AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Cache-cache] La Cave.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bill-luv-tom
Chevalier du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2980
Age : 33
Localisation : Belgique.
Humeur : Amoureuse.
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: [Cache-cache] La Cave.   Mer 27 Mai - 16:35

Boooon, voici mon OS!

Désolée d'avance pour la qualité médiocre lol mais mes extraits ne sont pas vraiment ce que j'ai l'habitude d'écrire... J'ai aimé relever le défi, à vous de dire s'il est réussi lol Embarassed

Je ne sais pas si on peut révéler le nom de la personne qui a écrit les 2 extraits, donc je le mets sous spoiler Wink

Ah oui et désolée pour le titre pourri xD

Bonne lecture quand même Smile


Auteur des 2 extraits :

Spoiler:
 


_____________________






La Cave





Prologue

Depuis la nuit des temps, des étranges créatures nommées vampires peuplent notre monde. Ils vivent parmi nous, se fondent dans la population, apparaissant comme de simples mortels. Personne ne pourrait se douter qu'ils sont loin d'être comme nous.

Un simple conseil… Si vous êtes une jeune fille et qu'un magnifique jeune homme aux dreads blondes vous accoste avec un sourire étincelant…

Fuyez.



***


La pièce était froide, et les pierres qui ornaient le mur suintaient, de l'humidité émanant de la mousse qui s'y était agglutinée. Les odeurs en étaient presque pestilentielles, les fumées nauséabondes des égouts remontant par delà les grilles incrustées dans le sol, dans un puzzle infernal. Il n'y avait aucune lumière ici, malgré le mur percé d'une lucarne, celle-ci enfouie sous un tas de débris dehors, qui cachaient l'existence morbide d'un tel endroit.

Bill ouvrit la porte, et sa jambe avança alors que son pied chaussé d'une grande botte claquait sur le sol, martelant la pierre. Il ne frissonna même pas, il avait le regard fier, et souriait tandis que ses yeux se baissaient vers le sol.

Bill n'était pas humain, et ne l'était plus depuis 200 ans. Il n'avait aucun souvenir de sa vie antérieure, sa vie d'avant, et il s'en fichait éperdument. Sa nouvelle vie lui plaisait tellement. Garder son apparence de jeune homme pour l'éternité, que pouvait-il y avoir de mieux? Tout son charme résidait dans son allure androgyne, ses cheveux noirs mi-longs tressés de fils blancs, son corps longiligne, ses lèvres purpurines, ses dents blanches comme la neige… et ses yeux. Un regard ambré, parfois doré. Tantôt clair, tantôt sombre comme les abîmes qu'il ne craignait plus depuis longtemps. Un regard qui abritait un secret dont lui seul était au courant. Personne ne pouvait savoir, jamais.

Ses yeux regardaient la créature recroquevillée sur le sol humide, roulée en boule, secouée de soubresauts. Bill sourit, et deux longues canines apparurent de derrière ses lèvres. Son regard sembla s'assombrir…

C'était l'heure du déjeuner.

Il entendit un bruit de pas derrière lui et se retourna lentement. Une deuxième créature tout aussi envoûtante que lui apparut dans l'embrasure de la porte.

"Tom…"

Le jeune vampire sourit. Il ressemblait étrangement à Bill… excepté ses cheveux, qui étaient blonds et qui tombaient en cascade sur ses épaules, dreadés. Il portait des vêtements noirs, comme le jeune androgyne, mais plus amples. Leurs visages d'une blancheur transparente étaient presque identiques… leurs regards encore plus.

Bill regarda son compagnon droit dans les yeux, avec intensité, et son sourire disparut. Il agrippa soudainement le col du t-shirt de Tom et l'approcha brutalement de lui pour l'embrasser violemment à pleine bouche. Tom gémit lorsque Bill passa sa langue entre ses lèvres pour aller jouer avec la sienne. Bill posa ses mains sur les bras de son amant et le griffa légèrement, provoquant un frisson chez Tom.

Leur baiser dura plusieurs minutes, et lorsqu'ils se séparèrent, leurs regards étaient noirs comme la nuit, moment de prédilection pour les deux créatures. D'ailleurs, les douze coups de minuit n'allaient pas tarder à sonner. C'était l'heure pour eux d'assouvir leur soif, leur soif de sang.

Après un dernier regard enflammé entre eux, ils se dirigèrent lentement vers la masse frémissante sur le sol. Des sanglots, un rire, un hurlement, un bruit de succion, un gémissement, et le noir, le noir complet.

Une autre nuit, une autre victime.

**

Tom rêvait.

Il rêvait de ses parents, de sa petite sœur. De son chien, même. De sa maison au bord de la mer. De son petit ami. De ses études de médecine.

Il rêvait du soir où il avait rencontré Bill, lors d'une soirée entre amis, dans une boite de nuit de Hambourg, sa ville natale.

Il rêvait du moment où Bill l'avait entrainé dehors, sans qu'il ait pu y opposer une quelconque résistance. Il était comme hypnotisé. Il rêvait de la nuit qu'ils avaient passée ensemble, dans la chambre d'hôtel luxueuse de Bill. Une nuit où ils avaient fait l'amour plusieurs fois, avec une passion et une bestialité dérangeante. Tom ne se reconnaissait pas dans ses gestes.

Et puis son rêve se transforma en cauchemar et il rêva du moment où, au petit matin, Bill avait planté ses canines dans son cou et où sa vie avait changé à jamais. Le moment de sa transformation avait été le moment le plus horrible de sa jeune vie. Tom avait revu tous ses souvenirs défiler devant ses yeux, les meilleurs comme les pires. Il voyait tout ce qu'il n'aurait plus jamais… une vie perdue à jamais.

Et puis Tom se réveilla en sursaut, et en nage. Il faisait ce rêve étrange depuis bientôt un mois. Qu'est-ce que cela signifiait? Que sa vie d'avant lui manquait? Bill lui avait certifié qu'une fois transformé, on ne souvenait jamais de sa vie antérieure… pourquoi lui? Tom prenait peur car dans sa vie antérieure, quand il faisait des cauchemars, quelque chose de terrible se préparait… Il y croyait encore. Cela faisait bientôt un an qu'il était devenu un vampire, une créature de la nuit, se nourrissant du sang de malheureuses jeunes filles belles comme le jour… qui se faisaient égorger au cœur de la nuit.

Tom aimait Bill plus que tout. En le mordant, Bill avait fait de lui son compagnon, l'unique être qui resterait à ses côtés pour l'éternité, rien que eux deux. Et Tom était heureux que Bill l'avait choisi ; comme si c'était son destin de devenir comme lui et d'accomplir ce qu'il devait faire, à ses côtés.

Bill aimait Tom, aussi. En entrant dans la boite de nuit ce soir-là, à la recherche de son compagnon idéal, il n'avait pas hésité une seule seconde. La solitude lui pesait, et Tom semblait parfait pour lui. Il avait enfin trouvé quelqu'un à sa hauteur. Enfin… il l'espérait.

Bill n'avait jamais révélé à Tom comment il était devenu une créature immortelle. Et Tom ne lui avait jamais demandé. A vrai dire, ils parlaient rarement. Possédant le don de la télépathie, ils se contentaient de lire leurs pensées. Pour eux, les paroles étaient vaines et inutiles. Les seuls sons qui sortaient de leurs bouches était au moment de leurs ébats, où les deux jeunes hommes s'en donnaient à cœur joie, gémissaient, criaient, hurlaient leurs jouissances. Le sexe mortel est une chose extraordinaire, mais le sexe immortel est presque impossible à décrire. On passe dans un autre monde le temps d'un orgasme. Et on redescend lentement, très lentement, le cœur ne battant plus évidemment, mais les membres en feu.

Leurs nuits se composaient de se nourrir à minuit, à se faire l'amour, et à dormir (car oui, contrairement aux idées reçues, les vampires dorment). La journée, Bill restait enfermé à l'intérieur et jouait du piano, dessinait, chantait, dans leur manoir abandonné au bord d'un grand lac. Ils étaient au beau milieu de la campagne, avec Paris à proximité… Paris, leur lieu de repérage de proies, pour le dire ainsi.

Tom était en charge d'aller chercher leur nourriture. De trouver un prétexte pour emmener la jeune fille avec lui jusqu'à leur manoir. Bill le lui avait ordonné, c'était sa tâche principale à présent.

Le jeune blond considérait d'ailleurs Bill comme son maitre. Bill lui avait tout appris, tout pour survivre. Et Tom lui en était reconnaissant. Il ferait tout pour Bill, absolument tout.

Au fil des années, Bill avait réussi à rassembler un joli petit pactole d'argent. Ses proies préférées étant des jeunes filles de bonne famille, il avait toujours su récupérer de l'argent, des bijoux ou des vêtements de grande valeur. Le manoir où il vivait et où il avait ramené Tom était à l'abandon, donc il avait seulement eu besoin d'argent pour acheter une voiture à Tom, qui possédait le permis de conduire. Et c'était tellement plus facile pour ramener leurs proies…

Leur vie se déroulait ainsi depuis bientôt un an déjà. La famille de Tom le croyait disparu, mort sûrement. Ils étaient restés quelques temps à Hambourg, à l'hôtel, avant de prendre la décision d'aller à Paris. Bill y avait déjà habité quelques années au début de sa transformation, et il avait adoré y vivre. En plus, selon lui, les jeunes filles françaises avaient un goût plus sucré, plus doux.

Les deux jeunes hommes aimaient la capitale française, aimaient leur vie. Et ils s'aimaient d'une force qu'on pouvait qualifier d'immortelle.


**


Le soleil se leva, et une nouvelle journée commença.

Il était dix heures lorsque Tom sortit du manoir et monta dans sa voiture, et prit la direction de la ville.

Il était temps de trouver une proie.


**

Tom entra dans la boutique, un sourire gravé sur les lèvres, heureux ce matin là d'aller chercher un présent pour son compagnon. La femme derrière la caisse s'éclaircit quand elle vit le jeune homme entrer dans sa boutique de fleurs, et elle rajusta ses lunettes. Sa chevelure blonde nagea un moment autour d'elle, avant que Tom ne referme la porte, bloquant le courant d'air qui essayait de venir renifler tous les magnifiques parfums des centaines de fleurs qui reposaient dans le magasin.

Le jeune aux dreads s'avança, et jeta un regard furtif autour de lui, avant de penser que toutes ces fleurs mourraient, en fait. Puis il remonta on pantalon en marchant jusqu'au comptoir, levant le regard sur l'ange qui se tenait devant lui.

Elle était là, parfaite, et le sourire de Tom s'agrandit dans la seconde suivante. Il n'avait pas besoin d'y réfléchir à deux fois, il avait trouvé le cadeau pour son maître, oui. Les fleurs pouvaient toutes mourir maintenant, tandis que la plus délicieuse des roses se tenait là, à portée de main. Bill l'adorerait, il en était convaincu.

Ses yeux glissèrent le long de son corps, faisant rosir la jeune demoiselle. Elle serait si parfaite, et elle adorerait la cave, celle que Tom n'avait jamais vu. Bill lui interdisait, parce que c'était Bill qui décidait de tout; et surtout en ce qui concernait la nourriture. Tant que Tom en choisissait les ingrédients.

La cave…. Celle que Tom n'avait jamais vue. Il connaissait la pièce sombre qui se trouvait au rez-de-chaussée, tout au fond du couloir. L'endroit où il amenait les victimes. Mais Tom était au courant qu'une étrange cave se trouvait dans le manoir, sauf que Bill lui avait formellement interdit de s'y rendre. Tom ne lui avait jamais demandé pourquoi, et il n'avait jamais voulu en savoir plus. C'était ainsi, et pas autrement.

Les pensées de Tom revinrent sur la jolie vendeuse se trouvant devant lui. Il pensait déjà à son sang… Son sang qui devait goûter tout aussi bon que les fleurs qui l'entouraient toute la journée.

Le jeune homme s'approcha doucement de sa proie, un petit sourire aux lèvres.

"Je peux vous aider?" demanda la jeune fille gentiment.

"Oui, je crois bien que vous pouvez…" répondit Tom, et son sourire s'élargit encore plus.


**
Revenir en haut Aller en bas
http://maureen0207.wordpress.com
bill-luv-tom
Chevalier du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2980
Age : 33
Localisation : Belgique.
Humeur : Amoureuse.
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   Mer 27 Mai - 16:36

Il était bientôt midi. Bill était seul au manoir, et il s'apprêtait à descendre à la cave, comme tous les jours lorsque Tom n'était pas là.

Jamais il ne pourrait voir ce qui se trouvait dans cette cave, se dit-il. Jamais.

Il ouvrit la lourde porte avec la clef qu'il gardait toujours cachée, et la porte s'ouvrit en grinçant. La pièce était plongée dans le noir, mais Bill n'avait pas besoin de voir.

Il s'approcha doucement de la personne enchainée au fond de la pièce, et cette dernière poussa un hurlement à glacer le sang.

"Calme-toi, mon cœur," chuchota Bill, le regard flamboyant. "Je suis là."

La créature fit bouger ses chaines, émettant un son tintant, et poussa un petit gémissement de douleur.

"Je suis là… Tout va bien. Je viens te chanter ta chanson…" murmura Bill tendrement.

Quelques secondes après, une douce voix résonna dans la cave, résonnant entre les quatre murs humides. Bientôt, une deuxième voix rauque et sans timbre se joignit à celle de Bill, et la chanson fit écho jusqu'à mourir doucement.

"A demain, mon cœur," fit Bill doucement, avant de reculer vers la porte et de la refermer.

Un cri déchirant se répercuta dans la pièce, suivi de sanglots, puis d'un silence de mort.

Bill remonta lentement les escaliers vers le rez-de-chaussée, et alla reposer la clef dans sa cachette.

Jamais, jamais, jamais.



**


Tom passa la porte, la jeune femme dans ses bras. L'odeur du chloroforme avait une fois de plus fait de l'effet et la jeune vendeuse avait perdu connaissance dès qu'elle était montée dans la voiture de Tom. Le reste était un jeu d'enfant.

Le jeune dreadé porta la jeune fille dans leur pièce, après avoir été chercher une seringue. Celle-ci était remplie d'un produit qui laissait leurs proies dans un espèce de coma jusqu'à l'heure fatidique, le moment de leur repas. Il dosa la seringue juste assez pour que la victime se réveille à minuit; les jeunes amants aimaient déguster leur repas vivant.

Une fois sa tâche accomplie, Tom se rendit dans leur chambre à coucher, où il trouva Bill allongé sur le lit, complètement nu.

"Viens."

La voix de l'androgyne résonna dans l'esprit de Tom, douce mais ferme, comme un ordre. Tom s'approcha lentement de la magnifique créature, et grimpa sur le lit.

Il s'allongea sur lui et glissa sa langue dans sa bouche, faisant gémir l'androgyne. Après une série de baisers plus langoureux les uns que les autres, Tom se releva pour se débarrasser de ses vêtements à la hâte, avant de reprendre possession du corps marmoréen de Bill.

Lorsque Tom pénétra le corps froid mais doux comme de la soie de son maitre et compagnon, son esprit était déjà ailleurs, loin dans les étoiles. Ils bougeaient ensemble en rythme, leurs souffles saccadés s'accordant harmonieusement.

Ils jouirent violemment, en même temps, et leurs cris résonnèrent dans la chambre spacieuse. Tom retomba lourdement sur Bill et couvrit son visage de légers baisers. Mais Bill dormait déjà. Tom le regarda d'un air attendri, puis se retira doucement de son amant, roula sur le côté et s'endormi à son tour, blotti contre son amour.

**

Tom se réveilla, il faisait bientôt noir. Il s'attendit à trouver Bill à ses côtés, mais au lieu de cela, il trouva une note manuscrite.


Parti faire un tour en ville mon amour. J'ai besoin de voir autre chose que nos quatre murs. Serai de retour pour le dîner… Veille à ce que tout soit prêt.

Bill.


Tom sourit. Il se leva et remis ses vêtements. Il ne trouva pas l'élastique qui lui servait à attacher ses dreads en une épaisse queue de cheval, il l'avait envoyé valser avant de s'attaquer au cou délicieux de Bill. Il s'agenouilla par terre pour regarder sous le lit. Pas d'élastique. Par contre, un objet qui ressemblait à un livre attira son attention. Il tendit la main pour l'attraper et le sortit d'en dessous du lit.

Cela ressemblait à un carnet épais, avec une couverture en cuir noir. Les pages semblaient jaunies et vieilles, et étaient remplies d'une écriture que Tom connaissait; c'était celle de Bill.

Soudain, il se rendit compte qu'il venait de trouver le journal intime de son compagnon. Il lut la première page, qui était datée du 2 juillet 1809. Bill avait commencé ce journal lors de ses premiers jours en tant que créature de la nuit. Toute son histoire, tous ses secrets devaient y être notés.

Tom frissonna. Aurait-il le courage et l'audace de lire les pensées les plus intimes de son maitre adoré?

Il feuilleta rapidement à travers les pages, et son attention tomba sur une page à moitié déchirée, très abimée. La date indiquait le 19 mai 1984. Il y a exactement 25 ans.

Tom lut.



Je n'ai pas eu le choix. C'est trop tard de toute façon. C'est terminé. J'ai commis une erreur avec lui. Jamais je n'aurai du le séduire, jamais je n'aurai du le ramener et en faire ce qu'il est aujourd'hui… Il n'était pas le bon. Je suis lassé par les années de solitude, lassé de chercher quelqu'un qui n'existe peut-être pas. Lui n'est pas le bon, je m'en rends compte maintenant. Andreas n'est pas le bon.

Nous avons fait l'amour ce matin. Je n'ai rien senti. J'ai fait semblant de jouir avec lui. J'ai crié comme lui. Mais je n'ai rien senti, rien. Ce qui avait existé, a disparu inexplicablement.

Je n'ai pas pu lui avouer tout de suite que je ne l'aimais plus. J'ai fait semblant, pendant quelques temps encore. Mais je n'en pouvais plus de l'avoir avec moi, il m'insupportait. Sa vue me donnait envie de lui arracher la tête.

Alors je l'ai fait. Je l'ai fait entrer dans la cave. Je l'ai drogué, de la même façon qu'il l'avait fait des milliers de fois avec nos victimes. Je l'ai enchainé. Et j'ai fermé la porte.

J'ai mis un mois à supporter ses hurlements, ses cris, ses paroles inaudibles. Ensuite il s'est tu.

Voilà. Demain ca fera un mois. Je n'ai pas eu le choix, il le fallait.

Je ne me sens pas encore prêt à repartir à la recherche de mon être parfait. Il attendra, je sais qu'il existe, quelque part.



Tom laissa tomber le journal, comme s'il lui brûlait la main. Si son cœur battrait encore, il battrait la chamade et il transpirerait comme un malade. Tout son univers venait de s'écrouler à l'instant.

C'est donc cela? La raison pour laquelle Bill ne voulait pas lui montrer la cave? Il y a enchainé… son ancien compagnon? Tom eut envie de hurler et d'éclater en sanglots, il ne pouvait pas y croire. Bill… non, c'était impossible! L'image parfaite qu'il s'était fait de son amant de brisa en mille morceaux. Il ne savait plus quoi croire.

Avant même d'avoir pu remettre le journal à sa place sous le lit, il sentit une main agripper son cou et un chiffon s'écrasa contre son visage. Il haleta, et puis ce fut le noir total.



**


Un cognement sourd dans sa tête. Une brume qui l'enveloppait, épaisse et étouffante. Ses bras pesant une tonne, et des frissons parcourant son corps.

Tel était l'état du jeune blond lorsqu'il sortit enfin de son inconscience. Il ouvrit les yeux mais ne vit rien à part une obscurité totale. Rien, pas même une raie de lumière. Et aucun bruit… mis à part un semblant de respiration saccadée venant de l'autre côté de l'endroit où il se trouvait. Et cette odeur… une odeur putride, nauséabonde, étouffante. Il voulut poser une main sur sa bouche, mais découvrit qu'il ne pouvait pas la bouger. Ni l'autre. Il remua les bras, et entendit un léger tintement. Un bruit métallique.

Tom sentit une pression autour de ses poignets et ses chevilles. A chaque fois qu'il remuait ses mains et pieds, il entendit ce bruit métallique. Etait-il… attaché?

Tout à coup, sa mémoire lui revint tel un poignard plongé en plein cœur. Le journal, Andreas, la cave… Non!!

"Si, mon cœur."

Tom sursauta violemment. Bill?

Tout à coup il sentit une main glacée sur sa joue. Il ne voyait absolument rien, mais il sentit la présence de son amour devant lui.

"Bill…"

"Chut, ne pense rien. C'est à moi de parler."

La pièce resta plongée dans un silence macabre, vu que les deux jeunes créatures communiquaient par leurs pensées. Tom était tellement terrifié qu'il n'arrivait même plus à aligner une pensée cohérente.

"Pourquoi…"

"Tom, mon Tom. Tu n'aurais pas du lire mon journal. Tu n'aurais jamais du être au courant pour cet endroit. Enfin… avant aujourd'hui. Je suppose que ca n'a plus d'importance à présent." Bill caressa la joue de Tom avec son pouce.

"Tu sais, Tom… J'étais vraiment persuadé que tu étais le compagnon idéal pour moi. Andreas fut une telle déception… Quand je t'ai trouvé, je pensais que tu serais parfait. Mais…"

Bill retira sa main, sans s'arrêter d'envoyer ses pensées à Tom, qui était devenu aphone et pétrifié de peur.

"… tu ne l'es pas. Je m'en suis rendu compte seulement il y a quelques jours, mais ça me suffit. Tu m'as fait l'amour tout à l'heure, Tom… Mais je ne ressens plus rien, rien du tout. Je ne ressens plus rien depuis longtemps. J'en ai assez de gaspiller mon temps avec toi, tu n'es pas celui que je cherchais. Je suis désolé, Tom."

Tom reprit le peu d'esprits qui lui restait.

"Mais… Tout ce que tu m'as dit? Tout ce que nous avons vécu? Tous ces mots, ces gestes, tu ne les pensais donc pas?"

"Bien sûr que si, voyons. Je t'aimais, Tom, vraiment. Mais tu comprends… tu n'es pas celui que je cherche depuis tant d'années. Et je ne peux pas te garder."

Tout à coup, Tom comprit la situation horrible dans laquelle il se trouvait. Bill l'avait enchainé dans la cave, comme Andreas. Serait-il destiné à croupir là pour le reste de sa vie… immortelle? Car la mort ne viendrait jamais pour lui, ne le soulagerait jamais de sa douleur, de sa soif, de sa faim. Tel Prométhée attaché à son rocher, serait-il condamné à passer l'éternité dans cet enfer?

"J'en ai bien peur, Tom. Tu vois, je ne peux pas te garder à mes côtés, je me dois de continuer mes recherches de mon compagnon parfait… Mais je ne supporterai pas de te perdre. Alors je te garde, Tom. Ici."

Le corps de Tom s'affaissa et il laissa échapper un sanglot de désespoir. La respiration de l'autre côté de la cave sembla s'animer.

"Biiiiiill… Ne fais pas cela s'il te plait," geignit Tom dans sa tête. Il agita faiblement ses chaines, mais il n'eut pas la force de se débattre.

"C'était ton destin, Tom. Personne n'y peut rien, ni toi, ni moi," pensa Bill calmement. "Je viendrai te voir tous les jours, pour te chanter ta chanson… je vais l'écrire cette nuit. Tu me donnes de l'inspiration... Au revoir, Tom."

"Bill, non! Non!!" hurla Tom dans sa tête, mais il entendit une lourde porte s'ouvrir, laissant passer une minuscule raie de lumière. La dernière chose qu'il vit avant de se retrouver à nouveau dans l'obscurité absolue fut la silhouette frêle et longiligne de Bill, qui ne se retourna même pas avant de refermer la porte et de la verrouiller à double tour.

Lorsque le silence fut revenu, Tom entendit un hurlement inhumain venir de la créature qui lui tenait compagnie dans cette cave à l'odeur fétide.

Avant de sombrer dans l'inconscience, et dans la folie quelques semaines plus tard, Tom se dit son ange déchu avait finalement réussi à lui montrer l'enfer.



Epilogue



Depuis la nuit des temps, des étranges créatures nommées vampires peuplent notre monde. Ils vivent parmi nous, ils se fondent dans la population, apparaissant comme de simples mortels. Personne ne pourrait se douter qu'ils sont loin d'être comme nous.

Un simple conseil… Si vous êtes un jeune homme et qu'un magnifique androgyne aux cheveux noirs et au regard ambré, souligné de noir, vous accoste…

Fuyez.




FIN
Revenir en haut Aller en bas
http://maureen0207.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   Mer 27 Mai - 17:07

J'imaginais pas ça comme ça du tout oO
Je voulais pas un truc de vampires en fait >.< j'avais précisé: "cannibalisme" XD

Bon, pas grave, j'apprécie quand même les vampires, juste je me remet du fait que c'est vraiment différent de tous les scénarios dans ma tête XD
A part ça j'ai aimé. Tu as bien intégré les passages, c'est cool.
J'aime beaucoup l'histoire, les caves c'est sexy en plus XD par contre, souffrance pour l'éternité, Bill est un gros sadique :o *adore*

Enfin bref, ça m'a quand même plus, et je sais pas, j'imaginais Bill dans sa maison à se nourrir de sang et de cris ><

Merci beaucoup pour cela, je suis pas déçue ^^ (bon à part que je m'attendais pas du tout à ça mais vu que c'est bien quand même :p) et quand tu dis que c'est pas une happy end tu fais pas semblant hein éè

Merciiiiii
Revenir en haut Aller en bas
Chachouille
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5960
Age : 25
Localisation : Nancy :9
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   Mer 27 Mai - 18:03

Ayuma m'avait dit qu'elle avait demandé du cannibalisme alors j'avoue être super étonnée moi aussi mais qu'importe :3
J'ai vraiment adoré, l'ambiance, tes descriptions, tes idées, l'idée d'un Bill aussi sadique et aussi glauque me fascine! Tout ça jusqu'à l'épilogue. Parce que là, j'avoue avoir rarement été aussi frustrée : x J'ai l'impression que t'as oublié de poster toute une partie ^^;; Genre la vie de Tom dans cette cave et genre une situation finale comme Bill qui se fait avoir ou autre. Bref, je reste vraiment sur ma fin, j'aurais trop aimé que tu décrive tout ca TT
Après je peux comprendre et j'imagine que tes extraits devaient être (très) durs alors j'te tire mon chapeau car tu as fait du bon boulot Smile

_________________
Trust me, I'm the Doctor

http://theboggartinthewardrobe.tumblr.com/
http://acatintheusa.wordpress.com
http://chachouilletraductions.skyrock.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chach-ouille.skyblog.com
Mary
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6249
Age : 25
Localisation : Glasgow
Emploi/loisirs : Trekkie
Humeur : Right as rain
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   Mer 27 Mai - 18:09

Tout pareil que Chouille. Moi qui adore les trucs glauques je suis vraiment servie. *__*
J'ai adoré la fin, on ne s'y attend vraiment pas. Je me demandais justement où tu allais en venir.
D'un côté je regrette de ne pas connaitre la souffrance de Tom, de l'autre je trouve que ça reste mystérieux comme ça, en suspend.
Beau boulot, j'ai beaucoup aimé!<3
Revenir en haut Aller en bas
Sabrina
Marquise du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4974
Age : 23
Localisation : France
Emploi/loisirs : Lycéenne
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   Mer 27 Mai - 18:31

Wow. Je saurais pas dire si j'ai aimé ou pas en fait.
J'ai adoré l'ambiance en tout cas. C'est glauque, tout comme j'aime, mais... je sais pas.
La fin est vachement frustrante en tout cas. Je m'attendais pas à ça.
Tout ce que je sais, c'est que j'aime beaucoup le changement entre le prologue et l'épilogue. Et le Bill sadique me plait beaucoup, mais de l'autre côté j'ai mal pour les deux autres. Souffrir pour l'éternité quand même...
Enfin bref, je viendrais peut être rééditer plus tard.
En tout cas, bon boulot. (:
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2485
Age : 25
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Etudiante
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   Mer 27 Mai - 18:45

OH C'TE FINNN
Mais, mais, mais c'est affreux oo' (la fin hein pas l'os)

Par contre l'os juste, excellent ! Intriguant surtout cette histoire de cave, mais je crois que j'aurais préféré ne rien savoir xD

En tout cas bravo même si, c'te fin

*s'en remet pas*

Oh et j'aime le premier paragraphe et le dernier qui fait écho (L)
Revenir en haut Aller en bas
Machin
Geek
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1706
Age : 23
Localisation : Ermont (95)
Humeur : .__.
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   Mer 27 Mai - 19:48

Althéa a écrit:
OH C'TE FINNN
Mais, mais, mais c'est affreux oo' (la fin hein pas l'os)

Par contre l'os juste, excellent ! Intriguant surtout cette histoire de cave, mais je crois que j'aurais préféré ne rien savoir xD

En tout cas bravo même si, c'te fin

*s'en remet pas*

Oh et j'aime le premier paragraphe et le dernier qui fait écho (L)
T'as dit exactement ce que je comptais mettre alors... XDD
+666 (ouais, histoire de, même si c'est des vampires, ça correspond à Bill vv *sort*)

Pauvre Tom éè (et Andreas mais moins parce que moi je SAIS que Tom est l'être parfait de Bill, c'est juste que Bill est trop con pour comprendre qu'il trouvera personne de mieux vv), il me fait trop de la peine ;_;

Et la symétrie entre le prologue et l'épiloge (y)

Enfin bref, j'avais d'autres choses à dire mais je sais plus --
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   Mer 27 Mai - 21:40

Oh putain..j'suis frustrée de la fin là,mais je crois que je préfére encore pas connaître leurs souffrances éternelles..
Bill est une pourriture sadique,mais j'aime *__*
Revenir en haut Aller en bas
Lexie
Intégrée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 38
Age : 27
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   Mer 27 Mai - 22:35

J'ai vraiment été agréablement surprise par cette OS. L'histoire est drôlement bien menée, intéressante et la fin, affreusement frustrante mais, justement, il n'y aurait pas pu avoir de meilleure fin. L'idée du prologue et de l'épilogue était vraiment bonne, j'aime le 'parallèle' qui y est fait. Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Clarinett
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2495
Age : 24
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   Mer 27 Mai - 23:47

j'aime pas les histoires de vampire XD ça m'enerve en général uu'
mais bizarrement, enfin non, pas bizarrement uu' breuf, j'ai beaucoup aimé : D l'idée d'un Bill mystérieux, qui a des secrets me plait vraiment beaucoup : D
& ouais, c'est une fin sadique, mais c'est super sympa ce prologue & épilogue comme presque en dehors de l'histoire elle-même, qui prévient les "lecteurs"

vachement bien uu'
Revenir en haut Aller en bas
Gab'
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 31
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   Mer 27 Mai - 23:58

C'est pire que Barbe Bleue ton truc XD XD XD

Meuh j'suis pas d'accord, Tom ça doit toujours être l'âme-soeur de Bill d'aboreuuuuuuuh !!

J'ai hâte de savoir où étaient les extraits pour savoir d'où tu es partie ^_^

En tous cas bravo, paske c'est sûr que c'est pas ton style d'histoires habituel alors ça a pas dû être facile !!
Revenir en haut Aller en bas
http://gabuliellu.skyrock.com/
Machin
Geek
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1706
Age : 23
Localisation : Ermont (95)
Humeur : .__.
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   Jeu 28 Mai - 12:18

Citation :
C'est pire que Barbe Bleue ton truc XD XD XD
Mdrr j'ai trop pensé à ça moi aussi :o
Revenir en haut Aller en bas
Kill Sophy
Geek


Féminin
Nombre de messages : 1700
Age : 24
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   Dim 31 Mai - 11:22

J'adore le premier paragraphe et le dernier, quasiment pareil, mais en même temps...
Sinon j'ai vraiment bien aimé, pendant tout l'OS on ne s'attend juste pas à ça, on te croit quand tu dis qu'ils s'aiment, etc, et puis la fin...
C'était vraiment bien trouvé, bien mené, j'aime beaucoup comme tu écris et comment tu as traité le sujet (surtout si à la base ça devait être un truc de cannibalisme XD)
Parce que tout se casse la gueule d'un coup, comme ça, et puis Bill est vraiment mais trop sadique :o Fin c'est horrible ce qu'il fait, c'est juste un égoiste en fait ;3
Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Dine
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7132
Age : 24
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   Dim 31 Mai - 16:56

J'aime pas Bill x_x J'ai l'impression qu'il se croit trop dans un magasin de jouets genre "nous n'échangeons pas les articles si vous êtes insatisfaits" v.v
J'ai aimé comme tu l'as écrit, mais j'avoue que je suis franchement pas fan parce que putain je sais pas la description d'Andreas hurlant et tout m'a juste... complètement foutu la chair de poule. C'est un peu trop ... glauque et "terrifiant" pour moi &mon p'tit coeur xD mais sinon, j'aime ton écriture =D
Revenir en haut Aller en bas
Jess
Populaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 572
Age : 25
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : en cuisine
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   Mer 10 Juin - 12:13

franchement je préfère le thème de vampire que de cannibalisme ^^
la fin m'a suprise je ne m'attendais pas à ce que Tom ne soit pas son éternel amour.

j'ai beaucoup aimé cette os Wink
Revenir en haut Aller en bas
claraMM
Présente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 204
Age : 24
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   Mer 26 Mai - 13:46

C'est... étrange... mais j'aime beaucoup l'idée.
Que Bill enchaîne ses compagnons et tout Wink
<3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Cache-cache] La Cave.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Cache-cache] La Cave.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beaumanoir
» Où se cache-t-il ? n°2
» Jeu : qui se cache sur cette photo ?
» Peavey Cache Card est VENDUE
» Le cache-micro, parlons-en

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Between The Lines :: Cache-Cache-
Sauter vers: