AccueilPortailS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 [B/T] Wedding Sex by EmilyExorcist

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bardache
Intégrée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 26
Localisation : lyon
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: [B/T] Wedding Sex by EmilyExorcist   Dim 17 Oct - 22:33

Hey, je reviens avec un OS de EmilyExorcist, Wedding Sex. Bon la traduction est finie depuis cet été mais comme je trouvais aucune bêta, bref je remercie beaucoup beaucoup Mini-tagada pour la correction! Tout ce que j'ajouterai c'est: si à chaque fois que je vais à un mariage ça se terminai comme ça, j'serai beaucoup plus volontaire pour y aller...
Enjoy

Wedding Sex

Bill fredonna et s'appuya contre un des poteaux de soutien de l'énorme tente. Il sourit et entoura son torse de ses bras alors qu'il voyait sa mère tournoyer avec son tout nouveau mari, Gordon. Elle était radieuse, elle rayonnait dans le soleil chaud du soir qui se couchait paresseusement à travers les rideaux ouverts de la tente.

''Elle a l'air si heureuse,'' retentit doucement une voix derrière Bill.

Bill se retourna pour voir son frère tenant deux coupes de Champagne. Tom lui en offrit une et Bill la prit avec gratitude dans un bref, ''merci''.

''Ça rend le mariage beaucoup plus attirant,'' dit Tom.

Bill fronça les sourcils et prit une gorgée de son Champagne,'' Quoi ?''

''Ça,'' Tom bougea son bras en direction de la cérémonie qui s'épanouissait spectaculairement sous les toiles de la tente, ''C'est si beau.''

Le front de Bill se rida davantage, ''Tu penses que tu vas te marier?''

Tom le regarda étrangement, ''J'ai pas dit ça.''

''Je sais,'' dit Bill doucement,'' Mais tu l'as insinué.''

L'expression de Tom se décontracta, ''Tu penses que je vais me marier ?'' Il sourit largement d'amusement.

Bill avait l'air penaud, ses joues rougirent légèrement, ''Non'', marmonna-t-il, baissant les yeux et poussant une touffe d'herbe de plage avec sa botte.

''Je pense juste que c'est une belle façon de faire ça,'' Tom haussa les épaules et s'approcha de Bill pour voir leur mère alors que Gordon s'était baissé pour planter un baiser sur sa joue, elle avait gloussé et l'avait frappé dans une fausse indignation.

''Donc tu te marierais si tu pouvais faire ça comme ça ?'' dit Bill, essayant d'adopter un ton curieux, désinvolte.

''Bill,'' Tom baissa sa voix, ''Je ne pense pas que ce soit comme si toi ou moi allions nous marier. Étant donné les circonstances.''

Les joues de Bill rougirent encore, ''J'suppose que non,'' grommela-t-il.

Tom heurta doucement Bill avec ses épaules, ''Tu ne vas pas être jaloux de la future mariée inexistante, non ?''

Bill jeta un regard mauvais à Tom et s'éloigna pour voir ce que le traiteur avait à lui offrir. Après avoir poussé plusieurs couples de danseurs et quelques aînés qui essayèrent de l'attirer dans une conversation ennuyeuse, Bill découvrit finalement les tables de nourriture exposées au fond de l'énorme tente blanche.

Il parcourut dédaigneusement des yeux les mets délicats avant qu'il ne soit tenté par quelques sandwichs miniatures qui avaient l'air mignons et en mit deux dans sa bouche. Il ronronna de plaisir puis décida d'en avaler deux de plus.

Tom le regarda avec adoration alors qu'il introduisait les sandwichs dans sa bouche. Son frère avait toujours réussi à dépasser toute la beauté d'un mariage par un sourire radieux, même avec tant de nourriture dans la bouche. La queue de Tom demandait plus que la vue de Bill se dirigeant vers lui. Il voulait son petit frère.

''Regarde ce que j'ai trouvé,'' Bill tournoya pour voir que Tom le regardait amusé.

''Qetcqtvux?''

Tom gloussa, ''Désolé, mais quoi ?''

Bill lui lança le regard le plus noir qu'il put avec sa bouche remplie de sandwichs, il mâcha et avala avec autant de grâce qu'il pouvait en rassembler, ''J'ai dit : qu'est-ce que tu veux ?''

''Toi,'' dit Tom simplement, et glissa ses mains dans ses poches, donnant à Bill un sourire de travers derrière la visière de sa casquette.

Bill avala tout rond et oublia momentanément de respirer, les mots de son jumeau vinrent droit à son cœur, puis à sa queue. Puis Bill se souvint qu'il était supposé être énervé contre son frère et il lui dit d'un air vexé, ''Tu ne peux pas m'avoir.''

Tom roula des yeux, ''Bill, j'te l'ai dit, je ne veux pas me marier.''

''Tu n'as pas vraiment dit ça,'' répondit Bill avec humeur.

Tom se moqua et s'approcha un peu plus de Bill, ''Je pense pas que tu ais à t'inquiéter de mes futurs arrangements maritales.''

Bill se renfrogna, ''Ouais Ouais.'' Il s'éloigna d'un pas vers la table, Tom avançait vers lui, directement au milieu de la cérémonie de leur mère, rien que ça !

''Tu veux que je me marie?'' demanda doucement Tom.

Bill hocha la tête, ses dreads fouettant légèrement sa tête, ''Tom,'' prévint-il.

Tom ne s'arrêta pas, ''Bien,'' dit-il, ''et je ne veux pas que tu te maries.''

Bill affirma vivement de la tête, les yeux écarquillés. Il voulait vraiment Tom au dessus de lui, tout de suite. Mais le timing de son jumeau était un peu inopportun. Il déglutit et donna un plus petit hochement de tête, espérant que Tom obtienne l'essentiel du message.

''Bill ! Tom !''

Les jumeaux sortirent de leur perte temporaire de conscience et gémirent alors que leur grande tante Sylvia s'approchait d'eux claudicante et une mine renfrognée modelée sur son vieux visage ridé. Immédiatement, Tom fit un pas à côté de Bill, pressant son épaule contre celle de son jumeau dans une tentative d'échapper à la situation difficile qu'était leur grande tante.

Bill plaqua un faux sourire sur son visage, ''Hey tata Sylvia, comment tu vas?''

''Pas bien. L'hospitalité est effroyable ! Je pensais que votre mère prendrait soin de moi,'' râla-t-elle et arriva à tirer Bill à elle. Il gémit en signe de protestation mais ne réussit pas à éviter le baiser plutôt désagréable qu'elle posa sur sa joue.

''C'est son mariage tata,'' dit Bill exaspéré alors qu'elle le relâchait.

Tom rit de l'expression indignée de Bill mais se tut quand le bras de Bill frappa douloureusement ses côtes.

''J'ai été debout toute la journée quand c'était mon mariage,'' se vanta pompeusement Sylvia.

''Hum, tu veux t'asseoir ?'' offrit Bill, prenant le bras de sa tante et la guidant à une table avec quelques sièges regroupés autour.

Tom regarda admirativement Bill conduire sa grande tante Sylvia jusqu'aux chaises. Il n'avait jamais eut la patience de supporter les ennuyeuses singeries des différents membres de la famille, qui se rencontraient seulement une fois tous les dix ans. En vérité, il n'en avait rien à branler, ils étaient malpolis et irritables, et il n'avait jamais compris pourquoi il devrait se donner en spectacle pour l'un d'eux. Bill, (d'un autre côté) en revanche avait toujours pris en compte ce que chacun pensait de lui. Même la famille éloignée, comme la grande tante Sylvia, il aimait plaire, faire bonne impression et Tom était plus que content de s'asseoir et d'apprécier le spectacle.

Il inclina la tête et sourit d'un air approbateur alors que Bill se courbait, aidant grande tante Sylvia à s'asseoir. Il avait une vue particulièrement plaisante des fesses de Bill et gémit doucement quand une petite bande de peau fut exposée en dessous du t-shirt de Bill. Ce soir, Tom allait juste prouver à Bill à quel point le mariage était invraisemblable pour lui et sa queue bondit d'excitation à cette pensée.

''Laisse-moi,'' tante Sylvia éloigna d’un geste Bill dans une soudaine contrariété, ''je peux m'asseoir dans ma propre chaise.''

Bill éloigna ses mains et fit un pas en arrière, ravalant une remarque amère, ''Hum, tu es bien maintenant ?''

Sylvia s'éventa dramatiquement, ''Je le serais s'il ne faisait pas si chaud ici.''

''Je vais te chercher une boisson,'' marmonna Bill avant qu'elle ne puisse lui demander quelque chose d'autre et se dirigea vers les boissons.

Il s'occupa pendant un moment des boissons, débattant sur ce que sa grande tante choisirait pour une chaude journée d'été.

Quelqu'un toucha le creux de ses reins et il sursauta légèrement ; il avait été si préoccupé par la sélection de la boisson. Il se tourna pour voir Tom debout juste derrière lui. Bill sourit à son jumeau d'un air fatigué.

''Tu fais quoi ?'' questionna Tom, balayant sa main pour la reposer juste au-dessus de la courbe du cul de Bill.

''Tom!'' siffla Bill, s'éloignant de son jumeau.

Tom haussa les épaules et sa main tomba sur le côté. Bill le regarda plein de désir pendant un moment puis reposa son regard sur les boissons étalées devant lui. ''Va lui chercher un verre. Elle dit qu'elle a trop chaud. Je sais pas ce qu'elle attend de moi !'' Il balança sa main. '' Repousser le soleil ?''

Tom gloussa légèrement, ''Dis lui d'aller se faire voir.''

Bill secoua la tête, ''J'peux pas.''

Tom regarda Bill plus longuement puis décida que son frère avait besoin d'une pause loin de ses parents et amis de la famille qu'ils connaissaient à peine. Il s'empara gentiment du poignet de Bill et tira dessus, ''Viens.''

Bill gémit un peu et suivit son frère néanmoins. Tom le tira jusqu'à l'entrée de la tente et sortit dans le soleil luisant. ''On va où ?''

Tom le fit taire et le traina derrière la tente, sur les petits monticules de sable qui avait été déplacés afin que l'énorme toile ait pu être installée pour le mariage de leur mère et Gordon dans les dunes.

''Tomi,'' se plaignit Bill.

''Tu es si impatient,'' réfléchit Tom, ''Peut-être qu'on devrait juste y retourner.''

Bill secoua la tête, ''Non non, je ne veux pas y retourner maintenant.''

''Bien,'' dit Tom. Il n'avait bien sûr aucune intention, quoi qu'il en dise, de ramener Bill avant un petit moment.

Ils continuèrent sur plusieurs dunes de sable, Bill se hissant maladroitement dans ses bottes, tirant sur la main de Tom comme appui. Ils avaient quitté le remue-ménage de la fête et étaient maintenant presque dans le désert. Tom se stoppa enfin et se tourna vers Bill, ses yeux noirs et son regard calme.

Bill regarda fixement Tom, attendant qu'il fasse le prochain mouvement, son cœur martelant. Tom faisait toujours exploser son ventre et personne d'autre n'arrivait à lui faire mal au cœur comme lui. Même après une vie entière en sa compagnie ; Bill n'en avait jamais assez de son jumeau, et sa queue commençait à lui faire mal sous l'intense regard que Tom posait sur lui.

''Qu'est ce qu'on fait ici ?'' Il n'était pas surpris d'entendre sa voix sortir dans un croassement.

''Regarde autour,'' Tom fit un signe de bras vers le paysage où ils étaient.

Bill regarda autour impatiemment. ''C'est juste du sable,'' dit-il catégorique alors qu'il se retournait vers Tom.

Tom acquiesça, ''Et qu'est ce que tu entends ?''

Bill fronça les sourcils, ''Hum, rien.''

Tom acquiesça encore et se rapprocha de Bill, enroulant une main autour de sa taille et brossant affectueusement ses cheveux de l’autre main, ''Exactement,'' chuchota-t-il.

Bill haleta doucement quand des lèvres fondirent sur les siennes. C'était juste un touché fantôme, à peine un baiser mais ça fit tourbillonner le ventre de Bill et son sexe fut douloureux. Bill gémit quand Tom se retira doucement du baiser et suivit ses lèvres désespérément.

Tom sourit largement et eut une exclamation désapprobatrice, refusant un baiser à Bill. Juste pas encore, ''Attends ton tour.''

Bill pleurnicha, ''Tomi-''

Mais Tom le coupa alors qu'il baissait la tête et pressait ses lèvres sur la peau saillante du cou de Bill. Il sortit sa langue pour gouter Bill et Bill gémit de plaisir faisant sourire Tom sur la peau douce. Il élabora un chemin le long de l'os du cou de Bill et de l'autre côté du cou, laissant tomber des baisers chauds sur la peau brûlante. Bill rejeta sa tête en arrière et se cramponna d'urgence à Tom, l'attirant plus près.

Il sentit une bosse se presser contre sa cuisse et il sourit, ''Quelqu'un est excité.''

Tom se frotta contre lui, ''Je pense que j'ai une raison.'' Il grogna, son visage plongeant dans le cou de Bill, sa langue chatouillant juste derrière l'oreille de Bill.

''Donc c'est pour ça que tu m'as trainé ici,'' réfléchit doucement Bill.

''Tu me rends dingue,'' Tom caressa les fesses de Bill et empoigna son cul à travers son pantalon. ''Je pouvais pas attendre.''

Bill gémit, son excitation devenant d'autant plus douloureuse qu'elle était excessivement tendue contre le tissu de son boxer.

''J'vais te baiser,'' déclara Tom et Bill gémit, arrachant les lèvres de son frère de son cou pour les réclamer sur les siennes. Il sentit un petit coup dans son ventre quand la langue de Tom explora sa bouche, séparant gentiment ses lèvres. C'était humide et doux et délicieux. Ses pensées se reportèrent sur quelque chose d'encore plus délicieux sur le corps de Tom et il se pencha en avant, se pressant contre son jumeau.

Les mains étaient partout maintenant, touchant, caressant chaque endroit qu'elles pouvaient atteindre et ils s'embrassaient toujours plus intensément. Bill cessa le baiser, les avances de Tom étaient si puissantes. '' Allonge-toi,'' ordonna Tom.

Bill gémit dans la bouche de Tom et marmonna contre ses lèvres, ''Je vais être plein de sable.''

Tom se retira brusquement, roula des yeux devant le caractère de diva de Bill. Il se débarrassa de sa veste et l'étendit sur le sable. Bill sourit appréciant le geste et s'installa sur la couverture temporaire. Il tendit ses bras vers Tom l'invitant à le rejoindre. Tom sourit et s'exécuta, s'agenouillant et se penchant en avant, tenant la joue de Bill dans sa paume pour s'emparer encore une fois des lèvres de son frère.

Après plusieurs minutes à s'embrasser, Bill retira mollement ses lèvres de celles de Tom et se pencha en avant, s'appuyant sur ses mains et genoux, ses yeux ne quittant jamais les yeux de Tom.

''Tu ressembles à un chat,'' dit Tom, se penchant en arrière sur ses paumes, souriant à la performance de Bill.

''Je chasse,'' répliqua Bill, léchant ses lèvres avec séduction.

Tom souleva un sourcil, ''Oh ?''

Bill acquiesça, ''Oh,'' répéta-t-il, souriant évasivement à son jumeau.

''Et tu chasses quoi ?'' déglutit Tom.

''J'ai pas encore décidé,'' affirma Bill.

''Pas encore ?'' dit Tom, ne quittant pas des yeux Bill.

''Pas encore.'' Bill réfléchit en quoi ses désirs pouvait être semblables à un chat.

''Et concernant les guitaristes ?'' souffla Tom avec espoir.

Bill lança un petit sourire lascif à Tom puis se détourna de son jumeau, révélant ses fesses vêtues. Il agita son cul en l'air, ses avants bras se pliant et arquant son dos de manière provocante, tournant sa tête pour voir la réaction de Tom.

Tom resta bouche bée devant le cul exposé de Bill et tendit le bras en avant pour le saisir et le tira en arrière vers lui et Bill tapa sur sa main, ''Nuh-uh. Tu ne vas pas jouer tout de suite.'' Il agita son doigt devant Tom avec désapprobation.

''Je le veux,'' répliqua-t-il sans conviction.

Bill s'éloigna de Tom, son cul se balançant en douceur, ses épaules pales s'étirant et sa peau ondulant alors qu'il avançait à quatre pattes.

''Peut-être que je veux chasser des souris.''

Tom grimaça, ''Tu ne veux pas de souris.''

''On sait jamais, peut-être que j'en veux,'' dit Bill, se tournant pour regarder Tom innocemment.

''Bill reviens,'' gémit Tom.

''J'ai pas encore décidé de ce que je voulais chasser,'' dit Bill malicieusement.

''Arrête de m'allumer,'' Tom s'assit sur ses talons.

''C'est trop drôle, Tomi.'' Il était sur le point de s'en aller rôder quand soudainement Tom l'attrapa par derrière, enroulant ses bras autour de sa taille et le tirant en arrière.

Bill glapit, et tomba lourdement sur les genoux de Tom. Il se retourna, ses jambes étaient autour de la taille de son frère. Tom lui fit un sourire satisfait, '' Les chats ont besoin d'attention aussi,'' dit-il alors qu'il caressait les flancs de Bill.

Bill ronronna et enroula ses bras maigres autour du cou de Tom, plongeant son visage dans l'épaule de Tom.

''Tu as décidé ce que tu voulais chasser maintenant ?'' Demanda Tom quand il glissa une main sous le t-shirt de Bill et chatouilla doucement son ventre.

Bill acquiesça, ''Je pense oui.''

''Qu'est ce que c'est ?''

Bill déplaça sa jambe et lui donna un petit coup, à califourchon sur les cuisses de Tom, et moulant ses jambes autour de la taille de Tom. Il cambra son dos érotiquement et ronronna, souriant à Tom. Ils étaient assis comme ça, se balançant doucement, les yeux plantés dans ceux de l'autre. Tom caressant Bill, frottant ses flancs, au dessus de son ventre, autour de son dos. Les deux gémirent à l'unisson quand les mains de Tom se faufilèrent plus bas pour atteindre le boxer de Bill, le pressant gentiment.

Leur balancement innocent commença à prendre de l'allure et bientôt ils étaient à bout de souffle. Bill saisit les épaules de Tom et s'effondra en avant sur son frère, poussant toujours intensément contre l'aine de Tom.

''Tomi, Tomi,'' haleta Bill, ''Tu dois entrer en moi.''

Tom trembla aux mots de son jumeau et gémit, ''Biiiiil.''

''Quoi ?''

''Juste dis pas des choses comme ça,'' gémit-il.

Bill s'appuya sur les épaules de Tom et lécha son menton, ''Comme quoi ?''. Bill souriait, presque innocemment.

''Tu sais quoi,'' dit Tom et il embrassa durement Bill.

Bill frissonna, ''Allez Tomi, baise-moi,'' gémit Bill. ''Ils vont nous chercher à la tente.''

La queue de Tom était péniblement douloureuse, se tendant contre son boxer. La chaleur s'était concentrée dans son aine il y a longtemps dans une envie désespérée de son frère. Juste la pensée d'entrer en lui le rendait fou.

Il ne pouvait plus attendre désormais et il saisit les genoux de Bill, le retournant et tirant un sursaut de surprise de son jumeau. Il sourit ; heureux d'enfin dominer. Il détacha rapidement la ceinture de Bill, arrachant le pantalon le long de ses hanches fines avec son boxer. Il saisit les bottes de Bill et celui-ci essaya de les enlever avec ses pieds mais échoua. Il râla et s'assit, s'attaquant à la ceinture de Tom, l'ôtant rapidement avec frénésie.

Tom rit doucement à l'envie de sexe désespérée de Bill, ''Calme-toi.''

Bill le fit taire en un regard furieux, ''Tu veux du sexe avec moi ou pas ?''

Tom résista à l'envie de rire et à la place se focalisa sur les doigts agiles de Bill sur sa braguette. Son pantalon et son boxer furent vite descendus et bientôt Tom eut aussi le pantalon sur les chevilles, jurant quand il les retira d'un coup de pied.

''Pas juste,'' bouda Bill, ''je peux pas enlever les miens.''

''Tu n'aurais pas du mettre ces bottes idiotes,'' remarqua Tom.

''Elles ne sont pas idiotes.'' Bill lui lança des regards noirs, ''Tu n'a juste aucune notion de la mode.''

''Hey, t'appelles pas ça la dernière mode ?'' Tom se moqua, montrant sa tenue, ''Bon en fait moi non plus,'' il jeta un œil de dégoût à ce qu'il avait été obligé de porter sous peine de mort.

''Je pense que tu es bien dans un costard. Vraiment sexy,'' acquiesça Bill, approbateur.

''Tu es mieux.'' Tom poussa gentiment Bill sur sa veste, plaçant une main de chaque côté de la tête de Bill. Il se rapprocha en se penchant, effleurant leurs nez ensemble, ''Tu es beau,'' chuchota-t-il.

Bill rougit et regarda au loin, son cœur sautant de plaisir. Quand il rendit son regard à Tom, il fut conscient que Tom l'examinait minutieusement. Bill sépara légèrement ses lèvres et Tom se baissa et les captura dans un long et chaud baiser. Bill se tortilla sous lui, ''S'il te plait Tom, en moi.''

''Si exigeant putain,'' Tom roula des yeux.

Bill ronronna et sourit, descendant sa main pour saisir la queue de Tom. Il serra légèrement, faisant siffler Tom. Il rayonna quand l'expression de Tom se tordit et ses bras tremblèrent dans l'attente.

Bill tira la queue chaude et vraiment dure de Tom, aimant la façon dont la respiration de son frère devenait courte et il se contracta au dessus de lui, tremblant de plaisir. Il commença à bouger plus vite, tirant et l'agrippant fermement. Tom frissonna et tomba en avant sur Bill, ''Bill, arrête.''

Bill fit un grand sourire mais ne s'arrêta pas, il remua son pouce au dessus de son sexe et son frère glapit, ''Bill ! Je vais venir !''

''Et c'est un problème parce que ?'' taquina Bill, roulant soigneusement le prépuce.

''Parce qu'alors je pourrais pas te baiser,'' réussit à sortir Tom.

Bill soupira et lâcha la queue maintenant mouillée de Tom, ''Bien, viens en moi maintenant.''

Tom rit doucement, hors d'haleine, ''Tu agis comme si c'était un énorme sacrifice de ta personne.''

''Peut-être que ça l'est,'' se moqua Bill.

''Ok, je vais juste me finir moi-même alors.'' Il allait se dégager de sur Bill mais le brun poussa un cri aigu et l'en empêcha, enroulant à nouveau ses jambes autour de Tom et l'embrassant en gémissant.

Leurs queues s'écrasèrent ensemble ente leurs corps, faisant bruyamment soupirer les jumeaux. Tom arriva en bas et pressa un doigt à l'entrée de Bill. Bill rejeta sa tête en arrière et sa respiration devint difficile, ''Mmm.''

Tom sourit tendrement à son frère et caressa sa cuisse, la poussant en avant, elle vint alors se plier joliment contre l'estomac de Bill.

Sans avertir, Tom entra deux doigts dans le trou de Bill, les glissant facilement. Bill cria et serra délicieusement les doigts de Tom. Il adorait la sensation des doigts de son frère en lui. Cependant, il aimait encore plus la sensation de la queue de Tom en lui. Après avoir autorisé Tom à jouer un peu, Bill souffla, ''Tomi, en moi!''

''Ok ok je viens.'' Tom ôta ses doigts dans un petit pop et Bill gémit ; il voulait encore être rempli.

''Déjà ?'' plaisanta Bill avec un sourire.

Tom roula les yeux mais gloussa tout autant, ''Très vaseux Bill.''

''Tu aimes ça.''

''Je t'aime.''

‘‘Baise-moi.''

''Ok.''

Tom saisit le derrière des genoux de Bill, écartant ses jambes en arrière, son petit trou s'ouvrant plus largement. Il se positionna au dessus de Bill, gardant sa queue à l'entrée de Bill.

''Putain,'' siffla Tom.

''Quoi ?'' Bill s'appuya sur ses coudes, exploit difficile considérant la position actuelle.

''On a pas de lubrifiant,'' grogna Tom, ''Putain.''

Bill secoua la tête, ''On n'en a pas besoin.''

''Bill-''

''Je suis prêt,'' lui assura Bill. Il était vraiment prêt.

''Je t'ai à peine préparé,'' Tom fronça les sourcils, il ne voulait pas blesser son jumeau.

Bill parvint à effleurer tendrement de son pouce la joue de Tom, ''Je suis prêt,'' répéta-t-il.

Tom n'eut pas l'air convaincu mais sa queue l'appelait, et la situation fut d'autant plus résolue quand Bill descendit sa main et donna une rapide caresse sur la queue de Tom. Tom frissonna, ''Ok. Si tu en es sûr.''

Bill acquiesça, ses yeux dansant d'excitation, ''J'en suis sûr.''

Tom se pencha sur Bill et sa queue butta contre le trou de Bill, ils sifflèrent tout les deux, la sueur s'échappant du front de Bill.

''Je suis d'accord, elle était simplement divine.''

Bill et Tom se figèrent, les voix ne semblaient pas être loin.

''C'était une merveilleuse cérémonie aussi.''

''Merde.'' Tom descendit de sur Bill, essayant de tirer sur son pantalon.

Bill était plus rapide, tirant d'un coup sur son pantalon et sur la fermeture éclaire rapidement.

''Putain,'' Tom était en train de lutter avec son pied gauche, Bill saisit sa taille, le stabilisa et ainsi Tom put glisser son pied dans la jambe du pantalon facilement.

Les voix s'approchaient à une vitesse alarmante et à peine les jumeaux avaient réussi de s'habiller correctement que deux voix de femmes dans la cinquantaine s'élevèrent des dunes de sable.

''Oh, salut les gars.''

Bill et Tom sourirent nerveusement, ''Hey,'' Bill fit un faible signe de la main.

''Vous ne devriez pas être à la réception de votre mère ?'' Une des femmes fronça les sourcils.

''On prenait juste un bol d'air frais.'' expliqua-t-il avec désinvolture et Bill acquiesça rapidement.

L'autre femme leur sourit chaudement, ''Compréhensible. Je suis sûre que ça n'ennuie pas votre mère.''

Bill sourit avec hésitation, ''Ouais, cependant on devrait revenir maintenant.''

Ils coururent après être passé devant les deux femmes et sautèrent en bas des dunes en vitesse. Bill dérapa presque dessus et chuta à moitié au bas de la pente. Tom était en bas pour le rattraper et Bill tomba dans ses bras avec gratitude, le cœur s'emballant frénétiquement. Bill jeta un regard derrière lui pour vérifier si les femmes étaient toujours là mais elles avaient disparues derrière un autre tas de sable.

''C'était proche,'' haleta Bill.

''Ouais,'' admit Tom.

Bill était frissonnant et il enroula ses bras autour de sa taille.

''Ça va ?'' Les sourcils de Tom se courbèrent d'inquiétude et il se rapprocha de Bill.

Bill acquiesça, ''Ouais, je dois juste, genre, relativiser. Tu vois ?''

Tom imita doucement l'acquiescement de Bill, ''Ouais, mais c'est pas la première fois.''

Bill grimaça, ''Je sais.''

Tom toucha la joue de Bill et celui-ci eut un mouvement de recul. Les sourcils de Tom se froncèrent, Bill était toujours comme ça après l'avoir échappé belle.

Il permit un temps de détente à Bill, regardant comment Bill acceptait le fait qu'ils ne s'étaient pas fait attraper. Visiblement ses muscles relâchaient la tension qu'ils avaient emmagasinée. Finalement, Bill leva les yeux vers Tom et sourit faiblement.

Tom lui retourna son sourire d'une manière rassurante, ''On était bon.'' Tom souleva encore sa main pour toucher la joue de Bill.

''Je sais.'' Cette fois Bill autorisa le contact et se pencha contre la chaleur que la paume de Tom dégageait.

''Allons-y.'' Tom prit la main de Bill et ils se remirent en route sur les dunes.

Rapidement la conversation recommença après le choc initial d'avoir presque été découverts et bientôt Bill discutait avec animation de tout ce qui lui passait par la tête. Bill pouvait être intarissable sur l'Allemagne, Tom réfléchissait silencieusement.

''Ta ceinture est bizarrement fermée,'' commenta Bill alors qu'ils contournaient une dune et la tente ressurgit à leur vue.

Tom baissa les yeux vers sa ceinture, en réalité, elle était un peu de travers ; zigzaguant et formant une boucle à des endroits étranges.

Bill rit sottement, ''Viens ici, je vais régler ça.''

Ses doigts travaillèrent magiquement et bientôt la ceinture de Tom soutenait solidement son pantalon. Il embrassa rapidement Bill, passant à peine sa langue sur les dents de son jumeau.

''J'arrive pas à croire que tu portes un costume.'' s'étonna doucement Bill alors qu'ils se séparaient.

''Ouais, ben c'est le mariage de maman n'est ce pas. Une fois dans ma vie et c'est tout.'' Tom haussa les épaules, inclinant la tête pour se renfrogner d'un air moqueur devant sa tenue, pas à son goût.

Bill bouda, ''Tu n'en as pas porté pour nos dix-huit ans.''

''Ouais, parce que c'était aussi mon anniversaire.'' Tom roula des yeux, ils s'étaient disputés pendant des semaines avant leur fête. Mais, Tom y pensa avec un petit sourire, à chaque fois qu'ils se disputaient, leur façon de se réconcilier était de baiser. La plupart du temps ça avait fini avec sa queue dans le cul de Bill. Même dans le studio une fois.

''Qu'importe.'' Bill plia ses bras et s'appuya contre la toile de protection de la tente, ils se tenaient à l'extérieur de celle-ci maintenant.

''Maman me l'a demandé, je l'ai fait pour elle.''

''Mais pas pour moi ?'' Bill suréleva sa lèvre inférieure avec humeur.

''Je ferais n'importe quoi pour toi,'' dit Tom sérieusement.

''Sauf porter un costume ?'' Bill lança un regard noir et Tom pensa qu'il avait vraiment l'air mignon.

Tom acquiesça, souriant. ''Sauf porter un costume,'' confirma-t-il.

''Tu ne ferais pas n'importe quoi pour moi,'' maugréa Bill.

''Je fais plein de choses pour toi,'' se moqua Tom.

Bill se renfrogna, ''Comme quoi ?''

''Comme ça.''

Bill cria presque quand Tom le tira en avant et glissa ses doigts dans le pantalon de Bill et dans son cul.

''PUTAIN !''

Tom sourit, et entra et sortit du cul de Bill, aimant la façon dont Bill se tordait et s'agiter. Les jambes de Bill lâchèrent et Tom le poussa contre la tente, supportant le poids de Bill et changea l'angle. Bill cria vraiment quand Tom frappa en plein dans sa prostate, mais Tom le fit taire rapidement avec un baiser.

''Oh, oh, OH. PUTAIN Tomi.'' La tête de Bill se rejeta en arrière de béatitude, contre la tente blanche.

Tom sourit d'un air suffisant, il aimait le fait d'être l'unique personne qui n’ait jamais vu Bill comme ça, et il était la raison de tout ça.

Tom poussa plus fort en lui et glissa un autre doigt, Bill haleta et gémit lourdement, ''Tomi, des gens vont nous entendre.''

''Pas nous, Bill. Toi.'' Tom sourit narquois, ''Ils n'entendront pas ; la musique est trop forte.''

Bill gémit joliment et accrocha une jambe autour de la hanche de Tom. ''Putain, putain, putain,'' psalmodia Bill.

Tom sourit et lécha le nez de son frère.

''Tomi,'' haleta Bill, ''Je vais venir.''

''Déjà ?'' taquina-t-il.

''Putain, ouais déjà,'' Bill crissa, ses yeux s'écarquillèrent et sa bouche s'ouvrit en un petit 'o'.

Tom enfonça son doigt durement et Bill hurla.

''Putain ! Oh merde les gars.''

Bill cria et Tom enleva ses doigts si vite que Bill poussa un petit cri. Les deux se retournèrent pour voir leur meilleur ami, Andreas, debout, rouge vif et sautant d'un pied sur l'autre maladroitement.

Les jumeaux se relaxèrent immédiatement, ''Oh Dieu merci c'est toi Andi,'' souffla Bill et il accrocha son petit doigt dans une boucle de la ceinture de Tom, le rapprochant à nouveau de son corps. Andreas savait pour Bill et Tom depuis le tout début de leur relation. Des vacances malheureuses en camping avaient abouti à la découverte des jumeaux dans une position moins que traditionnelle. Il avait d'abord fait une crise et avait refusé d'aborder le sujet avec n'importe lequel des jumeaux, mais après quelques temps à s'être retourné la tête, il avait décidé qu'il avait toujours su que ' l'amour fraternel ' des jumeaux allait un peu plus loin que ce à quoi on s'attendait.

''Je suis si content que ça soit toi et pas quelqu'un d'autre,'' dit Tom, souriant de soulagement.

''Parles pour toi,'' dit amèrement Andreas. ''Vous devez vraiment faire ça en public les mecs ?''

Tom rit doucement mais eut la grâce de rougir, ''On a été ici toute cette putain de journée. On avait besoin d'une pause.''

''Putain, la plupart des gens peuvent tenir un jour sans sexe. Vous êtes des putains de lapins.''

Bill soupira et marmonna, ''Désolé Andi.''

''C'est bon,'' dit Andreas sèchement, ''Votre mère vous cherchait'' ajouta-t-il, faisant un signe de tête vers la tente.

''Oh, merci,'' dit Bill, attrapant la main de Tom et s'éloignant de la toile, d'où il était encore adossé.

‘‘Accroche-toi,'' dit doucement Tom, il enroula un bras autour de la taille de Bill en l'amenant vers lui et l'embrassant gentiment sur la joue.

Bill gloussa et rougit, Tom avait un don pour faire de Bill de la guimauve.

''Les mecs, sérieusement.'' Andreas n'avaient pas l'air content.

''Désolés,'' marmonnèrent ensemble les jumeaux

Andreas se dirigea vers l'entrée de la tente et Bill et Tom en firent autant dans un silence coupable.
__

''Vous voilà !'' Simone se précipita vers ses garçons, ''Mes bébés.'' Elle gazouilla, les étreignant tout les deux fermement.

Gordon apparut derrière elle, plaçant une main gentille sur sa taille, '' Elle a sablé le champagne,'' expliqua-t-il.

Bill et Tom rirent quand leur mère bouda d'indignation et Tom vit pour la millième fois où Bill avait appris à bouder comme il le faisait, ''Et pourquoi je l'aurais pas fait ?'' déclara-t-elle fortement, se balançant légèrement, ''C'est mon mariage !''

''Je veux que vous sachiez les garçons que je vous aime,'' annonça-t-elle, ''J'aurais pas pu demander meilleurs fils.''

''On sait m'ma,'' dit fièrement Tom.

''Toujours modeste,'' Simone lui donna un baiser mouillé sur la joue.

''Tu me connais, m'man.'' Tom rendit l'étreinte de sa mère aussi bien qu'il le put avec un Bill enveloppé dans ses bras.

''Venez et dansez avec moi!'' Simone les traîna sur la piste de danse et commença à tournoyer autour d'eux deux.

Tom décida d'accorder l'honneur de cette danse à son frère et se retira pour prendre un siège sur le bord de la piste. Il regarda avec un doux sourire comment Bill rejetait sa tête en arrière, riant avec sa mère. Il avait l'air si élégant, même en n'étant pas dans le rythme, il la fit tourner délicatement et le cœur de Tom se dilata en regardant juste son jumeau danser avec enthousiasme en rythme avec la musique.

Bien que le reste de la soirée se soit passée agréablement, Tom brûlait de désir pour son frère. Ils avaient passé peu de temps ensemble avant qu'Andreas ne les aient découverts serrés l'un contre l'autre à l'arrière de la tente. Tom était parfaitement heureux de s'asseoir et de regarder Bill, il était si animé et si vivant et si beau. Cependant, sa seule plainte était combien Bill était imbaisable à cet instant. Il ne pouvait pas attendre de ramener Bill à la maison, il s'était promis qu'il le baiserait fort * sur le matelas et il était sûr que Bill protesterait un peu à propos du plan particulier de Tom.
__

''Bye m'man, souviens toi d'utiliser une capote !'' Cria Bill à sa mère alors qu'elle s'éloignait dans une Rolls-Royce d'ivoire.

Tom grogna, ''Bill, c'est à notre MERE que tu es en train de parler.''

Bill se tourna pour sourire à son jumeau, faisant toujours un signe de la main avec le reste de la foule réunie à l'extérieur de la tente. '' On pourrait aussi la laisser croire qu'elle nous as bien enfoncé quelques conseils dans la tête.''

Tom roula les yeux, ''J'suppose.'' Il marmonna, faisant signe avec Bill.

Bill bondit à côté de lui, agitant vivement sa main jusqu'à ce que leur mère et Gordon aient disparu après un virage sur la route de graviers. Tom gémit presque, il était dur et les excitantes cabrioles de Bill n'aidaient pas.

''Bill,'' se plaignit-il, ''On peut rentrer à la maison maintenant ?''

Bill le regarda, jetant brièvement un regard en bas, Tom avait ce regard de 'Je vais te baiser comme une bête' et Bill n'était pas en position de gêner son frère et ses besoins. Il abritait une violente érection, il avait désespérément besoin que Tom s'en occupe. Il avait passé la soirée entière à essayer de cacher la bosse ; peut-être qu’il aurait dû lire une page du manuel de Tom et adopter une garde-robe remplie de vêtements surdimensionnés.

Il était sur le point d'acquiescer à la requête de Tom quand des gens s'agglutinèrent autour d'eux, ''Vous devez être si heureux pour votre mère.''

''Oh, elle était absolument splendide aujourd'hui !''

''Quels beaux jeunes hommes elle a.''

''Vous devriez nous parler de vous.''

''Ça fait si longtemps.''

Tom gémit et poussa Bill en avant dans le flot des parents lointains et des supposés amis qui venaient juste pour bombarder les jumeaux, ''Ehm,'' marmonna Bill, incertain de comment se débarrasser poliment de la foule.

Ils entrèrent dans la tente, incapable de faire autre chose que ça et la fête recommença.
__

Deux heures plus tard, Bill et Tom s'excusèrent, prétendant qu'ils avaient une journée chargée au studio le lendemain. Ce qui était en fait un mensonge ; Bill et Tom avaient projeté de rester au lit toute la journée, ensemble, heureux et contents et plus probablement à baiser.

''Je pensais qu'on arriverait jamais à s'échapper,'' gémit Tom.

''Tu ferais mieux de ne pas te plaindre ; j'ai dû faire toute la conversation !'' pleurnicha Bill.

Tom lui fit un petit sourire satisfait, ''Tu aimes l'attention.''

Bill fronça les sourcils et se cala dans son siège après le déclic de sa ceinture, ''Pas quand c'est cent personnes de plus de cinquante ans et des personnes ennuyeuses.''

''Personnes ennuyeuses,'' Tom gloussa, ''t'aurais pas pu suggérer une insulte plus constructive ?''

''Je suis un parolier,'' dit Bill pointilleux, ''Pas un dictionnaire.''

Tom rit doucement à nouveau et fit marche arrière sur la place de parking. Il tourna la tête en arrière, vérifiant pour éviter tout obstacle. Il fut donc étonné quand Bill attrapa ses lèvres avec les siennes alors qu'il se tournait pour refaire face à l'avant. Il s'arrêta de conduire et retourna le baiser. C'était doux, les lèvres de Bill étaient douces.

''Ramène-moi à la maison, Tomi,'' chuchota Bill, s'éloignant et souriant.

Tom passa affectueusement une main dans les cheveux de Bill, ''N'importe quoi pour toi.''

Bill rayonna, ''Bien dans ce cas ramène moi à la maison et baise moi.''

La queue de Tom bondit et il déglutit à la brusquerie mortelle de Bill. Il accéléra et ils dérapèrent, soulevant du gravier sur la route. Le trajet fut plus long que ce Tom aurait souhaité, ils devaient conduire tout du long jusqu'à leur appartement à Hambourg, plus que Tom aurait désiré pour baiser Bill sur le champ.

Bill n'arrangeait pas la situation, touchant gentiment Tom, et riant de cette façon contagieuse, souriant à Tom doucement tout le long du retour.

Mais finalement, Tom s'arrêta. Il expira et immédiatement atteignit Bill, l'attirant vers ses lèvres. Bill poussa un petit cri de surprise et griffa la nuque de Tom, derrière ses tresses. Tom gémit et marmonna un, ''J'vais te baiser si fort,'' dans la bouche de Bill.

Bill gloussa, relâcha sa prise autour de la nuque de Tom et sortit rapidement de la voiture. Tom débloqua sa ceinture et descendit, trébuchant dans sa hâte. Il avait attendu pendant toute la journée et sa queue était prête à exploser à travers le devant de son pantalon inconfortable.

Il poursuivit Bill dans les escaliers menant à leur porte. ''Viens, viens,'' Bill rôdait à l'arrière de Tom, s'accrochant à sa veste pendant que Tom tripotait maladroitement ses clés.

''Impatient.''s'exclama Tom.

''Tu ne le serais pas si tu avais eu l'occasion de venir deux fois en moins d'une heure et que chaque fois ça t'a été refusé ?'' râla Bill.

''J'étais à moitié dans ce cas.'' Tom répliqua aigrement et réussit enfin à ouvrir la porte. Les jumeaux s'entassèrent dans la pièce, trébuchant l'un sur l'autre en riant, se cramponnant à l'autre.

Tom poussa durement Bill contre la porte, la claquant avec son poids, Bill haleta mais eut l'air impressionné par la rudesse de Tom. Tom glissa ses deux mains sous le t-shirt de Bill, lissant la peau soyeuse et se débarrassant du t-shirt. Bill cambra son dos et pressa son aine contre celle de son frère, luttant contre les vêtements de Tom, essayant de tirer dessus.

Tom fit pratiquement décoller Bill du sol alors qu'il le pressait contre la porte, il fondit sur ses lèvres et Bill gémit alors que Tom entrait sa langue dans sa bouche, léchant bien son palais et goûtant le métal frais du piercing sur la langue de Bill.

‘‘Baise-moi, Tomi,'' haleta Bill, ‘‘Baise-moi, s'il te plait.''

Tom grogna et accrocha ses mains derrière les jambes de Bill, le hissant dans ses bras. Bill était encore appuyé contre la porte, enthousiaste quand Tom massa son cul à travers son pantalon, là où il avait saisi son petit corps dans ses bras. Bill enroula ses bras autour de la taille de Tom et commença à embrasser le visage de son jumeau, son menton, son nez, ses joues, glissant jusqu'à son cou, y suçant la peau, marquant son territoire.

Tom frissonna et joignit fermement ses mains sous le cul de Bill, créant un petit siège où Bill put se poser. Il trébucha en arrière vers leur chambre, embrassant Bill tout du long, Bill tira désespérément sur les tresses de Tom, les enroulant autour de ses doigts alors qu'il se tortillait dans les bras de son frère.

''Bill, Bill,'' marmonna Tom, ''Arrêtes de te tortiller. Je vais te lâcher.''

''Si sexy putain,'' répliqua Bill sans cesser ses mouvements.

Tom rit dans la bouche de Bill et ils entrèrent enfin dans la chambre de Tom, qui était en fait plus un endroit qu’ils partageaient pour dormir. Ils trébuchèrent sur des piles de vêtements de Bill et diverses babioles qu'il avait accumulé pendant des années, puis tomba sur le lit. Bill se tortilla jusqu'à la tête du lit, entraînant Tom avec lui.

Instantanément Tom descendit son bassin, le frottant contre celui de Bill, les deux garçons gémirent de plaisir et commencèrent à se balancer ardemment.

''Déshabille-toi,'' exigea Tom.

Bill souleva ses bras au-dessus de sa tête attendant et s'assit alors que Tom tirait d'un coup sec sa chemise par dessus sa tête. Un bruit de déchirure se fit entendre alors que la chemise quittait sa tête. Ils regardèrent la chemise, Tom la retourna et l'inspecta, ''Merde, on a arraché quelques boutons.''

Bill haussa les épaules, ''C'est une stupide chemise. Je l'aime même pas.''

Tom souleva un sourcil, sceptique, ''Vraiment ?''

Bill haussa encore les épaules, ''Ben ouais. Mais j'aime encore plus ta queue.''

Tom sourit et frotta à nouveau son bassin contre celui de Bill. Bill trembla et posa ses mains contre le bassin de Tom, l'attirant plus près encore, ''Tomi'', souffla-t-il.

Les mains de Tom étaient partout, explorant le corps de Bill, touchant ses endroits favoris. Il prit délicatement la joue de Bill dans sa main et caressa la peau douce du doigt, Tom admira la rougeur qui apparut sur le visage de son frère, ''Tu es magnifique.''

Bill sourit, ses yeux pétillants, ''Si je le suis, tu l'es aussi.''

Tom se moqua, '' Jamais entendu dire ça avant.''

Bill lui tira la langue et avant qu'il ne puisse la remettre dans sa bouche, Tom se pencha pour la prendre entre ses lèvres, Bill gloussa, ''Allez, pas de préliminaires cette fois, je te veux en moi. Maintenant.''

Tom gémit, sa queue palpitant, la chaleur y descendant précipitamment. Il aurait pu jurer qu'elle devenait encore plus dure que possible.

''Ok, aide-moi à me déshabiller.'' Il s'assit sur ses genoux entre les jambes étendues de Bill et regarda son jumeau.

Bill jeta un regard appréciateur sur Tom et plissa doucement les yeux, ''Qu'est ce que tu veux que je fasse ?''

‘‘Aide-moi à enlever mes fringues,'' dit Tom, impassible.

Bill s'appuya sur ses coudes, ''Mais je suis pas encore nu. Je veux être nu.''

Tom roula des yeux d'exaspération, '' Déshabille-toi tout seul.''

Bill secoua la tête, ‘‘Aide-moi.'' Il fit la moue, ses yeux écarquillés et innocents.

''Ngh, comment je peux te résister ?'' se demanda Tom à haute voix, il massa de sa paume l'entrejambe de Bill suscitant un gémissement silencieux de son frère. Puis il travailla rapidement sur la ceinture de Bill et ouvrit sa braguette pour la deuxième fois de la journée. Cette fois il n'y aura pas d'interruptions, Tom s'assurerait de ça. Le sexe avec Bill était quelque chose à chérir et à traiter avec respect et dignité. Bon, peut-être pas avec dignité.

Le pantalon de Bill s'enroula autour de ses bottes, alors qu'il glissait sur ses cuisses de porcelaines, ''Ugh Bill, putain de bottes.''

Bill sourit et ferma les yeux, se couchant avec contentement sur les oreillers et s'étira, ‘‘Enlève-les.''

''Ok,'' il tira sur les braguettes des bottes de Bill et les tira, elles glissèrent et furent jetées sur le sol, suivies rapidement par son pantalon. Maintenant tout ce que portait Bill était un tout petit boxer noir.

Il se tortilla sur le matelas et Tom regarda avec contemplation son prochain mouvement. Puis il se pencha pour lécher les côtes de Bill, sa langue tourbillonnant sur le tatouage de sa hanche. Bill cria de plaisir et se tordit.

Tom continua son chemin mouillé avec sa langue, s'arrêtant à l'élastique du boxer. Il leva les yeux vers Bill, il souriait toujours paresseusement, ses yeux fermés de plaisir. Tom embrassa sa hanche et roula le boxer de Bill le long de ses jambes pales, admirant la queue de Bill lorsqu'elle fut libérée, rouge de plaisir, et déposant de petits baisers le long des jambes étendues de son jumeau. Une fois que le boxer eut disparu, Tom reporta son attention sur les hanches de Bill, l'embrassant jusqu'à sa queue. Il en embrassa le bout puis soudainement la mit dans sa bouche.

Bill cria et remua dans la bouche de Tom, l'étouffant presque mais Tom continua, ouvrant sa bouche pour permettre à la queue de Bill d'aller plus loin. Il la sortit de sa bouche et lécha en laissant une trace sur toute sa longueur. Bill frissonna délicieusement ; les pipes n'avaient jamais été particulièrement un de ses talents et elles ne se distinguaient pas vraiment dans le répertoire sexuel de Tom. C'était plus le secteur de Bill, cependant, il aimait les doux petits gémissements et les contacts de son frère et il adorait le fait qu’il en était la raison.

Il prit encore plus la queue de Bill dans sa bouche, la suçant profondément et goûtant la saveur succulente du sperme de Bill. Il avala la longueur de son frère, ses lèvres allant de haut en bas sans cesse.

Bill était excité sous Tom et Tom dû le stabiliser, plaçant ses mains à plat sur chaque cuisse, clouant ses jambes au lit. Bill gémit, ''Tomi, Tomi. Tu dois arrêter.''

Tom relâcha la queue de Bill dans un autre léger bruit sec et plissa des yeux vers son frère, admirant les angles minces de son corps nu.

Il autorisa son frère à se relaxer un moment, puis rampa au dessus de lui et s'enroula dans les bars de Bill.

Ils échangèrent un long et passionné baiser, ''Tu n'es toujours pas nu, Tomi,'' nota Bill, geignant presque.

Tom sourit, ''J'ai été distrait.''

Bill plissa son nez, ''Bien déshabille-toi alors.''

''Tu vas pas m'aider ?''

''Je veux regarder,'' Bill passa ses bras derrière sa tête et pris appui sur eux avec langueur.

Tom regarda Bill puis doucement déboutonna sa chemise, tripotant chaque bouton prudemment. Bill fronça les sourcils, ''Quoi ?'' demanda Tom.

''Ça prend trop de temps,'' dit Bill.

''C'est pour ça que je porte jamais de chemise,'' expliqua Tom avec regret.

Bill s'assit brusquement, ''Laisse-moi faire ça,'' soupira-t-il.

Tom sourit, parfaitement heureux de laisser Bill le déshabiller, c'était un des nombreux avantages de l'impatience de Bill. Beaucoup de personnes trouvaient que c'était un défaut cependant Tom adorait ça, ça voulait dire que les choses se feraient plus rapidement et seraient faites avec plus d'efficacité.

Bill arracha presque le reste des boutons de la chemise de Tom. Quand elle eut disparu, Bill se pencha en arrière pour admirer la vue. Tom se pencha sur Bill, l'embrassa rapidement et se retira à nouveau. ''Maintenant aide moi avec mon pantalon,'' sourit-il de façon séduisante.

Bill roula des yeux, ''Tu es un vrai bébé.''

''Oh, je suis un bébé ?'' Tom haussa un sourcil.

''Oui.'' Le pantalon de Tom fut retiré révélant sa queue luisante.

Bill sourit, ''Je t'ai voulu toute la journée,'' dit-il au sexe de Tom et le caressa tendrement.

Tom frissonna et enleva les mains de Bill d'autour de sa queue, ''Et on t'a voulu,'' dit Tom, plaçant ses mains de chaque côté de Bill, apparaissant au-dessus de lui.

''Mets-là en moi, Tomi,'' chuchota Bill.

Tom cligna des yeux, ''Je peux pas te faire ça.''

Bill enroula ses jambes autour de Tom, ''Si tu peux. Je suis prêts depuis que tu m'as doigté contre la tente tout à l'heure.''

Tom sourit, ''J'aurais pu te faire venir comme ça,'' nota-t-il fièrement.

Bill rougit mais acquiesça, ''Mais là-maintenant, je veux que tu me fasses venir avec ta queue.''

Tom déglutit. Les requêtes brutales de Bill étaient toujours si cochonnes. ‘‘Laisse-moi te préparer un peu avant.''

Bill gémit de protestation mais se tut quand Tom mit deux doigts dans sa bouche, les suçant et léchant entièrement. Il les retira et les amena vers les fesses de Bill. Bill étendit ses jambes dans l'attente et Tom effleura légèrement son entrée.

Bill trembla. ''Tomi,'', gémit-il.

Tom se releva vivement pour embrasser Bill et poussa deux doigts en lui, entrant juste en Bill. Bill gémit dans la bouche de Tom et s'empala sur les doigts de Tom, gémissant quand ils ondulèrent et chatouillèrent son trou.

Le torse de Bill se souleva, ''Tomi, je t'aime.''

''Tu n'es pas en train de dire ça juste parce que mes doigts sont en toi, non ?'' questionna Tom.

Bill plongea ses yeux dans ceux de Tom et celui-ci ondula ses doigts plus profondément et, Bill secoua la tête, ''Non, je t'aime pour tout.''

''Tout ?'' Tom s'appuya sur la main qui n'avait pas disparu entre les jambes de Bill pour avoir une vue plus satisfaisante de Bill. Le brun ouvrit ses jambes sous lui de façon dévergondée.

Bill acquiesça vigoureusement, n'ouvrant toujours pas ses yeux, ''Chaque putain de choses que tu me fais Tomi. Je t'aime pour ça.'' Il haletait maintenant.

Les doigts de Tom entrait et sortait de Bill. Tom observant émerveillé son petit frère se tordre d'extase.

Bill gémit particulièrement fort et sa main descendit entre ses jambes, saisissant la main de Tom, la retirant de lui, ''Tu dois arrêter, on a assez fait ça.''

Tom était d'accord cette fois et fondit sur les lèvres de Bill, ils s'embrassèrent longuement et désespérément, s'accrochant l'un à l'autre et frottant leurs corps lissés de sueur.

''Toooomi !'' gémit Bill, ''Fais le maintenant !''

Tom obéit, tendant le bras sous un oreiller pour sortit un petit tube de lubrifiant. Bill regarda alors que Tom en prenait une généreuse dose dans sa main et recouvrait sa queue de la substance. Il lécha ses lèvres, ses joues se teintant alors qu'il le prenait.

''Si gros,'' murmura-t-il.

''Si petit,'' répliqua Tom, sa queue enserrée par le trou étroit de Bill.

Bill était plié en deux, Tom soutenant ses jambes derrière ses genoux. Il le regarda alors que Tom buttait contre son entrée. Il retint son souffle alors que Tom entrait en lui, grimaçant à la brulure initiale qu'il ressentait toujours s’il n'avait pas été préparé.

Mais la douleur n'était rien comparée au plaisir. Bill haleta, aimant la sensation d'être pénétré, il
rapprocha Tom de lui, il aimait la position, ils pouvaient s'embrasser dans cette position.

Tom avança par à-coups, sa queue maintenant entièrement en Bill, ses hanches frôlant les fesses de son jumeau.

Bill enroula ses bras autour du cou de Tom et suréleva la tête. Tom commença à faire des vas-et-viens en Bill, les deux garçons sifflant de plaisir.

''Tomi,'' demanda Bill haletant, ''Tomi ?''

Tom enfouit son visage dans le cou de Bill, ''Quoi ?''

''T'es sûr que tu veux pas te marier ?''

Tom gémit, ''Bill, le seul moyen pour que je me marrie c'est me marier,'' Tom s'enfonça en Bill énergiquement arrachant un halètement à son jumeau, ''avec toi,'' finit Tom dans un grognement.

Le corps de Bill se tordit sous lui et il arqua ses hanches pour rencontrer Tom, ''Tu veux m'épouser ?'' demanda-t-il les yeux écarquillés.

''Bien sûr,'' crissa Tom, ''Avec qui d'autre je me marierai ?''

Bill cria et enroula ses jambes autour de la taille de Tom, levant à nouveau les bras vers son cou et l'abaissant pour connecter encore leurs lèvres.

''Bill,'' réussit Tom, son visage écrasé alors que Bill se contractait autour de sa queue, ''Je t'aime.''

Bill sourit, releva brusquement ses hanches de la façon qu'ils aimaient tout les deux. Tom haleta et Bill cria, rejetant la tête en arrière contre les draps du lit.

Tom hissa Bill, de façon à ce que Bill soit assis sur sa queue, serrant de sa main le petit cul de Bill et enroulant les doigts de son autre main avec ceux de Bill. La tête de Bill partit en arrière alors qu'il était soulevé et Tom la lui inclina, déposant un doux baiser au coin de sa bouche, ''Putain,'' un baiser, ''je,'' un baiser, ''t'aime''.

C'était trop pour Bill, il ne pouvait plus supporter le feu qui coulait dans son corps et il s'effondra en arrière, atterrissant sur le lit et rebondissant légèrement, ses yeux fermés et ses bras jaillissant de chaque côté de son corps. Tom fit de même et fit encore un va-et-vient avant que Bill ne vienne entre eux. La main de Tom ondula pour aller masturber la queue de Bill, le faisant jouir une dernière fois. Il regarda son jumeau haleter, une expression de béatitude pure gravée sur son visage parfait.

Puis Bill ouvrit les yeux et enroula ses bras autour de Tom, ses hanches se surélevant pour que Tom atteigne l'orgasme.

''Tu es près ?'' chuchota-t-il dans l'oreille de Tom puis darda sa langue pour gouter son jumeau.

Tom acquiesça, il était si près, il pourchassait son orgasme imminent, poussant désespérément à l’intérieur et hors de son petit frère.

Bill se resserra péniblement autour de son jumeau, les faisant à tous les deux pousser un cri puis lui abaissa sa joue, ''Je t'aime aussi.''

Tom gémit, puis poussa plus loin en Bill et vint, jouissant en Bill. Il prolongea son orgasme et baisa encore une fois le cul de Bill avant de s'effondrer sur lui, haletant.

Ils restèrent comme ça pendant un moment, Bill caressant tendrement les tresses de Tom. Finalement, Tom remua, sortant de Bill. Mais Bill l'arrêta, enroulant fermement ses bars et ses jambes autour de Tom, ''Reste Tomi,'' souffla-t-il.

Tom fredonna et ondula autour de son frère, ''Je t'aime,'' répéta-t-il.

''Même si tu peux pas m'épouser ?'' demanda doucement Bill, n'ayant toujours pas cessé de caresser les cheveux de Tom.

''Je crois pas en cette merde,'' dit Tom, respirant la douce odeur du cou de son frère.

''Oh ?''

''Nous, c'est pour toujours et à jamais, Bill. Mariage ou pas.''

Bill soupira de pure satisfaction, ''Tu m'aimeras pour toujours ?''

''Oui Bill.''

Le silence suivi cette déclaration et les jumeaux se bercèrent doucement dans le lit.

''Tomi ?''

''Oui Bill ?''

''Veux-tu m'épouser ?''

''Oui Bill.''



*Ici c'est «jack-hammer» donc marteau piqueur !!
Revenir en haut Aller en bas
scratounette
Intégrée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 47
Age : 97
Date d'inscription : 10/09/2010

MessageSujet: Re: [B/T] Wedding Sex by EmilyExorcist   Lun 18 Oct - 0:07

...Tellement mieux avec eux les cérémonies =)
Revenir en haut Aller en bas
ninisse
Ptite Nouvelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25
Age : 24
Date d'inscription : 25/09/2010

MessageSujet: Re: [B/T] Wedding Sex by EmilyExorcist   Lun 18 Oct - 19:38

trop frustrant mais trop kiffant =DD

et très bien traduit, merci de l'avoir fait ^^

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Sabrina
Marquise du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4974
Age : 23
Localisation : France
Emploi/loisirs : Lycéenne
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: [B/T] Wedding Sex by EmilyExorcist   Mar 19 Oct - 16:36

Omg j'ai trop adoré *______*
C'était trop frustrant mais haaaa c'était TROP bon *____* Et j'ai trop aimé le Bill en chat et leur jeu grrrr *-* Puis la fin est trop mignonne! *glousse* :3

Merci pour la trad <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [B/T] Wedding Sex by EmilyExorcist   

Revenir en haut Aller en bas
 
[B/T] Wedding Sex by EmilyExorcist
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» WEDDING IN HADES - NOUVEAU CLIP DISPO
» Wedding Theme Opening - Greg Zlap - Road Movie(s) (work in progress)
» REST IN PEACE
» Mariage de Mark 08/11/09
» Arthur Bliss (1891-1975)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Between The Lines :: Traductions-
Sauter vers: