AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Cache-cache] Empannage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gab'
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 31
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: [Cache-cache] Empannage   Jeu 28 Mai - 1:06



Dernière édition par Gab' le Mar 22 Mar - 21:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://gabuliellu.skyrock.com/
Gab'
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 31
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Jeu 28 Mai - 1:06



Dernière édition par Gab' le Mar 22 Mar - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://gabuliellu.skyrock.com/
Gab'
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 31
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Jeu 28 Mai - 1:07

s


Dernière édition par Gab' le Ven 23 Nov - 18:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://gabuliellu.skyrock.com/
Gab'
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 31
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Jeu 28 Mai - 1:07

s


Dernière édition par Gab' le Ven 23 Nov - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://gabuliellu.skyrock.com/
Gab'
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 31
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Jeu 28 Mai - 1:09

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://gabuliellu.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Jeu 28 Mai - 14:45

J'adore!!
C'est bien le GG's..*sourire niais*
Revenir en haut Aller en bas
lel_chan
Marquise du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4930
Age : 27
Localisation : Derrière toi
Emploi/loisirs : Psycho / ToHo / Dodo.
Humeur : Tèje.
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Jeu 28 Mai - 22:56

OH MY GODE !!



LE GG EXIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIISTE !!!! <- premiere chose que je me suis dite en arrivant aux moments GG.
Parce qu'au debut j'ai juste pleuré :/
Ohmygode, mon ovaire est en train de creuser un trou pour s'echapper je crois X_X tout ça pour dire que mon com sera pas pertinent du tout.

Juste, connaissant Sternychounette(l) elle aurait peut etre viré dans le super tristounet ._.
Et j'admire la façon dont ut les as RETOURNEY pour en faire un putaindetructropbiendelamortquitueputaindemerde *_______*

MERCI POUR CAAAAAAAAAAAAAAA Gab tu rox tellement :'D
Revenir en haut Aller en bas
http://www.otaku-fanfic.skyblog.com
Gab'
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 31
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Jeu 28 Mai - 23:20

C'est gentil ;_;

Paske mon pauvre truc il est mal aimé paske c'est du G/G (bon c'est pas mon texte ultime non plus mais bon je râle pour le principe rapport ouske ke j'ai pas choisi le sujet et que je suis punie de l'avoir respecté au final XD Mais j'attends la review Sternichienne !! Sûr que ça me consolera aussi Very Happy), y donc merci ça me fait plaisir ça me réchauffe le coeur <333
Merciiiiiii
Revenir en haut Aller en bas
http://gabuliellu.skyrock.com/
Chachouille
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5960
Age : 25
Localisation : Nancy :9
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Jeu 28 Mai - 23:23

Gab, depuis que tu as posté cet OS, j'essaye de me motiver à le lire mais j'ai toujours pas réussi .__.

"Alleeeeez, c'est quand même Gab qui a écrit! OK, cest du GG, mais en général t'adhère à ce que Gab écrit! T'en mourras pas"

bref, promis, j'le lis d'ici mardi !

_________________
Trust me, I'm the Doctor

http://theboggartinthewardrobe.tumblr.com/
http://acatintheusa.wordpress.com
http://chachouilletraductions.skyrock.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chach-ouille.skyblog.com
Youlia*
Marquise du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4897
Age : 25
Localisation : DTC (:
Humeur : Sucrée/Salée
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Ven 29 Mai - 0:19

D'iiiiiiiiih!
C'était trop bien! \o/
J'adore le Gus de cet OS.
Je vais te faire tomber amoureux de moi, gronda la voix de Gustav, basse, enjôleuse. *gagatise*
Bref, ma review pue la merde mais c'est pas grave! J'ai adoré! Very Happy
(et je suis complètement incapable de dire où se cachent les extraits...)
Revenir en haut Aller en bas
Gab'
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 31
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Ven 29 Mai - 0:55

XD

Non mais Chachouille te force pas mdr Surtout qu'à mon humble avis ça ressemble pas du tout à ce que je fais habituellement, surtout le début, donc bah ça te fait un argument en plus pour pas avoir à t'envoyer à la torture XD

Youlia : suis contente si ça t'a plu !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://gabuliellu.skyrock.com/
Kill Sophy
Geek


Féminin
Nombre de messages : 1700
Age : 24
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Dim 31 Mai - 12:07

D'abord au début j'ai hésité à le lire, parce que bon c'est du G/G, mais je me suis dit que si je lisais ceux de Stern, et comme j'avais déjà lu un peu de ce que tu écrivais... Et je regrette pas du tout.
J'adore le début, les descriptions, et puis son obsession racontée comme ça. Gustav est juste parfait, comme Youlia, juste
"Je vais te faire tomber amoureux de moi, gronda la voix de Gustav, basse, enjôleuse", parfait.
J'aime Georg aussi, son attitude cool, et leur relation.
Et les deux phrases qui se recoupent sur leurs sentiments sont juste parfaites et vraiment bien trouvées, j'aime comment Georg s'en rend compte et comment tu l'as développé.
Et j'ai aussi relevé le paragraphe twincest mdr, c'était plus fort que moi.

En bref, c'était vraiment génial, même si c'était du G/G et que j'avoue que j'ai passé le lemon, ton style d'écriture est juste prenant :3
Et j'ai retrouvé un des deux extraits, mais ils sont parfaitement intégrés, c'est juste parce que je connais un peu Stern et que je l'avais déjà lu quelque part :3

Merci et bravo, il mérite vraiment pas d'être mal aimé ton OS èé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Dim 31 Mai - 19:49

Bon, je te préviens à l’avance que j’écris tout dans le désordre, que je vais pas réussir à trouver de mots suffisamment bons, suffisamment forts pour te dire tout ce que tu as bien pu me faire ressentir.

Le début est sublime. Tous les petits détails que Gustav a grappillé au fur et à mesure qu’il côtoyait Georg, tout ce qui a pu le faire tomber, tout ce qui a pesé dans la balance peu à peu et l’a fait chavirer. Toutes ces métaphores que tu utilises pour parler de Georg, pour le décrire, elles sentent l’amour et le désir contenu, la passion sincère. C’est quand on aime autant que chaque part de l’autre semble être faite de particules de beauté, qu’il semble être un assemblage des merveilles du monde. J’aime tes descriptions de Georg, peut-être parce que ce sont les même que les miennes.

Et puis la déesse basse… arf, c’est juste tellement ça… je suis contente de te connaître, contente que tu me connaisses, parce que sans ça t’aurais jamais pu écrire quelque chose d’aussi bien, d’aussi juste à mes yeux. Et au fond cet OS c’est aussi la preuve que tu me connais, et c’est peut-être aussi pour ça que je l’aime autant.

Dans tout ce début, on sent l’amour qui se construit petit à petit. Des envies qui viennent peu à peu, que Gustav ne veuille Georg rien que pour lui au fond. Il est comme « drunk from the liquid wormwood of his eyes » (la classe, c’est de s’auto-citer). Il est plein de détails, ce début, les observations de Gustav : les bijoux toujours d’argent, par exemple. La phrase qui les concerne tourne dans ma tête depuis que je l’ai lue, parce que c’est vrai, et que si je le savais, je ne m’en étais jamais consciemment rendue compte ; et je suis contente que toi, tu l’aie remarqué (me casse pas mes dreams en disant que t’as mis ça au pif xD). Pareil pour la corpulence de Georg qui a changé, au fond je l’aime bien, et j’aime que Gustav l’aime aussi.

C’est peut-être pas très sain, mais je me retrouve un peu dans ce Gustav que tu décris… « Cannibale, il dévorait ce corps des yeux à défaut de pouvoir y planter les dents, et il ressentait une soif qui ne pourrait jamais être apaisée qu’avec la certitude de pouvoir s’abreuver à son âme à loisir. » C’est totalement ça. Quand on aime et qu’on a la certitude profonde de ne pouvoir jamais être aimé en retour, on s’abreuve de l’âme, on se rapproche virtuellement, on recueille les détails à défaut de recueillir les souvenirs. Et parce qu’on est désespéré malgré la résignation, on a parfois recours à des choses un peu… illicites ;p

(ça devrait peut-être pas, mais ça me fait penser que l’amour mène vraiment à des choses bizarres et pas très légales : se droguer pour oublier, stalker au mépris des lois, tuer, tout ça)

J’aime la partie dans la boîte. J’aime la constante attention qu’à Gustav pour son attitude et sa constante attirance pour Georg. Il y a une phrase, peut-être anodine, qui m’a particulièrement frappée à ce sujet : « son cœur continue à battre au rythme des basses bien trop poussées ». Tu as porté beaucoup d’attention à Sandberg et au fait que Gustav avait commencé à vaciller pour Georg en le voyant jouer et s’occuper de sa basse, et maintenant, quoi qu’il se passe, le cœur de Gustav bat pour le bassiste, pour Georg.

Malgré moi, j’aime le passage pour les jumeaux, qui m’a piqué les yeux sans que je ne le veuille. Sale twincesteuse ! Le paragraphe qui leur est consacré est très beau, mais aussi très juste. Très cruel. Tout en secrets jamais avoués, même pas à eux-mêmes, comme tu le dis. Tout le monde le voit, et personne ne le voit en même temps. On ne peut pas imaginer l’inimaginable…

Et puis Gustav qui se « gave de la contemplation de Georg », c’est juste ça. Peut-être qu’on a l’air stupides, nous, les petites groupies, à ne pas réussir à quitter l’un des quatre Tokio Hotel du regard tant qu’ils sont sur la scène, mais c’est vraiment ça. Ne pas le lâcher du regard tant qu’il est là -c’est presque la peur qu’il disparaisse.

Et c’est quand il plante ses yeux dans ceux de Georg que quelque chose lâche en Gustav : grisé par l’absinthe, une fois de plus ;) ? Tu parles beaucoup des yeux -les yeux sont le miroir de l’âme ? (tu soulignes ce point plus bas, d’ailleurs) Même la bouche de Georg a le même goût que ses yeux.

Le baiser, d’ailleurs. Le premier baiser. C’est comme, je sais pas. Je sais même pas si ça peut avoir de comparaison, si c’est pas mieux que tout, en fait. Le Gustav de ton OS est génial, on pourrait le croire perdu, mais au fond il sait très bien ce qu’il veut, qui il veut. On pourrait croire qu’il n’a aucun repère, mais au fond, il en a bien un, et même qu’il s’appelle Georg.

J’aime quand Gustav retourne dans leur chambre. Le détail de Georg qui dort, un bras sur les yeux pour se protéger de la lumière ; la façon dont, dans la pauvreté de la lumière blanche de la Lune, tout paraît désaturé et se retrouve étrangement contrasté. Tu as le sens du détail, et c’est pour ça que j’arrive à tout me représenter parfaitement, en vignettes aussi nettes que des photos. Et qui plus est, du point de vue de Gustav lui-même.

En parlant de détail : j’aime Georg qui parle d’une voix endormie. Ça dure deux lignes, ok, mais c’est trop bien. Le passage qui s’étend de ce moment-là jusqu’à la fin de la scène est juste trop bien. J’adore les dialogues, et les tiens sont toujours, toujours, toujours tellement parfaits… excellents, pleins de vie, naturels, drôles, réalistes…

(« sa mâchoire mimant la mastication des mots qu’il s’apprêtait à prononcer », quand je dis que ton sens des détails est époustouflant…)

« Gustav devina avant même de le voir le petit sourire qui souleva le coin de la bouche de Georg – côté droit, celui qui ne mentait pas. »
Cette phrase me met malgré moi les larmes aux yeux. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être à cause de la connaissance profonde qu’à Gustav de Georg.
« Le Georg super cool aux yeux imperturbables, celui qui était toujours zen et qui savait toujours quoi faire en toutes situations, rougissait à cause de Gustav. »
Celle-là aussi. Et je ne sais toujours pas pourquoi.

J’aime le passage un peu plus léger mais en fait pas du tout de « G’s like science Geeks »… et Gustav qui est un Georg Geek forever. Mais c’est triste quand même (et après, tu oses te demander pourquoi ça me fait pleuer ?!), parce que Gustav est, au fond, bien obligé de feindre pour éviter que Georg freak out trop. Et que même dans la réalité, on ne sait pas ce qu’il se passe sous sa carapace. Méfiez-vous de l’eau qui dort…

Et puis, rrrrr, la partie de Georg. Je haaaa puissance beaucoup trop, si j’étais un truc électronique j’aurais déjà court-circuité. Après qu’il aie rendu fou Gustav sans même s’en rendre compte, c’est à son tour de devenir fou (de lui), et bien qu’il cherche à l’éviter, il n’arrive qu’à vaciller un peu plus. Au fond, est-ce que l’attitude de Gustav a vraiment tant changé que ça ? C’est surtout son point de vue qui, à mon sens, lui a ouvert des perspectives (Gustav wins : D)

« Il sentait ses yeux sur lui en permanence, il y voyait la lueur de désir et d’amour qui y brillait, et ça le faisait se sentir beau et aimable tout autant que cela lui donnait envie de se cacher. »
(j’ai la gorge serrée, là, et une larme vient de rouler sur ma joue)

J’aime le rêve. Parce que même si Georg essaie de dire non, son subconscient est là pour lui dire « hé hé mec regarde ce que tu veux vraiiiiiment : D ». J’aime le fait qu’ils s’assemblent, et j’aime y voir (petite romantique que je suis) une « première fois », malgré le fait qu’ils ne soient plus puceaux ni l’un ni l’autre. Pas seulement sexuellement, mais sentimentalement, une première fois de ce point de vue-là.

J’aime que Gustav, parce qu’il a l’habitude d’observer Georg inlassablement, se rende compte de ce qui est en train de se passer dans la tête du bassiste ; mais qu’en même temps, il ne sache pas vraiment de quoi il en retourne. J’aime qu’il soit surprit, et touché ; que tout cela ne soit pas le résultat attendu d’un plan machiavélique. Comme le dit Georg, il ne change pas son attitude, il est juste plus libre.

J’aime les bouleversements de Geo, qu’il perde ce flegme habituel.

« Putain, tu fais quoi ? Tu me fais quoi ? » La voix de Georg était basse et vibrante, et Gustav sentit son ventre envahi par le battement des ailes de centaines de papillons. Il se pencha à l’oreille encadrée de cheveux châtain.

« Rien de plus que ce que j’ai promis… Je te bouscule, tu sais bien que je veux te faire tomber… Allez, vacille… » Sa voix n’était qu’un murmure, et sa main continuait inexorablement sa lente montée »

« Putain, tu me rends dingue oui ! »
Georg releva brusquement le visage et planta son regard sur Gustav, le scrutant avec une intensité dont il n’avait jamais fait preuve auparavant.


Ce passage est juste… parfait. Je sais pas si c’est vraiment un compliment mais il me fait rougir, et trembler. C’est impossible de réussir à faire ressentir autant de chose avec juste des mots, même pas vingt-six lettres collées les unes aux autres. Tes phrases ne sont que des mots et les mots ne sont que des lettres, après tout. Savoir s’en servir à ce point, ça ne devrait même pas être autorisé.

Et quand ils se regardent dans les yeux et que Gustav voit à nouveau la flamme qui brille dans ceux de Georg… elle lui est destinée, maintenant, et c’est lui qu’elle brûle. C’est mièvre, mais j’ai l’impression qu’ils se consument pour renaître ensemble.

J’aime que Georg essaie malgré tout de reprendre un semblant de contrôle sur la « sale allumeuse » (rrrrrrrr <33 je haaaaa) qu’est Gustav. J’aime qu’ils veuillent dominer l’autre, pour ne pas s’avouer qu’ils sont foutus, que ça y est, ils sont vraiment tombés l’un pour l’autre.

Le lemon… le lemon… le lemon quoi !!! Je pensais pas que tu le ferais vraiment, mais, merci, merci, merci. Il est à la fois beau et sensuel, sexuel sans être vulgaire, plein de désir et d’envie sans être dénué d’amour pour autant. Rien n’est superflu, rien n’est oublié. C’est juste… parfait.
(je sais pas trop ce que je peux dire de plus, parce que j’arrive pas à le formuler mais aussi parce que sinon ma review va devenir très vite un peu vulgaire ^^’’)

La fin est excellente. La phrase de clôture, plus précisément. J’adore que ça finisse bien. « Parce que, de un le happy end c’est le bien, et de deux le happy end ça arrive dans la vraie
vie aussi. » ;) … J’aime la toute, toute dernière phrase. Qui vue d’un œil non exercé n’aurait rien à voir avec le reste du texte, mais qui veut tout dire. C’est très Gaimanesque, comme phrase de fin *-*

Le titre aussi. Et il est tout aussi parfait que le reste. Le mot un peu compliqué, un peu bizarre, qui n’a rien à faire là, dirait-on. Et pourtant si. (et j’avoue que, même si là j’essaie de faire style et tout, ben le « basculer l’amure » m’a fait rire, hahaha :B) Georg est tantôt le bateau tantôt le marin, et Gustav est la mer qui veut l’engloutir, le faire chavirer, à mon sens.

Parfait. C’est un adjectif qui revient beaucoup tout le long de cette review, parce que j’arrive pas à trouver d’autre mot. C’est dur d’écrire en pleurant, tu sais ? Quand on a vraiment aimé quelque chose, c’est aussi dur de dire combien, de dire comment, de dire pourquoi. Je sais que j’ai pas vraiment réussi à le faire. Quand je lisais, c’est comme si tu affirmais tout ce que je pensais de ce couple et de ces garçons, ou au contraire le détruisais pour le reconstruire, et j’en ressors en me demandant comment j’ai pas pu voir certains trucs. Comme dit Léa, on dirait que ça a toujours existé. J’ai l’impression d’avoir longtemps regardé quelque chose sans mes lunettes, et de les mettre enfin pour tout distinguer clairement.

Y’a aussi d’autres choses qui m’ont touché dans ce que tu as écrit. Je pensais pas que quelqu’un écrirait aussi justement un jour l’histoire de quelqu’un qui aime Georg. C’est aussi pour ça que je pleure. Parce que même si je devrais pas, même s’il ne faudrait pas, je me retrouve beaucoup trop justement dans les sentiments de Gustav, dans ses sensations et dans ses désirs, dans son bonheur comme dans sa douleur. Même si ce n’est pas bien.

En tout cas, toi, je t’interdit formellement de dire que t’as pas réussi à faire un truc bien. Je t’interdit même de le penser. Parce que c’est faux, c’est plus que faux.

J’ai pas dit tout ce que je voulais dire. Je sais même pas si c’est possible de te dire tout ce que t’as pu me faire ressentir. Alors, je m’arrête là, je te tire ma révérence et je te dis juste bravo, et un immense merci.
Revenir en haut Aller en bas
Clarinett
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2495
Age : 24
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Dim 31 Mai - 20:01

OO' j'viens de me rendre compte que j'ai pas commenter ce magnifique OS >< honte à moi.
bon d'accord, en fait, ça sert à rien, moi j'ai pas de superbe review à faire comme Stern, mais j'peux au moins te dire que c'est magnifique, que ça te ressemble pas, mais t'as fait quelque chose de génial.
& ouais, on y croit au final au G/G qu'on l'apprécie vraiment ou pas à la base.

bravo, bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Gab'
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 31
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Dim 31 Mai - 20:58

Kill So : hiii, merci pour ta review, c'est kro gentil !! Suis contente que tu aies lu et que ça t'ait plu !!

Clarinett : merci aussi !! *trop heureuse dès qu'elle a une lectrice pour ce texte XD* C'est super si ça t'a plu ^_^


Sterny :
*meuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuurt*
Je suis conteeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeente ;_; *saute partout*

Attends, c'est toi qui dis que tu vas pas trouver les mots alors que tu me fais la plus longue review de toute l'historie des reviews ? XD (Surtout quand on regarde les miennes... Alors que j'ai tellement aimé Morsures et ton OS de Cache-cache !! Mais c'est vraiment dur de dire pourquoi et comment on a aimé, et donc merciiiii à toi là je suis juste comblée !!)

Pour les descriptions du G : j'ai relu plein d'OS à toi avant de commencer à écrire. Voulais faire quelque chose qui soit un peu dans ton ton, paske bon j'ai beaucoup trop tendance à partir en cahouette et à ce que mes textes virent au nawak', et bon là je voulais éviter pour que tes extraits sautent pas juste carrément aux yeux des gens (enfin remarque à moi ils continuent à me sauter aux yeux XD), et surtout ben je voulais faire quelque chose pour toi.

Pour les bijoux XD Je me suis rappelée notamment d'une photo où il porte une chaîne que je trouve juste immonde (parce que trop épaisse, mais de toutes façons je trouve pas qu'en général les hommes portent bien les bijoux, enfin ça dépend du bijou et de l'homme, mais en général donc disais-je), et je me suis fait la réflexion que oui, tiens, quand il avait des bijoux, ben z'étaient pas en or, donc bon pas vu des masses de photos et j'ai pas cherché à voir si c'était vraiment vrai mais me suis dit le mettre ça sonnerait bien XD Pis c'est vrai que sur les dernières photos que j'ai vu me suis dit il avait perdu un peu de poids so go investir le truc aussi XD

C'est terrible paske tu prêtes à mes phrases du sens que je n'y avais pas mis au début, mais tu proposes des interprétations valables ça fait genre en fait mon texte est riche c'est trop cool Very Happy

Ah ha, j'en suis fière de mon passage sur les jumeaux, si tu savais Very Happy (D'ailleurs au début il y était pas, tu le sais XD)

Oé les yeux c'était important, je sais que l'exacte définition de leur couleur te tient à coeur, alors j'en ai mis moult XD Et y'a vraiment des yeux où l'on se noie.

Citation :
la façon dont, dans la pauvreté de la lumière blanche de la Lune, tout paraît désaturé et se retrouve étrangement contrasté
Tu le sais qu'après ça mon texte a juste l'air bon à jeter, ou pas ? XD Surtout que bon j'ai le sens du détail c'est vrai, mais pas vraiment dans mes écrits, ça c'est bien plus toi.

Pour moi c'est tellement dur les dialogues !! Je me suis rendue compte qu'à chaque fois dans mes textes il y en a super peu, surtout quand j'essaie de faire un truc bien, paske sinon ça vire toujours, toujours au nawak' (et même quand j'en mets pas beaucoup y'a quand même un peu de n'importe quoi dans le tas...).

Bah c'pas fait pour faire pleurer, mais c'était obligé d'être là !... Pis c'est vrai que si y'en a bien un qu'on connait encore moins bien que les autres, c'est Gustav, et c'est pour ça que c'est dur de faire des textes avec lui (et encore plus centrés sur lui), pask'on a rien de tangible sur quoi s'appuyer.

Ah pourtant la partie Georg j'avais vraiment peur qu'elle passe mal ! Déjà tes textes étaient plus loin dans ma tête (XD), puis le délai se rapprochait alors j'avais peur que ça fasse bâclé.

Ah le petit rêve, c'était ma feinte pour si j'avais pas le temps pour le lemon XD (Qui au final est plus un lime mais j'avais vraiment pas le temps, et ça me paraissait pas approprié en plus, ça aurait fait trop rough (oé t'as vu moi aussi j'intègre de l'anglais XD)).

Et c'est toi qui viens me parler de faire ressentir des choses avec des mots
scared Relis tes textes ma grande !!

Ah, la phrase de clôture ! XD Ben une fois que j'ai eu trouvé le titre il a bien fallu que je le justifie mdrrrrrrr Suis contente de savoir que ça ressemble à du Dieu, je savais pas XD Le titre pour moi c'est vraiment pas un mot incongru et inhabituel en fait XD Au début je voulais mettre "Virement de bord", dans le sens nautique du terme, puis je me suis dis que c'était beaucoup trop connoté avec le "faire virer quelqu'un de bord" (bon c'était bien qu'il y ait aussi ce sens derrière, mais justement je savais pas si les gens verraient le sens que je voulais en premier), alors je me suis rabattue sur la manoeuvre opposée au virement de bord : l'empannage (bon techniquement l'empannage est aussi un virement de bord, mais on fait souvent le raccourci "virement par vent debout = virement de bord"). Et donc après j'ai cherché une définition, parce que je me doute bien que tout le monde n'a pas fait de voile XD Et donc ben j'en ai bidouillé deux-trois pour que ça soit joli, et j'avoue que l'amure m'a fait tripper aussi (l'amûr XD).
Mais n'empêche l'empannage c'est risqué !! La voile bascule super vite (alors que pendant le virement de bord y'a un moment où elle fasseye, et il faut l'aider à tourner même parfois) et si y'a une baume et que tu te la prends dans la gueule à ce moment-là tu t'en souviens !! (Une fois que tu n'es plus assomé bien sûr ^^;; ) Mais donc je trouvais le titre pas incohérent, mais la phrase de fin m'a paru s'imposer pour l'accompagner et clôre le truc.

Enfin bref, merci pour cette review, je suis tellement, mais tellement contente que ça t'ait plu, si tu savais !! Parce qu'il a vraiment été écrit pour toi.

Et je te le repète : pave-moi quand tu veux XD
Revenir en haut Aller en bas
http://gabuliellu.skyrock.com/
laloumine
Intégrée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 78
Age : 42
Localisation : Partout et nulle part
Emploi/loisirs : lecture, piano, écriture, musique...
Humeur : Toujours excellente, rarement morose
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Mar 2 Juin - 22:59

Ok, est-ce que ça vaut le coup vraiment que je donne un minable avis sur un OS aussi troublant ? J'ai un peu honte, mais je t'aime beaucoup alors je vais me glisser discrètement dans ton comité de soutien, parce que ce que tu as écrit est trop beau pour ne pas être félicité. Je ne vais pas lire les comms des autres personnes juste pour ne pas être influencée et je vais plutôt me servir de ce que j'ai ressenti tout le long de ma lecture, en espérant être suffisamment cohérente (j'ai pris médoc, hein, donc t'étonne pas si ça dérape un peu...)

Jusqu'à maintenant, THE référence pour moi, en matière de GG, c'est Stern, bon sang, j'avais jamais rien lu de plus "prenant aux tripes" que quand Stern écrit à leur propos, et voilà que tu t'y es mise aussi et franchement j'ai pas les bons mots pour dire à quel point j'ai aimé ! Moi qui suis, comme la plupart du forum, une...euh...comment on dit ça...twincestueuse banale ! Tu m'as donné envie d'aller lire d'autres GG, et j'avoue que jusqu'à maintenant, quand c'était pas traité par Stern, ça me faisait rigoler de gêne (va savoir pourquoi, et surtout pardon, je ne vise personne, je ne me souviens déjà plus qui j'ai lu alors...), je pense que c'est surtout parce qu'on écrit pas beaucoup sur eux, donc j'ai pas l'habitude, et dès fois c'est juste écrit par des gamines de 12 ans et là, tu as juste envie de pisser de rire...Bref, j'arrête, c'est pas sympa. De toutes façons, je répète que c'est pas ici que j'ai vu ça (d'ailleurs, y'en n'a pas beaucoup, j'en ai pas lu des masses).

J'ai lu ton OS en...bin avec aujourd'hui ça va faire 6 fois. C'est pas grand-chose, mais on va dire que chaque fois que j'ai été lucide, j'ai couru le lire, tu te rends compte, tu me fais aimer le GG !

J'aime beaucoup le début, comment Gus remarque le moindre détail qui concerne Georg, des choses anodines dont il est pourtant avide, des choses que seul un amoureux fou remarque et se délecte, comme quand Georg change les cordes de sa basse, la subtile odeur de ses cheveux pendant le lissage, tout ce qui concerne les yeux de Georg, tu fais souvent des petites références à ça, du coup je vois que ça moi aussi. Je te promets que là, en lisant, j'ai vraiment l'impression d'être dans la peau de Gus qui a envie de sentir sur lui le même regard que Georg a pour sa basse, je veux dire, tes mots sont à la fois simple et forts.

Et puis cette phrase là :

Citation :
Plus d'une fois, Gustav avait voulu aller sentir la pluie dans les cheveux de Georg. Y glisser la main, saisir l'élastique pour l'enlever, et s'enivrer, s'enivrer, s'enivrer.

Là je te jure, c'est moi que tu enivres et on est qu'au début. Je m'attends même pas à ce que tu me démontes gentiment la tête avec le reste, je continue de lire innocemment, mais la gorge commence à se serrer, les yeux commencent à s'ouvrir et le coeur s'accélère un peu...

Tout est beau dans ce que tu écris, tu fais attention aux moindres détails, Gus fait attention aux moindres détails qui concernent Georg, il est complètement mordu, on le ressent profondément. J'ai presque honte, non, j'ai vraiment honte de parler presque vulgairement alors que ton texte est si magnifique, regarde-moi un peu cette phrase-là, qui a bien failli m'achever, qui reflète totalement un état d'amour à sens unique, là encore je l'ai ressenti puissamment :

Citation :
Cannibale, il dévorait ce corps des yeux, à défaut de pouvoir y planter les dentset il ressentait une soif qui ne pourrait jamais être apaisée qu’avec la certitude de pouvoir s’abreuver à son âme à loisir.


Si tu savais comment j'aime cette façon d'aimer, pas la façon gentille, douce, charmante, non, chez moi c'est exactement ça, tu as su décrire exactement ce que je retrouve chez moi et j'avoue que du coup, ouais, ça peut faire légèrement pas très net, hein ?

Après, dis-moi, j'ai bien compris concernant le passage sur les jumeaux ? Y aurait-il un clin d'oeil twincestueux ou alors c'est encore mes médocs ? Non, parce que sinon, c'est grave...Mais ce passage-là aussi est écrit de façon majestueuse, ça concerne pas les KK et pourtant quand tu les cases, c'est juste pour nous retourner la tête ! Gab, tu es une Grande !

Bon, je passe un peu certains passages, je te mets surtout ceux qui m'ont touché, mais j'avoue que le texte entier m'a touchée et bouleversée, je vais pas te le recopier en entier, ça va être ridicule. En tout cas, pour continuer, j'ai beaucoup aimé le dialogue entre Gustav et Georg, quand Gus revient, ça aurait été trop facile de faire que Georg soit direct troublé et qu'il lui tombe dans les bras comme ça. Dans ce dialogue, y'a de l'humour, de la gêne aussi un peu, on sent que Georg ne veut pas blesser son ami et que l'ami, il n'en peut plus, il ne supportera pas de continuer. Perso, je trouve ça foutrement courageux, il ose, ça fait de son personnage, un personnage fort à ce moment-là, même s'il est complètement à genoux à cause de ses sentiments pour l'instant à sens unique.

Je pourrais parler encore longtemps de ce dialogue, mais il faut absolument que je te dise à quel point je me suis sentie fooooooooondre, comment tu m'as chavirée rien qu'avec ton :

Citation :
Je vais te faire tomber amoureux de moi...
Rhaaaaaaaa ! Gab ! Comment ça se fait que Georg il est pas tombé amoureux directement quand il lui dit ça ? Je trouve ça tellement sexy, sensuel, exactement comme tu décris la voix de Gus à ce moment-là "enjôleuse", bin voilà, c'est tout à fait "enjôleur" ! Il ne peut que tomber !

Puis, franchement, franchement, le reste est à la hauteur du début. Moi qui m'attendais à ce Gus fasse tout et n'importe quoi, bin non, j'aime les idées que tu as choisies, la façon dont Georg se laisse envahir aussi par des sentiments, ça arrive subtilement, il en vient même à chercher lui-même les signes, je sais pas quoi te dire non plus, c'est très réaliste, il arrive quelques fois qu'on tombe amoureux d'une personne qu'on avait pas prévu d'aimer, parce que cette personne là l'a voulu et qu'elle y arrive mieux que personne. Je pense que c'est le sentiment d'être aimé et désiré qui fait qu'on veuille aussi donner la même chose en retour, on aime ce qu'on voit dans le regard de l'autre, ce regard qui nous renvoie une image belle et unique de nous. Bon, ok, on va pas être amoureux non plus de toute la population qui nous aime, bon sang, heureusement que non, mais j'espère que tu me comprends, hein ? Là, en l'occurence, il s'agit d'eux.

Allez, dans la foulée, autant te dire aussi que ce passage est juste parfait :

Citation :
Putain, tu fais quoi ? Tu me fais quoi ? » La voix de Georg était basse et vibrante, et Gustav sentit son ventre envahi par le battement des ailes de centaines de papillons. Il se pencha à l’oreille encadrée de cheveux châtain.

« Rien de plus que ce que j’ai promis… Je te bouscule, tu sais bien que je veux te faire tomber… Allez, vacille… »


Le Georg, il capitule ! Depuis le début, on a l'impression qu'il est le plus fort des deux, du moins de caractère. Gus a l'attitude de l'amoureux transi, solitaire, timide dans son coin (à moins que je me trompe et que y'a que moi qui le voit comme ça) et finalement, tout le long de ton OS, on découvre que non, il est féroce et tenace, Georg devient le plus "fragile", il est totalement dérouté par les sentiments nouveaux qu'il ressent, surtout envers son "presque frère", son meilleur pote ! C'est surtout le "Allez, vacille..." que j'ai adoré moi, c'est tellement sadique et hot ! Dans le bon sens, hein !

Et vient le lime...Un lime de ton crû, exactement comme toi seule sait le faire, un qui transporte et un qui fout en transe, parce que trop beau et trop bien écrit, un qui a la même valeur qu'un lemon, sinon plus, un qui vaut de l'or parce qu'il est lui aussi à la hauteur de l'OS tout entier. Perso, j'ai toujours aimé qu'un "Je t'aime" de l'un fasse jouir l'autre, plus que l'acte en lui-même, je trouve ça beaucoup plus étourdissant et crois-moi que là, on le sent bien !

Gab, là je regrette vraiment, mais alors vraiment de pas pouvoir te lire plus souvent, parce qu'à chaque fois que tu le fais, ça casse tout sur son passage, ça me démonte la tête et le coeur, tu me fais ressentir tout un tas de jolies choses et crois-moi bien que je suis une grande morte de l'intérieur. Je suis vraiment ravie d'être un jour tombée par hasard sur une fic yaoi qui, finalement, m'a conduite ici, pour connaître des auteurs telles que toi, j'aime me répéter que vous me ressuscitez doucement, je vous remercie grandement pour ça, vous n'avez aucune idée à quels points vos mots me réveillent !

Et toi, c'est un réel plaisir de te lire, comme à chaque fois, je suis toute soufflée, complètement en admiration, je suis juste très fière de te lire, d'avoir aussi un peu de soutien et ton avis, tu m'apprends beaucoup, faut vraiment que tu continues de me chavirer, hein, je suis pas tout à fait ressuscitée mais tu me donnes l'envie de l'être, c'est déjà beaucoup pour moi, merci pour ça !
Revenir en haut Aller en bas
Gab'
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 31
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Mar 2 Juin - 23:27

;______________________________________________;

Lalou je t'aiiiiiiiiiiiiiiiiime, il faut que tu arrêtes de te descendre, mais je t'aime tellement ;;
Pis tu es tellement gentille y positive, tu sais tellement comment motiver les gens, j'aimerai t'apporter ne serait-ce que le quart de la motivation que tu m'apportes quand je lis tes reviews ;_;

Ouin, Amibe !! Merci, je t'aime ! <333
Revenir en haut Aller en bas
http://gabuliellu.skyrock.com/
Calou
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2351
Age : 25
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : étudiante en psycho
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Ven 5 Juin - 22:46

J'ai trop honte de laisser un p'tit message tout nul comme ça après Stern et Laloumine >.<' Mais bon, j'ai trop adoré, j'peux pas ne pas exprimer la joie et le plaisir que j'ai pris à lire ton OS il est trop boooon !! Comme ça a déjà été dit, les détails sont géniaux, les yeux de Georg, son innébranlablilité qui vacille et finit par tomber, le lemon, la scène de twincest... Tout est absolument génial =)
J'avoue qu'en voyant le titre et la définition au début j'me suis dit "oulà c'est quoi ce truc ? Ô.o" mais en fait... woaw =D
Par contre la dernière phrase j'ai pas pu m'empécher de voir Georg vasciller les cheveux au vent et tomber pour de vrai, mais c'est de ma faute, j'ai tendance à toujours imaginer le sens réel des expressions xD Du coup ça a tout cassé, mais cette phrase est tout de même superbe, j'y connais rien en voile mais j'ai trouvé ça génial comme métaphore, super joli !!
Revenir en haut Aller en bas
Gab'
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 31
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Ven 5 Juin - 23:40

Je suis ravie que tu m'aies lu, et surtout que ça t'ait plu !! Merci pour ta review Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://gabuliellu.skyrock.com/
Jess
Populaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 572
Age : 25
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : en cuisine
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Mer 10 Juin - 13:42

j'ai adoré ton os,ça ne m'a pas gener du tout que se soit du G/G j'ai meme beaucoup apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
Tulipe
Célébrité
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1935
Age : 25
Localisation : Au bloc opératoire.
Emploi/loisirs : Infirmière
Humeur : Aqueuse
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Ven 12 Juin - 23:32

Bon, alors, je ne sais pas trop par où commencer.
Déjà, la première chose que j'ai pensé en finissant ce p'tit bijou, c'est "déjà ? Quoi, ça peut pas s'arrêter là !" Et puis en fait, si... Mais j'me rattrappe pour la suite que je n'ai pas eue, parce que cet OS m'accompagne depuis que je l'ai lu, il y a ces phrases qui se baladent dans ma tête et qui dansent comme ça. Tous ces petits détails. Ces petits cadeaux que tu choppes pour nous faire entrer dans l'histoire. J'ai l'impression que Stern a déjà tout relevé =/ Mais cette contemplation passive de Gus au début, tout ce qu'il arrive à percevoir, les odeurs, les attentions de Georg envers sa basse, tout ça c'est juste prenant. J'aurai tellement voulu être à sa place dans ces moments pour avoir sa perception du bassiste. (Le problème avec un OS cache-cacha, c'est que j'ai trop peur de te poster une review sur un passage qui n'est pas de toi. De toute façon tout est tellement bien intégré et fluide que je n'arrive pas à distinguer les extraits étrangers.)
J'aime ton Gustav, les pillules, le premier baiser. Le début surtout, j'ai trouvé ça délicieusement cruel, cette espèce de miroir sans tain qui s'installe entre les deux. Gustav qui ne vit que pour Georg, et Georg qui ne vit que pour sa basse. C'est un peu l'histoire de tout le monde, et tu la décris extrêmement bien, avec plein de magie. J'en voyais presque les étoiles dans les yeux de Gustav et je sentais son estomac faire des bonds à la vue de Georg.
Bon, c'est là qu'on en arrive à ce baiser. Déjà, les toilettes. Putain, rien que ça, c'est beau. Pas en tant que toilettes, hein, j'suis pas particulièrement fan ce ce genre de p'tites choses en porcelaine d'habitude. Nan, juste, l'ambiance.
Voilà, c'est ça qui est beau.

Citation :
ls se retrouvèrent soudainement dans les toilettes – celles pour messieurs. Odeur d’urine, néons aveuglants.

Il y a des phrases qui me tuent, littéralement, m'enlèvent toute capacité d'expression ou même de réflexion. Cette phras est de celles-là. C'est inexpliquable, cette sensation de submersion.

C'est fou, j'aurai pû prendre les pillules moi aussi. Gustav plus trop maître de ses gestes, ou plutôt si, mais impulsif, qui ne réfléchit pas au conséquences mais juste à ce putain de baiser (décidémment je me trouve bien vulgaire aujourd'hui). Toujours, je le vois Georg comme il le voit, un peu flou mais tellement beau. Je l'entends résonner.Ca m'serre l'estomac et je sens mon sang brûler dans mes veines. C'est dire l'effet que tu me fais Oo".

Et les dialogues, j'ai pas encore parlé des dialogues ! Il y a des dialogues que je trouve chiants au possible, surtout ceux en rapport avec les "oh mais t'es gay ? han mais c'est mal" et les "mais nan, je t'aime" et patati et patata. Bah là, non. C'était vivant, avec de l'humour, avec Georg quoi ! C'est intelligent et spontanné, je les vois même pas passer.

Citation :
Le bassiste se décida enfin à parler ; il alluma la lumière, leur faisant tous deux cligner des yeux comme des chouettes effarées durant quelques secondes, petit répit supplémentaire. Il n’était pas bien sûr des mots à utiliser, mais il avait l’idée générale en tête. Une idée désagréable d’ailleurs.

« Tu sais, moi, j'aime pas les garçons. Enfin, je suis pas pédé, quoi.

Il est tellement sincère et attachant, c'est fou !

Et puis, d'une manière générale, cet OS je ne l'ai pas vu passer en fait. Faut être honnête, la frustration de voir qu'l n'y avait rien d'écrit après la fin (comment ça, une lapalissade ?), c'est affreux. Je serai bien resté des jours et des nuits à partager encire un p'tit bout de leur vie si réaliste, à les regarder vivre en somme.

Han Gab, faut que je te dise un truc... tu manies l'italique comme personne ! \o/ C'est con dit comme ça, mais ces mots mis en évidence avec cette sobriété, ça ajoute une quatrième dimension à l'OS. Pour le coup, on est projetté si vite dans la tête de tes personnages que ça en fait mal au coeur. D'une bonne manière, j'entends.

Le défi est excitant au possible. On découvre un nouveau Gustav, qui, une fois qu'il a commencé ne s'arrête pas là dans le dévoilement de ses sentiments, sans pour autant devenir entreprenant, ou carrément accrocheur (d'ailleurs j'ai beaucoup aimé quand Georg le traire d'allumeuse à la fin, c'est inestimable !). Non, Georg est au courant, donc Gustav le met totalement au courant, et c'est tout ce qui change. C'est là qu'on se rend compte du poids que peut avoir une révélation. Gustav ne change pas. Son regard ne change pas. Pourtant cela suffit à déstabiliser Georg, uniquement parce qu'il a conscience de tout ça. C'est oppressant, quand on le lit, de se retrouver dans la peau de Georg et de voir tous les regards, les micro-gestes et attentions auxquelles on ne prêtait aucune arrière-pensée auparavant mais qui désormais sont lourds de sens (peut être plus que ce qu'ils ne devraient d'ailleurs).

Et au final, Georg cède. Parce qu'il aime, ou parce qu'il se sent aimé, et que dans le coup il aime les sentiments que Gustav lui porte ? En tout cas, le p'tit batteur a bien réussi son coup, Gerog ne sait plus où il en est. C'est beau. Et avec le lemon qui couronne le tout, c'est juste grandiose. Le gout de l'interdit, le "j'y vais, j'y vais pas", "c'est une bonne idée ?" "j'en ai envie ?", mélangé à l'excitation de l'instant, ça me tue. Et Gustav qui veut lui faire dire "je t'aime" ! Ce y est, j'en suis arrivée au stade de saturation de la review, où j'ai l'impression que tous les superlatifs sont épuisés et où j'ai l'affreuse impression de perdre mes mots. Avec cette peur irréelle de ne pouvoir dire que "c'est bien", ou "c'est génial" là où c'est juste un euphémisme. Tout ça pour dire que le lemon m'a tuée, lui aussi. Bah dis donc tu vas t'en sortir avec un triple homicide littéraire volontaire ! xD

Ah oui, j'ai oublié de parler du rêve. J'étais en pleine rue quand je l'ai lu ce passage, et j'ai cru que je n'allais pas m'en remettre. J'ai dû relire les quelques lignes plusieurs fois, toujours avec la même envie, et les mots ne perdaient pas de leur saveur. Je n'ai plus qu'une chose à faire je crois, c'est de tout relire !

Pour finir le mot d'la fin, le G/G c'est bien, écrit par toi c'est encore mieux, et même mieux encore que ça, et on devrait te forcer à en écrire plus souvent. Voilà ! Là, c'est fini. J'ai encore un milliards de trucs à dire, je voudrai citer tes mots pour te remontrer à quel point ils sont beaux, mais je ne m'en sortirais pas à citer une phrase sur deux. C'était vraiment bien. Tu m'as fait aimer la voile (même si ce n'est qu'une ridiculement petite allusion) \o/



Dernière édition par Tulipe le Sam 13 Juin - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gab'
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 31
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Sam 13 Juin - 19:55

Ah j'ai cru que c'était fini, mais non XD
En tous cas merciiiiiiiiiiiiii *.* J'ai hâte de voir ce que tu vas m'écrire après (enfin si jamais tu reviens écrire après XD), paske j'ai vraiment envie de savoir pourquoi les toilettes c'est beau XD XD XD

Amiiiiiibe happyyyy

*.* La suite de la review est aussi bien que le début *.*
Les mots que tu emploies sont tellement forts que j'ai pas l'impression que c'est de mon texte que tu parles... Merci. (J'ai pas d'autre mot mais crois bien qu'il vient du fond du
cœur.)



C'est dingue parce que bon ce texte je l'ai pas fait à contre-cœur non, mais si ça avait pas été une demande je l'aurai jamais fait non plus. Au début j'en étais juste ben autant satisfaite que ceux que j'avais déjà faits, parce que bon j'estimais qu'il était suffisamment bien au vu de la demande et que ben voilà de toutes façons je poste pas un truc que j'aime pas XD
Mais là je reçois vraiment des reviews supers, et ça me fait plaisir au-delà des mots, et ça me fait lire et relire cet OS qui quelque part est moi, et quelque part n'est tellement pas moi, et j'en viens à l'apprécier de plus en plus en voyant ce que vous en avez pensé et ce que vous avez ressenti en le lisant.
Et donc bah je voulais toutes vous remercier pour ça, parce que même si c'est pas le texte de moi où j'ai le plus eu l'impression de faire mon maximum (hey attendez j'ai pas dit que je pensais que je m'étais pas foulée non plus hein XD), et ben j'en viens à l'apprécier très grandement grâce à vous, et donc, merci. Beaucoup.
Et ça me fait vraiment regretter encore plus que d'habitude d'être une si mauvaise revieweuse, parce que j'aimerai tellement vous le rendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://gabuliellu.skyrock.com/
Pitch'
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5148
Age : 27
Localisation : next to Paris
Humeur : Déprimée.
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Dim 14 Juin - 0:20

Je vous hais èé vous me faites aimer le GG et le Torg, je perds tout mes principes u_u'
C'etait genial *.*
Revenir en haut Aller en bas
http://pitchoun3.wordpress.com/
Sasha
Geek
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1633
Age : 28
Localisation : Paris xD
Humeur : So choqued :O
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Lun 29 Juin - 16:13

Nyaaaaaaaaaaaaaaaaaa *O*

*danse partout*

J'avais le cœur tellement serré au début éè c'était tout triste et difficile, et Gus était tellement plein de courage à persévérer même si yavait peu de chance que ça marche ;___; et il s'est battu pour que Georg ne parte pas, et que finalement il craque et et et c'est trop tristement beau et plein d'espoir !

J'avais tellement l'impression de t'entendre derrière en train d'encourager Gus à continuer, à ne jamais perdre espoir. Et aussi j'avais l'impression que tu nous le criais aussi.

Ma review est toute pourrie et je suis désolée pour ça, j'ai vraiment beaucoup aimé et ça me donne envie de me battre pour ce que je veux <3
Revenir en haut Aller en bas
http://milayumesasha.wordpress.com/
Chachouille
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5960
Age : 25
Localisation : Nancy :9
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   Mer 1 Juil - 20:59

*arrive avec sa petite review sous le bras*

OUI, je l'ai enfin lu cet OS :o Merci d'avoir insisté héhé. Pas que je rebutais à te lire, mais plus à lire du GG. Pis comme l'a dit Sophy (enfait j'aurais dû citer sa review mdr) si je lis le GG de Stern, pourquoi je ne lirais pas le tien, basé sur une de ses demandes? \o/
Et franchement, merci d'avoir insisté *_*
C'est la première fois que j'aime du GG autre que Sternien je crois *-* (Ptetre parce que ton utilisation de toutes ces métaphores, ces images, auraient pu être écrites par Stern)
Tout était parfait! Le style d'écriture (t'avais jamais écrit quelque chose y ressemblant de près ou de loin!), l'évolution des sentiments de Georg qui se fait vraiment de façon naturelle et qui est parfaitement décrite, la description de la situation de Gus, tout ce qu'il observait chez Georg, tout ce qu'il sait de lui. Et aaaah, juste un tout petit passage twincest mais tellement I love you (comme Soph, pas pu m'empêcher de le retenir ce passage xD)
Enfin, je ne sais pas quoi dire d'autre que bravo! Parce qu'écrire du GG quand on est pas habituée et qu'on est pas spécialement fan, et en plus le faire aussi bien, c'est un exploit \o/

_________________
Trust me, I'm the Doctor

http://theboggartinthewardrobe.tumblr.com/
http://acatintheusa.wordpress.com
http://chachouilletraductions.skyrock.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chach-ouille.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Cache-cache] Empannage   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Cache-cache] Empannage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Beaumanoir
» Où se cache-t-il ? n°2
» Jeu : qui se cache sur cette photo ?
» Peavey Cache Card est VENDUE
» Le cache-micro, parlons-en

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Between The Lines :: Cache-Cache-
Sauter vers: