AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Don't kiss me - Undrockroll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bill-luv-tom
Chevalier du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2980
Age : 33
Localisation : Belgique.
Humeur : Amoureuse.
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Don't kiss me - Undrockroll   Lun 17 Nov - 20:44

Ne m'embrasse pas.


Tout a commencé quand Bill est monté dans le tour-bus et a trouvé son frère Tom dans une position très compromettante.

"Qu'est-ce que tu fais?"

Tom se figea alors qu'il était penché pour ramasser un morceau de pain sur le sol du bus.

"Quoi?" demanda Tom. Sa main descendit lentement et saisit la tranche.

"Ca vient de mon sandwich de tout à l'heure?" demanda Bill lentement.

"Je sais pas, tu as mangé un sandwich tout à l'heure?" Tom leva un sourcil et ôta la poussière du pain.

Bill plissa les yeux. "Ouais, un sandwich au fromage et à la mayonnaise."

"Oh. C'était bon?"

"Pas mauvais, mais il y avait une minuscule tache de moisi sur le pain et je n'ai pas pu le finir," dit Bill. Il regarda Tom inspecter le pain et puis hausser les épaules.

"Peu importe, ça m'a l'air mangeable." Tom déchira un morceau et le fourra dans sa bouche. Bill fit une grimace.

"C'est trop dégueu, je pense que j'ai jeté ça dans la poubelle," dit Bill. "Je ne sais même pas comment il en est sorti."

Tom haussa à nouveau les épaules et continua à manger. "Pourtant c'est très bon."

Bill se contenta de secouer la tête et passa devant Tom pour aller au fond du bus. "Je ne te laisserai pas m'embrasser," murmura-t-il en effleurant l'épaule de Tom.


**


Bill s'étira sur le canapé dans sa maison et laissa Kasimir, son chat, monter sur ses genoux. Il se sentait tellement détendu. Lui et Tom étaient à la maison pour un week-end sans tournée ou interviews ou photo-shoots, et leur mère avait été sur leur dos presque non-stop. C'était presque plus stressant que leur vie pendant la tournée.

Bill allait justement profiter de ce moment de calme pour dormir lorsque Tom arriva en fanfare dans la pièce avec leur chien, Scotty, qui courait derrière lui en aboyant.

"Tom!" grogna Bill. Kasimir enfonça ses griffes dans les cuisses de Bill et puis se précipita hors de la pièce. "Tom, qu'est-ce que tu fous?"

Tom s'assied par terre et laissa Scotty grimper sur lui. "Quoi?"

"Tu fais du bruit," répondit Bill, enfonçant un coussin sur son visage et se laissant glisser sur le canapé.

"Toi aussi," dit Tom. "Allez viens bonhomme. Allez." Tom taquinait le chien, tirant sur sa queue et puis appuyant sur un jouet en caoutchouc. "Allez, viens le chercher!"

"Ugh," gémit Bill. Il jeta un oeil de derrière le coussin et regarda son frère. Le chien mordait les cheveux de Tom, sa casquette avait disparu. Bill dut l'admettre, c'était assez amusant. "Tu ne peux pas aller autre part?"

"Pas envie." Scotty aboya bruyamment, un son bref et aigu qui lancina les oreilles de Bill, et lui rappelait pourquoi il préférait les chats.

"Scotty, dégage," dit Bill, se penchant et attrapant le jouet en caoutchouc. Il appuya dessus et l'envoya valser dans la cuisine. Il atterrit sur le carrelage avec un couinement. Scotty ne courut pas après, il était trop occupé à jouer avec Tom.

"Allez, gros bêta," rigola Tom. Il entoura l'animal de ses bras et lui caressa la tête. "T'as vu, il aime ça."

Bill leva les yeux au ciel. "Arrête de l'encourager."

"Nan, ça va," dit Tom.

"Je parlais au chien." Bill soupira et se tourna sur le côté, regardant la scène. Tom se pencha et pinça la cuisse de Bill. "Aie."

"Mauviette."

Ils se regardèrent et sourirent. Bill glissa sa main et caressa doucement les doigts de Tom.

Puis, Scotty sauta sur Bill et commença à se dandiner au-dessus de lui, en remuant la queue frénétiquement.

"Scotty!" gronda Bill, se redressant et poussant le chien par terre. Tom éclata de rire et entraîna le chien sur ses genoux.

"T'es vraiment méchant," dit-il à Bill, en câlinant le petit chien. "Hein qu'il est méchant? Ouais, il est très méchant."
Bill leva à nouveau les yeux, enlevant les poils de chien de son t-shirt. Des poils de chat, ça allait encore. Pas des poils de chien. "Vous êtes vraiment-"

Il s'interrompit car à ce moment-là, Tom amena lentement son visage devant celui du chien et ce dernier lécha la bouche de Tom. Tom rigola, et Bill aurait pu jurer que la langue du chien était presque entrée dans la bouche de Tom.

"Berk," gémit Bill, se tournant et enfouissant à nouveau son visage sous le coussin. "Tom!!"

"Quoi?"

"A ton avis?" demanda Bill. "Dégoûtant."

Il entendit le chien quitter la pièce en trottinant, et puis il sentit des mains sur son dos. "Bill…"

"Non."

"Bill, Maman et Gordon ne sont pas là, allez."

"Non. Va faire ça avec ton chien."

Tom le retourna sur le dos et s'assit sur les cuisses de Bill. "Je préférerais le faire avec toi."

Bill fit une grimace. "Tu m'as presque eu."

"T'énerve pas," dit Tom en essayant de déboucler la ceinture de Bill. "Allez, bonhomme."

"Je suis pas un chien," grogna Bill.

Tom défit le pantalon de Bill et commença à y glisser ses doigts. "T'as raison, tu ressembles plus à un chat."

Malgré lui, Bill rigola. "Ok. Mais c'était vraiment dégoûtant et je ne te laisse pas m'embrasser."

"Allez, bonhomme…"


**


Bill était assis en tailleur à l'arrière du bus, inspectant ses ongles. Le reste du groupe était occupé avec le sound-check des instruments, et Bill avait préféré rester et s'occuper de ses ongles. Il les lima délicatement, et se demanda ce qu'il devrait mettre dessus.

Des étoiles. Une ligne. Des petites têtes de mort.

"Bill?"

Bill leva la tête. Tom entra par la petite porte et la referma derrière lui. Il s'assit sur la banquette et mit ses pieds sur la table.

"Euh," murmura Bill, jetant un regard vers les chaussures boueuses de Tom sur leur table à manger. "Comment ça s'est passé?"

Tom haussa les épaules. "Ca s'est passé."

"Ok," dit Bill, faisant dépasser sa langue entre ses dents en signe de concentration. Il commença soigneusement à faire une french manucure, ce qu'il préférait. "Qu'est-ce que tu fais ici?"

"Je voulais te voir." Tom s'affaissa dans son siège et croisa les jambes. "Mais t'es occupé avec tes ongles à la con."

"Et alors?"

"Alors…" Tom se rapprocha de Bill. "Donne-moi le coupe-ongles."

"J'en ai besoin."

"Pas vrai," dit Tom. Il poussa le coude de Bill et Bill cria, frappant le poignet de Tom. "Ok, ok."

Tom posa sa main sur le genou de Bill et le serra. Bill sursauta et leva la tête. L'expression sur le visage de Tom était parfaitement déchiffrable.

"Tom…"

"Laisse-moi faire," murmura Tom. Bill tint ses mains en l'air, faisant sécher le vernis pendant que Tom mit ses deux mains de part et d'autre sur la taille fine de Bill. Bill ferma les yeux et soupira. Il ne pouvait pas toucher Tom vu que ses ongles n'étaient pas secs et qu'il n'avait pas envie de gâcher tout son boulot. Au lieu de cela, il se laissa toucher.

Bill bougea ses hanches et Tom se positionna entre les cuisses de Bill. "Tes vêtements à la con sont tellement larges," dit Bill en fronçant les sourcils. Tom se pencha plus vers lui et Bill recula ses mains; la manche du t-shirt de Tom avait presque gâché son travail minutieux.

"Ca serait vraiment si grave si tes ongles n'étaient pas aussi impeccables?" dit Tom tout près de l'oreille de Bill. Bill tourna la tête et leurs lèvres se touchèrent brièvement. Tom se releva un peu et pressa son entrejambe contre celle de Bill, et se frotta contre lui. Bill en eut le souffle coupé et pencha sa tête en arrière, exposant son cou. Tom pressa ses lèvres dans le creux du cou de Bill et suça sa peau.

"Dégage," arriva à dire Bill, en secouant légèrement ses mains. Tom recula et le regarda bizarrement.

"Dégage?"

"Mes ongles," dit Bill, se demandant s'il était aussi rouge qu'il le pensait. "Juste encore quelques minutes."

"Tes ongles à la con." Tom se dégagea des cuisses de Bill et s'appuya contre la banquette. Il leva ses doigts et les inspecta. "Moi j'en ai rien à foutre de mes ongles."

Bill lança un regard vers Tom tout en continuant à souffler sur ses ongles. Il regarda à nouveau ses mains. Il se dit que sa french manucure était assez réussie. Il le faisait mieux lui-même. Puis, il entendit un bruit qui traversa ses os et le fit frissonner.

Tom était en train de ronger ses ongles.

"Tom!" siffla Bill.

"Quoi?" Tom cessa son activité et Bill savait qu'il grinçait ses dents de devant sur ses ongles.

"Tom, est-ce que… nettoies tes ongles avec tes… dents?" demanda Bill, bouche bée.

"Ouais."

Bill eut un nouveau frisson en entendant Tom mordre sur son ongle. "C'est trop dégoûtant."

Tom cracha quelque chose et fit une grimace à Bill. "De quelle autre façon je pourrais je faire sinon?"

"Tu pourrais te laver les mains," suggéra Bill.

"Nan." Tom rongea à nouveau son ongle. Cela souleva l'estomac de Bill.

"Tom…"

"Ouais."

"Je ne te laisse pas m'embrasser."

Tom leva la tête. "T'es trop bizarre, Bill."


**


"J'ai même pas le choix alors?"

Bill était assis dans le petit salon du bus, tenant un petit verre rempli de vodka. Georg et Gustav secouèrent la tête, et Tom avala le contenu de son propre verre.

"Non, tu as refusé le défi. T'es obligé," dit Georg. Il lança un regard vers Tom. "Toi par contre t'étais pas obligé."

"J'avais envie," dit Tom en haussant les épaules, laissant échapper un hoquet.

Bill rigola et secoua la tête. "Je peux pas. Je vais être bourré dès que j'aurais avalé ce verre."

"Bien," dit Gustav.

"Non, je ne vais pas le faire," dit Bill. Il tendit le verre à Tom et Tom l'avala instantanément. Bill le poussa violemment. "A qui le tour?"

"Tom," dit Georg.

"Quoi?" Tom regarda les trois autres. Il avait déjà eu sa dose de verres mais il avait toujours le sien en main. "Quoi maintenant?"

"Ok, je sais," dit Georg en se penchant en avant. Il désigna un verre vide à côté de Tom. "Je te défie de boire dans la cuvette des toilettes."

"Combien?" bredouilla Tom. Bill renifla et fit une grimace.

"Tu ne le feras pas," dit Bill.

"Un verre rempli," suggéra Gustav.

"Ok," répondit Tom.

"Tom!!" dit Bill en gémissant bruyamment.

"Je reviens de suite," dit Tom en se levant. Il commença à s'éloigner mais les mouvements du bus le faisait tituber.

Bill soupira et le suivit. "Tom…"

Tom était déjà dans la minuscule salle de bains, relevant le couvercle des toilettes. Bill le tira en l'agrippant au col de son t-shirt. "Tu ne vas pas boire ça!"

Tom regarda Bill avec un regard brumeux. "C'est mon défi… Ca sera pas si grave. De toute façon je ne sens même plus ma langue."

"Sens la mienne alors," murmura Bill. Il se pencha et embrassa Tom, parcourant l'intérieur des lèvres de Tom avec sa langue. Tom laissa tomber son verre et posa ses mains sur la taille de Bill. Il l'embrassa en retour, aspirant la langue de Bill dans sa bouche. Bill goûtait l'haleine chargée d'alcool de Tom et ça le rendait presque fébrile.

"Ouais, ça c'est bon." Tom glissa sa main le long des cuisses de Bill et le serra contre lui. "Pourquoi m'as-tu suivi?"

"Pour te dire que si tu bois ça, je ne te laisserai plus jamais m'embrasser." Bill poussa ses hanches en avant, pressant son sexe contre la cuisse de Tom. Tom gémit et mordilla doucement la langue de Bill.

"Tu me laisseras encore te baiser?"

Bill soupira et repoussa Tom. "Tu vas pas boire ça de toute façon."

Tom haussa les épaules et ôta sa main de la cuisse de Bill. Il ramassa le verre et le plongea dans la cuvette.

"Tu n'as même pas tiré la chasse, juste au cas où?" Bill ne pouvait plus regarder. Il quitta la salle de bains et retourna au salon. Georg et Gustav le fixèrent.

"Il est où? Il s'est évanoui?" demanda Georg.

"Non." Bill s'assit et croisa les bras. Tom arriva en trombe, les mains vides.

"Tu l'as déjà fait? On doit te voir le faire," dit Gustav.

Tom secoua la tête. "Pas question."

"Mais tu avais accepté!"

"Choisissez autre chose," dit Tom. Bill sourit d'un air satisfait.

"Ok, ok. Tu vois, la nourriture au fond du frigo? C'est dans un récipient, il est là depuis toujours, je te défie d'aller le prendre et le manger," dit Georg.

Tom se dirigeait déjà vers le réfrigérateur. "Ca date de quand?"

"C'est là depuis le début de la tournée," dit Gustav en fronçant le nez.

Tom haussa les épaules et regarda dans le frigo. Il en sortit un récipient blanc et l'ouvrit. Immédiatement, une odeur nauséabonde infecta les narines de tout le monde.

"Berk, referme-le," s'exclama Bill, recouvrant son nez avec son t-shirt. Georg et Gustav tenaient un main devant leurs nez.

Mais Tom… Tom renifla et prit une bouchée.

"C'est pas mauvais," dit Tom, avalant le tout sans même une grimace. "Je pense que ce sont de vieilles crevettes… Je me rappelle pas avoir mangé des fruits de mer. Attendez, c'est peut-être pas ça. Je devrais encore goûter, non?"

"Non!" cria Bill. Georg et Gustav riaient trop fort pour pouvoir répondre. Tom haussa simplement à nouveau les épaules et jeta le petit bol blanc dans la poubelle.

Il s'assit près de Bill, et Bill regarda Tom pardessus le bord de son t-shirt. "Je ne te laisse pas m'embrasser," marmonna-t-il, de façon à ce que seul Tom l'entende.

Tom se contenta de sourire et frotta sa bouche avec son bras. "Ok, à qui le tour?"



**
Revenir en haut Aller en bas
http://maureen0207.wordpress.com
bill-luv-tom
Chevalier du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2980
Age : 33
Localisation : Belgique.
Humeur : Amoureuse.
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Don't kiss me - Undrockroll   Lun 17 Nov - 20:45

Bill parcourut le dos nu de Tom avec ses ongles et les enfonça, agrippant la peau et laissant tomber sa tête en arrière en gémissant. Tom attrapa les fesses de Bill, le rapprochant et léchant le torse de Bill. Bill émit un cri plaintif et pressa son torse contre celui de Tom. Le tissu imprimé du t-shirt de Tom irritait le torse nu de Bill.

"Enlève-le," chuchota Bill, faisant glisser ses mains sous le t-shirt de Tom. "Et ta putain de casquette aussi."

"Un de ces jours je vais garder la casquette," répliqua Tom, soulevant les bras pour que Bill puisse ôter sont t-shirt. "Et tu vas adorer ça."

"Putain, non," gémit Bill. Il se pencha en arrière et baissa la tête. "J'suis tout dur, je sais pas si tu l'as vu."

Tom rit. "Je pourrais le deviner… Que veux-tu que j'y fasse?"

"Peut-être le sucer," dit Bill. "Le toucher, le tirer. Je m'en fiche."

"Le tirer?"

"Tom," implora Bill. Son jeans devenait trop serré et inconfortable. Il commença par défaire sa ceinture, et puis se pencha de nouveau en arrière. "A toi maintenant."

Tom croisa les bras et Bill glissa des genoux de Tom. "Je veux te regarder le faire."

Bill plissa les yeux. "Ca c'est… pas marrant."

"Pas pour toi, non." Tom sourit. "Allez, j'ai mal aux doigts à force d'avoir joué toute la soirée."

"Pauvre Tomi," susurra Bill, prenant une des mains de Tom. Il embrassa les doigts de son frère, sans quitter du regard celui de Tom, et puis en suça un dans sa bouche. Il vit Tom fermer les yeux et se mordre la lèvre, et sentit le corps de Tom se raidir. "Tu vois, tu le veux."

"C'est vrai," admit Tom en ouvrant les yeux.

"Si tu as cette réaction quand je suce ton doigt, je me demande ce qui se passera quand je te sucerai," dit Bill, souriant et se penchant à nouveau vers Tom. Il l'embrassa profondément et sentit à nouveau les mains de Tom sur ses fesses. Bill se tortilla sur les genoux de Tom, son entrejambe lui faisait mal. "Allez, Tom, j'ai besoin de toi. Je t'ai sucé toute la matinée."

"Pas toute la matinée…"

Bill mordit l'épaule de Tom et Tom se raidit à nouveau. Bill sourit. "T'as de la chance que j'aime faire ça. Je pourrais te sucer toute la journée."

"J'essaierai de m'en souvenir," répliqua Tom, le souffle presque coupé. Bill se caressait le sexe à travers son jeans, effectuant de petits mouvements circulaires rapides. Il savait ce qu'il faisait, il savait exactement comment rendre Tom fou. "Putain."

"Quoi?" dit Bill d'un ton innocent. Il appuya la paume de sa main contre l'entrejambe de Tom.

Tom tremblait, son visage devenait rouge.

"Putain. Nouveau plan," dit Tom. "Je vais simplement te baiser."

"Tom!" gémit Bill, lâchant son sexe. "Tu ne peux pas-"

Bill s'interrompit car Tom souleva ses hanches et l'allongea sur le lit de la chambre d'hôtel. Bill couina et regarda Tom en souriant. "Je veux que ça dure plus de cinq minutes," dit-il.

"Tu peux tenir cinq minutes?" demanda Tom. Il se glissa hors du lit et tira sur son jeans. Bill le regarda essayer de déboutonner son pantalon avant d'abandonner et de l'enlever d'un coup sec. Après avoir retiré son boxer, Tom grimpa sur le lit vers Bill, et se positionna au-dessus de lui.

Bill adressa un large sourire à son frère et enroula ses jambes autour de sa taille et l'attira contre lui. Bill enlaça le dos de Tom avec ses mains et effleura sa peau, massant ses omoplates avec la paume de ses mains. Le dos de Tom était ce que Bill préférait. Il était parfait, assez musclé tout en étant mince. Bill adorait la façon dont bougeaient les omoplates de Tom.

Tom grogna. Bill savait que Tom adorait quand il le massait. "Putain," dit Tom à nouveau. "Je veux que tu te retournes."

Bill passa une jambe sur le dos de Tom. Son entrejambe lui faisait tellement mal, c'était insupportable. "Tom, enlève mes vêtements," gémit-il doucement. "J'y arrive pas."

"T'as dit quoi?"

"Fais-le, c'est tout," implora Bill. Tom rit et se redressa. Il glissa ses doigts dans le jeans de Bill et tenta de les tirer le long de ses hanches, mais il ne bougea pas d'un poil. "Tom, s'il te plait."

"Ouais, ouais, j'essaie." Tom s'acharnait sur la fermeture éclair. "C'est coincé."

"Ca peut pas être coincé," dit Bill d'un ton très plaintif. Il posa sa main sur son sexe pour essayer de soulager un peu, mais ça ne faisait qu'empirer les choses. "Oh, mon dieu."

"Bill, je suis sérieux," dit Tom sur ton de frustration. Il tira à nouveau sur la fermeture éclair, et puis cria. "Putain!"

"Quoi?" Bill se redressa et regarda Tom. Tom secoua son doigt et jurait bruyamment. Bill attrapa son bras et le maintint. "Tom, calme-toi. Que s'est-il passé?"

"Ta putain de fermeture éclair," dit Tom en grinçant des dents. Bill baissa les yeux.

"Oh. Ca fait mal?" Bill jeta un regard vers le doigt de Tom. Il saignait assez abondamment. "Merde."

"J'en mets partout," dit Tom d'un air impuissant. Il secoua à nouveau son doigt.

"Tu penses qu'il faudra des points de suture?" demanda Bill en fronçant les sourcils.

"Ouais, Bill. Salut, je me suis coupé le doigt en essayant de baiser mon petit frère. Que dois-je faire?" Tom regarda Bill pendant une seconde, puis se mit à rire.

"Tu essayais de me baiser?"

Tom rit encore plus fort. "Et merde," dit-il.

Il mit son doigt dans sa bouche et le suça.

"Tom…" Bill sentit son estomac se soulever. "Tom, tu suces ton propre sang?"

Tom enleva son doigt de sa bouche. "Tu veux le faire?"

"Non!"

Tom haussa les épaules. "Peu importe. Il faut bien que ça s'arrête." Il sourit. "Je pensais que tu aimais les vampires."

"En théorie, Tom, en théorie. Tu n'es pas un vampire!" Bill devenait vraiment pâle.

"Tu trouves pas que c'est excitant?" Tom observa son doigt. "J'espère que ça va se refermer."

Bill se leva du lit et se mit debout, une main posée sur sa hanche. Tom continua à sucer son doigt, en regardant Bill fixement. Bill grogna.

"Je ne te laisse pas m'embrasser."

"Ouais, ouais."



**



"Tom."

"Uh. Quoi?"

"Allez…" Bill attira Tom contre lui et posa sa tête sous son menton. Ils étaient parfaitement nus, glissant l'un contre l'autre, agitant leurs corps en sueur. Bill leva ses hanches et leurs sexes se rencontrèrent, s'appuyant l'un sur l'autre dans une douleur satisfaisante. "Retourne-moi."

Tom pressa son sexe encore plus fort contre celui de Bill et leva la tête. "Non, pas encore."

"Si," répliqua Bill. Tom lui lança un sourire narquois et se recula. Bill émit un gémissement. "Tomi, t'es un salaud."

"C'est gentil." Tom embrassa Bill férocement et Bill protesta, s'éloignant de son frère et roulant sur le ventre. Tom se redressa et lui donna une tape sur le derrière.

"Tom!"

"Je t'ai dit de ne pas te retourner," dit Tom. Bill enfouit sa tête dans ses bras et gémit pathétiquement. Tom posa ses deux mains sur la taille de Bill et le retourna sur le dos. Bill regarda Tom, les joues rosies. "Maintenant tu restes là."

Bill tenta encore de se retourner mais Tom s'assit sur ses cuisses, le clouant sur le lit. "Je veux que tu me prennes," dit Bill avec de grands yeux.

"Je le ferai." Tom saisit le sexe de Bill et le serra doucement. "D'abord, on joue."

"J'ai pas envie de jouer!"

Tom se pencha et appuya son front contre celui de Bill. "Alors je vais aller me trouver une fille qui voudra jouer, elle."

Bill soupira bruyamment et repoussa Tom. "J'ai horreur de ça. Tu sais que j'ai horreur de ça."

Tom rit et rampa vers Bill. Il l'attira contre lui et enroula ses jambes autour de Bill. "Je sais, excuse-moi."

"Hmm." Bill enfonça ses ongles dans le dos de Tom et raidit ses doigts. Tom gémit. "Fais-toi pardonner."

"Comment?"

"Cherche."

Tom plissa les yeux et secoua son dos pour que Bill décroche des ongles. "Je peux te baiser."

"Tu peux le faire plus tard. Autre chose."

"Bill…"

Bill roula à nouveau sur lui-même, sur le ventre. Tom caressa le bas du dos de Bill et posa sa main juste au-dessus de ses fesses. Bill se sentit fondre sous les touchers de son frère mais il tenta de rester intransigeant. Il n'allait pas laisser Tom s'en sortir avec ce qu'il avait dit. Bill savait que Tom se faisait des filles, mais ils avaient convenu de ne jamais en parler.

"Ok, je vais jouer," dit Bill, regardant pardessus son épaule. "Mais je veux que tu me baises."

"Bien sûr." Tom s'assit à califourchon sur le dos de Bill et appuya son sexe contre la peau de Bill. Bill sentit le membre durci et cela le fit frissonner. Il se retourna doucement, sous Tom, et se retrouva face à face avec son sexe. Tom le tenait devant Bill, voulant clairement qu'il le suce. Bill plissa les yeux en regardant Tom et sans un mot, pris son sexe en bouche.

Bill le suça profondément et Tom gémit bruyamment. Bill savait qu'il était vraiment doué pour sucer Tom. Il savait exactement comment l'exciter, et savait exactement quand se retirer pour que Tom meurt d'envie de le prendre. Si Tom pensait que Bill n'aimait pas jouer, il avait tout faux. C'est de cette façon que Bill aimait jouer. Un jeu auquel il gagnait toujours d'ailleurs. Le truc, c'était de laisser croire à Tom que c'est lui qui prenait les décisions.

"Putain," marmonna Tom, baissant son regard vers Bill. Bill sentit le regard de Tom sur lui et leva un peu la tête, sentant son propre sexe se contracter. Il y avait quelque chose de tellement et délicieusement subtil dans les grimaces que Tom faisait quand il prenait son pied. Bill pouvait presque jouir rien qu'en le regardant. "Bill, putain."

Bill retira sa bouche et haussa les épaules. "C'est tout ce que tu auras."

"Putaiiin." Tom cogna le menton de Bill avec son sexe mais Bill se tourna

"Maintenant c'est à ton tour."

"Hein?"

"Tomi, allez. Je fais tout pour toi," dit Bill. Il sourit vers Tom et battit des cils. Tom leva les yeux et se recula.

"Retourne-toi…"

Bill gémit et fit ce qu'on lui dit. Il se retourna et s'appuya sur ses coudes, presque tremblant d'impatience. Il attendit le toucher familier du sexe de Tom contre ses fesses, mais il ne sentit rien du tout. Lorsque Bill regarda pardessus son épaule, il vit Tom assis sur ses genoux, fixant d'un air pensif le cul de Bill.

"Tom?"

"Ouais, ouais. Attends."

Bill fit une grimace et tourna la tête. "Prends-moi, je ne vois pas en quoi c'est si compliqué."

Bill sentit les mains de Tom sur ses fesses, les écartant. Les yeux de Bill s'agrandirent. Mais que faisait Tom?

Et puis, Bill sentit quelque chose de humide contre son intimité. Tom avait mis sa langue…à l'intérieur de lui.

"Tom!"

"Quoi?"

Bill avait le ventre qui papillonnait et il ressentit des sensations nouvelles. Tom léchait son cul. Bill était en état de choc, presque trop choqué pour réaliser à quel point c'était agréable.

Tom enfonça son visage contre le cul de Bill et sa langue alla encore plus profond, léchant quelque chose au plus profond de Bill. Bill n'arrivait même pas à parler. Tom n'avait encore jamais fait ça, il en avait juste entendu parler et s'était toujours demandé comment c'était.

"C'est bon?" demanda Tom.

Bill ouvrit la bouche et secoua désespérément la tête. Tout ce qu'il savait c'est que, ce que Tom était en train de lui faire le rendait complètement incapable de parler.

"Tom," dit Bill enfin, soupirant et tremblant. "Tu mettrais ta bouche sur n'importe quoi."

"Pas sur n'importe quoi," répliqua Tom d'une voix étouffée. Les vibrations causées par les mots firent frissonner Bill, et il devait regarder Tom pardessus son épaule. Lorsqu'il le fit, il ne vit que la moitié du visage de son frère. Le reste était enfoui dans son cul. Bill étouffa un gémissement et il faillit s'étrangler.

"J'arrive pas à croire ce que tu fais," dit Bill fébrilement. "Oh, mon dieu."

"Quoi? C'est bon." Tom raidit sa langue et Bill émit un gémissement aigu, soulevant ses hanches en mouvement avec ceux de Tom. "Putain."

"Quoi?" haleta Bill, se mordant la lèvre.

"Je vais te baiser maintenant."

"Uhh," gémit Bill doucement. Son sexe s'était durci après ce que Tom venait de lui faire, et il se sentit exténué. "Tant que tu fais tout le boulot".

"Ouais." Tom se pencha au-dessus de Bill en enduit son sexe de lubrifiant. Puis, Bill sentit enfin ce qu'il voulait sentir depuis le début – le sexe de Tom en lui. Tom enfonça son sexe presque violemment et Bill cria. Tom tâta devant lui et attrapa le membre gonflé de Bill, le caressant sur l'extrémité. Bill tremblait sous Tom, presque au bord de l'orgasme quand il se rappela la langue de Tom dans son cul. Il se cambra et enfonça son visage contre le matelas.

Le sexe de Tom se gonflait à l'intérieur de Bill et Bill se resserra autour de Tom, contractant et relâchant ses muscles. Ca allait être une baise rapide vu que les préliminaires avaient été tellement délicieux. Bill attrapa les cuisses de Tom, enfonçant ses ongles dans la peau. Tom grogna sourdement. Il faillit se retirer, mais Bill se contracta autour de lui et puis, Tom jouit à l'intérieur de Bill en se cambrant.

Bill sentit la chaleur se répandre dans son bas-ventre et retint sa respiration. Tom se pencha sur lui, enserrant toujours son sexe et le roulant dans sa main. Tom jouissait toujours, toujours en premier mais Bill lui était reconnaissant de penser à lui. Tom aidait toujours Bill à jouir.

Il retourna Bill sur le dos et se pencha, aspirant le sexe de Bill dans sa bouche. Les yeux de Bill se révulsèrent et il cria, attrapant les cheveux de Tom et tirant dessus. Tom leva la tête et leurs regards se rencontrèrent. Bill jouit dans la bouche de Tom, et Tom avala tout, et continua même à sucer.

Bill roula à côté de Tom, haletant. Il était à bout de forces. "Tom."

"Ouais."

"T'as mis ta langue dans mon cul."

"Ouais." Tom sourit et se rapprocha de Bill pour l'embrasser. Bill leva la main et secoua frénétiquement la tête.

"Non! Je ne te laisse pas m'embrasser," dit Bill en grimaçant. "Mon cul."

"Aw, t'as bon goût."

"Berk. Va te chercher de l'eau et j'y réfléchirai." Bill se roula en boule et haussa un sourcil. Tom leva les yeux et alla dans la salle de bains pour prendre un verre d'eau. Il revint, but une longue gorgée et posa le verre sur la table de nuit.

"Ok, et maintenant?" demanda Tom.

"Attends," dit Bill. Il se pencha et attrapa le verre d'eau de Tom, et but une gorgée. Lorsqu'il le reposa et regarda Tom, celui-ci affichait une expression horrifiée. "Quoi?"

"Tu viens de… boire à mon verre."

"Et alors?"

"C'est dégoûtant," dit Tom en grognant. "Tu sais à quel point c'est dégueu?"

"Tom, t'es sérieux?" dit Bill en fronçant les sourcils.

"On ne boit pas dans le verre des autres," râla Tom, se levant du lit pour faire les cents pas dans la chambre. "Ugh."

"Tu as mangé des restes de la poubelle!" s'écria Bill. "Tu as failli boire de l'eau des toilettes. Tu as fourré ta langue dans mon cul!"

"Je vais vomir, j'arrive pas à croire que t'as bu à mon verre." Tom s'assit et secoua la tête. "Je ne te laisse pas m'embrasser."

"Très bien."



FIN
Revenir en haut Aller en bas
http://maureen0207.wordpress.com
Fan
Donne son avis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 24
Localisation : Algérie
Humeur : Joyeuse =D
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Don't kiss me - Undrockroll   Mar 18 Nov - 15:24

Je le trouve un peu bizarre ! mais j'adore !
c'est agréable de le relire !
=D
Revenir en haut Aller en bas
Anne -Chaa*
Comtesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4099
Age : 23
Localisation : Lille. (59)
Emploi/loisirs : Yaoiste
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Don't kiss me - Undrockroll   Mar 18 Nov - 21:22

Punaise, j'adore *-*
Cet Os est génial & en même temps tellement bizarre. Tout du long Bill fait chier Tom & je m'attendais vraiment pas à ce que ça se finisse comme ça. J'ai vraiment aimé <3
Merci pour la traduction !
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6249
Age : 25
Localisation : Glasgow
Emploi/loisirs : Trekkie
Humeur : Right as rain
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Don't kiss me - Undrockroll   Mar 18 Nov - 23:44

Ça m'a fait trop plaisir de relire cet os, c'est un de mes préférés de Undrock' , il est juste trop drôle xD merci pour le repostage ; )
Revenir en haut Aller en bas
_kimatta'
Intégrée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 66
Age : 25
Localisation : New-York (Laisse moi rêver) XD
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Don't kiss me - Undrockroll   Ven 21 Nov - 20:41

Déjà lut , mais sa fait vraiment plaisir de le relire .J'adore la fin , Tom rentre dans le jeu de Bill .Sinon J'aime J'aime <3
Revenir en haut Aller en bas
Kami.
Donne son avis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 159
Age : 24
Localisation : Dijon.
Emploi/loisirs : Yaoïste à plein temps.
Humeur : Bonne, comme moi (a) *sors xD*
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Don't kiss me - Undrockroll   Mer 26 Nov - 16:06

J'aime bien cet OS, ça m'a fait super plaisir de le relire <3
Revenir en haut Aller en bas
http://xx--Kamie--xx.skyrock.com
Girl From Hell
Populaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 576
Age : 22
Localisation : Dans la voie lactée
Emploi/loisirs : écolière/musique
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Don't kiss me - Undrockroll   Jeu 27 Nov - 0:10

ça me fait penser à mon cousin >.<
ça bouche en contact avec presque n'importe quoi!
Et moi quand je me met à boire dans son verre il est à deux pas de gerber!


Merci pour la traduc =D
Revenir en haut Aller en bas
http://Girl-From-Hell.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Don't kiss me - Undrockroll   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't kiss me - Undrockroll
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Could I have this kiss forever
» Report [17/06/2008] KISS - Paris Bercy
» Les Enfoirés ...chantent...KISS !
» [Scan]Kiss me! magasine Italien
» Kiss, LE topic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Between The Lines :: Traductions-
Sauter vers: