Lines :: Cache-Cache-
Sauter vers: