AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Between these thighs by Saol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mary
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6249
Age : 25
Localisation : Glasgow
Emploi/loisirs : Trekkie
Humeur : Right as rain
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Between these thighs by Saol   Jeu 1 Avr - 23:27

Bonsoir bonsoir! Comme vous le savez peut-être, j'ai passé la semaine à traduire un petit OS très très sympa... Et vous pouvez en profiter dès ce soir! Comme c'est Maureen qui me l'a fait découvrir, je lui dédie. Et je remercie Dinou pour sa correction, comme toujours! :3
Lien pour la vo: http://fiction.tokiohotelfiction.com/viewstory.php?sid=8325
Bonne lecture!

Between these thighs

Bill se réveilla lentement et pour une fois avec un sourire aux lèvres. Pas d’alarmes agressives, pas d'appel de la réception, pas de Jost en train de crier, pas d’arrêts brusques du tourbus.

Il serra plus fort le bras autour de sa taille et laissa échapper un sourire satisfait. Si seulement tous les matins étaient comme ça.

Il traça un dessin paresseux de son doigt sur le bras de son frère, appréciant la sensation de la respiration endormie de Tom sur sa nuque.

C'était le matin du nouvel an et tout était silencieux, excepté leurs respirations. Ils avaient célébré le nouvel an de manière aussi informelle que possible. Ils avaient reçu quelques amis et leurs parents à dîner et ils avaient passé la soirée à parler, boire du vin, à jouer à des jeux de société et à apprécier d'être en vacances. Gordon avait botté le cul de tout le monde au Trivial Poursuit et ils avaient porté un toast quand une des questions fut sur Tokio Hotel.

Ils avaient regardé les feux d'artifice au dessus de la ville de leur balcon et Tom avait serré sa main, lui adressant un regard tendre et un petit sourire quand l'horloge indiqua minuit, puisqu'ils ne pouvaient pas s'embrasser avec les autres autour.

L’absence de baiser ne brisa pas leur humeur, ils y avaient remédié grandement quand les autres furent partis. Il pouvait toujours sentir comment Tom s'était cramponné à lui pendant qu'il jouissait, grognant contre ses lèvres.

La main reposant sur son estomac commença soudainement à caresser sa peau doucement et il put sentir Tom se presser plus fort contre lui.

"Bonjour," chuchota-t-il en tournant un peu la tête.

"'Jour," fut la réponse endormie de Tom et Bill sentit un baiser endormi se presser derrière son oreille.

Bill pouvait sentir l'érection matinale de Tom contre ses fesses nues et il ne put s'empêcher de se tortiller et de s'y frotter même tout doucement. Il ne savait pas exactement ce que c'était, mais il adorait absolument se réveiller en sentant la dureté de Tom contre son cul. Même si ça ne menait à rien, il prenait un plaisir évident à se tortiller lentement contre, s'émerveillant du mélange entre dur et doux.

"Mon Dieu, rester ici hier soir était la meilleure idée possible, un réveil pareil aurait été ruiné par une gueule de bois," murmura Tom dans ses cheveux et Bill hocha légèrement la tête pour montrer son accord.

Ils restèrent ainsi, se câlinant gentiment, laissant doucement leurs mains traîner sur le corps de l'autre tandis qu'ils se réveillaient complètement.

Les doigts de Tom trouvèrent un rythme en passant sur la hanche de Bill, en dessous de sa taille et remontant, tandis que le dreadé baillait.

"J'ai rêvé de toi," dit Tom quand le souvenir du rêve lui revint soudainement.

"Oh ouais?" demanda Bill en se tournant, se mettant sur le dos, rencontrant les yeux de son frère.

La main de Tom trouva un nouveau rythme, caressant la peau duveteuse entre les os des hanches de Bill.

"Ouais, quelque chose à propos de toi perdant ta casquette, criant sur moi pour que je t'aide à la chercher. Et on a cherché et cherché, quand soudainement elle fut sur ta tête, comme si elle avait toujours été là..." Tom sourit légèrement et laissa sa main tracer les abdos de Bill, remontant vers son torse. "Je me souviens pas exactement."

Bill gloussa, se grattant le nez. "Bon Dieu Tom, on dirait l'une de mes métaphores guimauves sur l'amour."

Tom rit un peu, sa main touchant le visage de son jumeau, prenant sa joue en coupe. "Viens," chuchota-t-il et il referma la distance entre leurs lèvres pour la première fois ce matin-là.

Bill ferma les yeux et se tourna un peu plus, faisant complètement face à son frère, réalisant à nouveau qu'il ne pourrait jamais s'ennuyer de la sensation des lèvres de Tom contre les siennes. Ils brisèrent le baiser, mais restèrent proches, leurs nez se frottant l'un contre l'autre.

"Peut-être que je devrais l'utiliser dans notre prochaine chanson?" demanda Bill, une lueur amusée dans les yeux.

"Oh ferme-la," dit Tom mais il n'essaya même pas de cacher le sourire sur ses lèvres.

Les ongles de Bill tracèrent des cercles sur tout le dos de Tom mais se concentraient de plus en plus sur le bas du dos, écorchant juste ses fesses. Il referma la faible distance entre eux à nouveau et connecta leurs lèvres. Le baiser était lent et paresseux, leurs langues léchant l'autre, les lèvres prenant leur temps pour goûter. Pour une fois il n'y avait pas d'empressement, ils pouvaient prendre le temps qu'ils voulaient. Un luxe qu'ils avaient rarement.

Les lèvres de Tom voyagèrent sur la mâchoire de Bill, allant vers son cou, mordillant gentiment la peau exposée. Il pressa un autre baiser sur la petite marque de naissance du bas du cou de Bill et laissa sa tête reposer sur le cou parfait. Il frotta son nez contre la gorge de Bill, sentant son pouls battre calmement sous ses lèvres et inhalant l'odeur de son frère.

Bill posa le menton contre le dessus de la tête de Tom, ses dreads chatouillaient sa peau, mais il s'en fichait.

Ça n'avait même pas été une question sur la manière dont ils allaient fêter le réveillon du nouvel an. Sans un mot, ils avaient tous les deux su que les invitations aux différentes fêtes où ils étaient invités seraient déclinées. Peu importe à quel point la maison de disque ou le management avaient tenté de les pousser à certaines "importantes". La merveilleuse chose appelée vacances leur permettait de s'en foutre. Pour être franc, ils en avaient marre des gens. Marre de sourire et d’avoir l'air poli envers des étrangers qui pensaient tout savoir d'eux.

C'est drôle comme les choses changent quand vous vivez sous l'oeil du public. Avant, rester à la maison avec de vieux amis à ne rien faire était morne et habituel. Sortir à des fêtes, rencontrer de nouvelles personnes et aller dans des clubs cool était quelque chose de spécial, quelque chose dont on rêvait. Maintenant les fêtes signifiaient la plupart du temps travail et surveiller ses arrières et ils pouvaient seulement rêver de traîner à la maison sans rien faire avec leurs amis.

Tom leva la tête et se mit sur ses coudes, se mettant à moitié au dessus de son frère. Son autre main toucha le visage de Bill et son pouce suivit doucement la ligne sèche de sa mâchoire.

Bill se souleva, laissant leurs lèvres se toucher à nouveau. Sa langue lapa avec entrain la lèvre inférieure de Tom, demandant l'entrée. Tom écarta ses lèvres sans hésitation et eut un plaisir évident au toucher duveteux caressant sa bouche. Il trouva le piercing de Bill, l'encerclant et quand il sentit son jumeau mordiller sa lèvre inférieure, il ne put réprimer le doux grognement qui s’échappa de ses lèvres.

Bill se replaça contre les oreillers et Tom ouvrit lentement les yeux. Une vague d'affection pour son petit frère lui dévora les entrailles quand il vit les cheveux de Bill étalés sur l'oreiller et ses lèvres rouges légèrement gonflées.

"J'adore la manière dont tu m'embrasses," murmura-t-il, essayant de laisser échapper un peu de ce gros truc qu'il ressentait.

Le visage de Bill s'éclaira visiblement et il pressa un léger baiser sur les lèvres de Tom, le serrant plus fort contre lui, tirant son frère aîné sur lui.

Un petit moment de calme passa avant que Bill ne brise le silence. "Hey," dit-il, poussant du coude Tom. "Quelles sont tes résolutions de la nouvelle année?"

Tom se remit sur ses coudes, fronçant les sourcils, et grattant sa mâchoire, faisant semblant d'y méditer sérieusement.

"Ben... J'ai souhaité de dire plus souvent à David d'aller se faire foutre."

Bill roulant des yeux en souriant.

"Et je vais définitivement planifier de passer plus de temps entre ces cuisses," chuchota Tom, séparant doucement les jambes de Bill et s'installant entre elles.

"Pour ça, je suis à fond pour," répondit tout aussi calmement Bill, serrant les hanches de Tom avec ses cuisses.

"Sans oublier que je suis sous l'affreux besoin d'explorer cette zone de plus près," continua le dreadé, laissant sa main voyager sur les cuisses de Bill, en dessous de sa longueur, venant se poser sur son entrée.

Bill ferma les yeux et soupira de plaisir. "Mh-hmm, autre chose?"

"Et... Je vais essayer d'aller à mes autres endroits favoris plus souvent," Tom se pencha, léchant un des tétons de son frère, ce qui provoqua un souffle saccadé chez l'autre. Il remonta jusqu'à la gorge de Bill, plaçant de petits baisers sur la longueur. Finalement, il poussa sa bouche sur celle de son frère à nouveau, l'embrassant avec force.

Avant que Bill ne puisse s'engager correctement dans le baiser, Tom s'écarta un peu.

"Mais surtout, je vais passer beaucoup de temps à faire n'importe quoi pour avoir ta talentueuse bouche sur tout mon corps," conclut-il avec un regard plein de luxure.

L'aine de Bill pulsa et il agrippa immédiatement les dreads de Tom, le tirant pour un autre baiser.

Même s'il y avait un peu plus d'urgence dans le baiser, il était toujours calme et contrôlé. Ils savaient le savourer maintenant, l'empressement était pour la tournée.

Tom se retira, prenant une longue respiration. Ses yeux rencontrèrent ceux de son jumeau aux cheveux noirs et il lui adressa un petit sourire avant de mordiller tendrement la marque de naissance sur le menton de Bill.

"J'ai cette idée qu'un jour je vais trouver chaque marque de naissance et grain de beauté sur ton corps et les embrasser tous," murmura-t-il. "Un par un." Ses lèvres se pressèrent contre la peau de Bill.

Bill haussa un sourcil amusé. "Connectant tous les points?"

"Ouais," sourit-il. "Exactement."

"T'as envie de marquer ton territoire, hein?" demanda Bill et il prit la joue droite de Tom en coupe avec sa paume.

"Tu le sais." Il sourit.

"Bien... Je préfère ça plutôt que tu me pisses dessus." Il pinça doucement la joue de Tom.

Tom rit. "Ouais, gardons les sports nautiques pour quand nous serons vieux et ridés et qu'on aura plus de quoi épicer notre vie sexuelle, okay?"

"On dirait un plan," dit Bill en souriant avant de se pencher en avant et de mordre gentiment le nez de Tom.

"Hey!" s'exclama Tom sans réel venin dans sa voix, en se reculant, regardant son frère.

"Ne t'inquiète pas, je vais l'embrasser mieux," répondit Bill d'une voix moqueuse même s'il continua à placer de petits baisers sur le nez et le visage de son frère.

Tom sentit les mains de Bill passer sur son dos vers ses fesses, passant ses ongles dessus en remontant, faisant éclater sa peau en une chair de poule.

Tom posa sa tête à côté de celle de Bill, pressant son front contre la tempe de Bill, posant tout son poids au dessus de son frère.

Comme un chat rentrant ses griffes, les attaques de Bill sur son cul devinrent des caresses lentes et douces.

Bill respira fort, inhalant la senteur matinale de son frère en appréciant le poids de Tom le clouant. Il s'était toujours demandé comment est-ce que Tom n'était jamais lourd sur lui, car si un des G's ou Andreas se jetaient sur lui pour une raison quelconque, il se sentait immédiatement comme s'il ne pouvait plus respirer. Avec Tom, il se sentait juste en sécurité et protégé.

Il leva un peu la main et pressa un petit baiser sur le front de Tom, laissant reposer ses lèvres, tandis que ses doigts montaient et descendaient sur le dos bien dessiné de son frère.

Des moments ainsi faisaient que ça en valait le coup. Toutes les complications, le stress, le manque de sommeil et de liberté. Si Bill pouvait avoir Tom comme ça une fois de temps en temps, il serait heureux de donner le reste au public affamé. Ça pouvait paraître fou mais c'était ce qui les gardait sains dans ce monde de fous.

Il sentit Tom devenir plus lourd et craignait que le dreadé ne se rendorme. Il encercla le dos de Tom de son bras et l'attira plus près dans un câlin chaud.

"Viens," murmura-t-il impatiemment contre l'oreille de Tom. "Viens plus près."

Il sentit le rire de Tom vibrer. "Je pense pas que je puisse me rapprocher plus que ça." Mais il serra Bill en retour avec autant de force.

"Sois gentil avec moi," lâcha Bill doucement et il ferma les yeux.

Tom se recula, fixant le visage de son frère. Quand Bill ouvrit les yeux à nouveau, Tom savait que ce n'était pas une réprimande joueuse. C'était une requête suppliante. Il sentit ce noeud familier à l'estomac à nouveau et secoua la tête légèrement.

Comme si son frère devait demander.

Il descendit sur les lèvres de Bill posant le baiser le plus aimant qu'il pouvait produire, s'assurant de savourer chaque saveur des douces lèvres de Bill.

Bill gémit en dessous de lui et ses doigts s'accrochèrent dans les dreads de Tom.

La langue de Tom caressa celle de Bill pendant qu'il explorait la bouche de son jumeau. Sa main glissait le long du côté de Bill, traçant le nouveau tatouage qu'il connaissait déjà par coeur. La manière dont Bill bougeait ses hanches contre les siennes, même si légèrement, l'excitait rapidement et fiévreusement, voulant désespérément plus.

Tous les deux déjà nus, rien n'empêcha leurs aines nues de se toucher et quand Tom changea un tout petit peu de position, faisant se frotter leurs érections l'une contre l'autre, il laissa échapper un lourd grognement, mordant la lèvre de l'autre. Bill hoqueta et enfonça ses ongles dans les épaules de Tom.

Ils créaient lentement leur propre monde chaud, brumeux et tremblant, en dessous des couvertures, se frottant et hoquetant l’un contre l'autre.

Les lèvres de Tom commencèrent soudainement à voyager dans le cou et sur le torse de Bill, faisant humer le frère cadet de satisfaction.

Tom enfonça sa langue dans le nombril de Bill et continua vers le sud, touchant doucement l'intérieur des cuisses de Bill, faisant trembler ses jambes.

Il laissa ses lèvres frotter contre le fondement de Bill en passant, entendant son frère gémir doucement de protestation de ne pas y avoir donné plus d'intention.

Le dreadé sourit et laissa sa langue sortir, léchant les testicules de Bill.

Bill inhala difficilement en sentant son frère taquiner ses bourses, ses doigts s'accrochant au drap du lit. Il retint sa respiration tandis que la langue talentueuse alla plus loin, se pressant contre son endroit le plus privé.

"Tom, oh!" gémit-il.

Il releva plus les jambes pour donner un meilleur accès à Tom à sa douce torture.

Tom tira des grognements et des gémissements des lèvres de Bill pendant qu'il le préparait, ajoutant ses doigts à sa langue experte. Quand il ajouta un troisième doigt, il entendit que les halètements de Bill devinrent plus tendus quand la douleur s'ajouta au plaisir. Il releva la tête et laissa ses lèvres entourer le bout de l'érection de Bill.

Tandis que Tom l'avalait sur toute la longueur, Bill fit le bruit le plus incroyable qu'il ait jamais entendu. Il ne cria pas ou ne gémit pas, il miaula et une vague d'excitation secoua Tom.

Bill jeta un bras sur son visage et gémit fortement pendant que la merveilleuse aspiration se resserrait sur lui. Ses orteils se crispèrent et il ferma les yeux, sachant qu'il ne tiendrait pas longtemps.

"Tom, je vais... oh merde!" gémit-il. "Pas déjà Tom, s'il te plait."

Tom relâcha la bite humide de son frère et retira ses doigts. Aussi tentant soit-il de faire déjà venir Bill, il voulait aussi qu'ils se finissent ensemble.

Il se releva, se laissant attirer dans un autre baiser par Bill.

"Tu es trop bon pour ça," murmura Bill contre ses lèvres.

Tom rit. "Et je n'ai encore rien en toi. Tu me bousilles à chaque fois."

"Et maintenant tu vas me bousiller."

Tom savait que c'était supposé être drôle, mais entendre les mots soufflés de Bill si facilement contre son oreille alla droit dans son aine, le faisant gémir. Il tendit la main vers la table de nuit, cherchant aveuglément pour le lubrifiant, ne voulant pas briser leur baiser.

Un gémissement impatient échappa de ses lèvres quand il ne put trouver le petit tube. Bill sourit contre ses lèvres et étira son propre bras, localisant le lubrifiant du premier coup. Tom humpfa en faignant l’ennui et le prit à son jumeau. Il se dépêcha de s'en enduire et se positionna contre l'entrée de Bill.

Il regarda Bill fermer les yeux, comme il le faisait à chaque fois avant que Tom n'entre en lui, comme s'il se préparait mentalement à l'intrusion. Il avait toujours ce regard déterminé dans ses traits, ses sourcils froncés et sa respiration encore plus contrôlée, cela fit se serrer le coeur de Tom violemment. Il se pencha et plaça un petit baiser sur le petit froncement entre les sourcils de Bill, faisant sourire doucement son frère, resserrant la prise sur ses épaules.

Tandis qu'il poussait doucement à l'intérieur de son jumeau, il sentit ses yeux se fermer, l'immense plaisir s'emparant de lui.

La respiration de Bill se cala dans sa gorge. Pour lui, c'était la meilleure partie. Il ne se lassait jamais de la première pénétration tremblante de Tom. Même si la première poussée faisait le plus mal, c'est celle qui était la plus sensible. Il pouvait sentir chaque millimètre d'eux se connecter, d'eux devenant un, avant que le plaisir ne brouille ses sens. Il avait un besoin maladif de ce sentiment, il vivait pour ça.

Quand Tom poussa entièrement en lui, Bill ouvrit les yeux. Il regarda le visage concentré de Tom, sa bouche légèrement ouverte et son souffle irrégulier.

"Tu es si beau," chuchota-t-il, caressant la mâchoire de son frère.

Tom ouvrit les yeux, lui adressant un sourire et répondit en se reculant et en poussant à nouveau. Un bruit inintelligible sortit des lèvres de Bill et ses yeux se révulsèrent légèrement.

Ils bougèrent ensemble lentement, frottant leur corps l’un contre l'autre, voulant désespérément se rapprocher. Tom pressa son visage contre la gorge de Bill, sentant la peau moite de son frère contre sa joue. Il passa un bras sous Bill, le laissant encercler son dos, le pressant plus près.

Chaque mouvement qu'ils faisaient était indistinct, lent et délibéré. Il n'y avait pas d'empressement pour venir, cela était réservé à la proximité qu'ils ne pouvaient pas partager devant les autres. S'imprégnant le plus possible du corps de l'autre, mémorisant chaque tremblement et gémissement, puisqu'ils ne savaient jamais combien de temps il faudrait attendre jusqu'à la prochaine fois où ils pourraient passer du temps comme ça. Du temps pour être ensemble, pas enfermé derrière des portes closes, les oreilles toujours attentives à des bruits de pas ou des voix impromptues.

Bill gémit et garda une main sur le bas du dos de Tom et l'autre entre ses omoplates, s'accrochant à lui, le gardant en place. La sueur se créait rapidement entre eux et leurs ventres glissaient ensemble, emprisonnant la queue dure de Bill entre eux.

Tom sentit une puissante montée de plaisir courir à travers ses reins et pensa presque qu'il allait venir mais utilisa les derniers restes de sa volonté pour repousser son orgasme, voulant laisser venir Bill en premier. Il accéléra ses poussées et dut presque ralentir à nouveau vu que les cris que produisait Bill le tuaient presque. C'était une chose rare d'entendre son frère comme ça, ne se retenant pas, ne devant pas garder ses gémissements étouffés et bas.

Bill enfonça ses ongles dans le dos de Tom et arqua le dos, son frère touchant son point à chaque poussée.

"Oh mon Dieu, oh merde!" hoqueta-t-il, poussant son front contre la joue de Tom. "Embrasse-moi."

Tom obéit, testant les lèvres de son frère à nouveau, capturant ses gémissements. Il sentit Bill mordre sa lèvre et il sut qu'il était proche. Il laissa sa main glisser sur le torse de Bill, son estomac collant et attrapa sa queue douloureuse.

Bill cria fort et souleva les hanches, dans le toucher de Tom, voulant plus.

Tom pompa la longueur de Bill, essayant de son mieux d'ajuster les caresses à ses poussées mais trouva ça de plus en plus difficile quand la tension dans sa propre aine devint dangereusement intense.

Il resserra sa prise sur Bill et poussa en lui avec plus de force, gémissant lui-même quand Bill le serra en retour.

Bill repoussa sa tête dans l'oreiller, ses doigts se refermant fortement dans les cheveux de Tom, tirant sur ses dreads. Sa bouche s'ouvrit en un cri silencieux et son corps entier devint rigide tandis que la vague atroce de plaisir déferla en lui.

Tom sentit Bill se figer et venir chaudement entre eux. Tandis qu'il relâchait les dernières prises sur lui-même, il sentit immédiatement son propre orgasme pointer et vint avec le nom de Bill sur les lèvres.

Il s'écroula lourdement sur Bill, laissant son visage tomber dans le creux chaud de sa gorge. Leurs respirations lourdes remplirent la pièce tandis qu'ils se reposaient l’un contre l'autre. Les mains de Bill traçaient des cercles sur le dos de Tom pensivement et le pouce de Tom caressait l'épaule de son frère.

Ils restèrent ainsi longtemps, laissant leurs coeur s'apaiser et leurs respirations retourner à la normale. Jusqu'à ce que Tom lève la tête et embrasse Bill à nouveau. Le baiser s'approfondit, aucun des deux ne voulant vraiment l'arrêter.

Bill se retira finalement et soupira. "Mon Dieu, pourquoi est-ce que tous les matins ne peuvent pas être comme ça? Je ne me plaindrais plus jamais de devoir me lever."

Tom sourit contre ses lèvres, hochant la tête pour montrer son accord.

Il se retira de son frère doucement et s'allongea sur le dos à côté de Bill, pressant leurs fronts ensemble.

"Allez, retournons dormir comme ça on pourra se réveiller plus tard et le faire à nouveau" dit Tom, passant une main sur la cage thoracique de Bill.

"Bon Dieu oui!" s'exclama Bill, donnant à son frère un dernier baiser avant de se réinstaller contre les oreillers.

Fin


Dernière édition par Mary le Jeu 1 Avr - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2485
Age : 25
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Etudiante
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Between these thighs by Saol   Jeu 1 Avr - 23:40

Mon dieu, j'ai pas de mots, j'adore juste *-*
C'est tendre, et attendrissant, et chaud en même temps !
Ah, des os comme ça j'en redemande encore et encore, ça fait du bien ♥

Merci d'avoir traduit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Dine
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7132
Age : 24
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Between these thighs by Saol   Jeu 1 Avr - 23:50

Merci de me l'avoir fait découvrir, et de rien pour la relecture ma Fiancée d'amûûr I love you

Ils sont tout tendre, j'adore ça <3
Revenir en haut Aller en bas
April.
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2240
Age : 25
Localisation : Lorraine (54).
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Between these thighs by Saol   Ven 2 Avr - 19:02

Oh, j'adore *.* C'est tellement tendre et tout mignon.
Ils sont trop adorables !

Merci d'avoir traduit ce super OS <3
Revenir en haut Aller en bas
Machin
Geek
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1706
Age : 23
Localisation : Ermont (95)
Humeur : .__.
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: Re: Between these thighs by Saol   Ven 2 Avr - 20:04

J'adoooore *____* traduis-nous ce genre d'OS plus souvent :p
Ils sont trop mignons et *__* I love you
Merci :33 I love you
Revenir en haut Aller en bas
Chachouille
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5960
Age : 25
Localisation : Nancy :9
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Between these thighs by Saol   Ven 2 Avr - 20:48

Aaaaaaawh j'ai adoré I love you
C'était trop I love you Duuuh I love you
Et ta traduction était perfect <3 (Tu remarqueras que j'ai lu ta traduction plutot que la VO ôô ôô)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chach-ouille.skyblog.com
Bounty
Baronne du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3223
Age : 27
Localisation : Fin de la terre (ahah)
Emploi/loisirs : Etudiante et inutile à plein temps
Humeur : à la chaussurophilie
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: Between these thighs by Saol   Sam 3 Avr - 0:01

*__________________________*
Revenir en haut Aller en bas
http://bountyaoi.skyrock.com
Jess
Populaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 572
Age : 26
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : en cuisine
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Between these thighs by Saol   Lun 5 Avr - 15:43

oh qu'ils sonnt meugnons...lol
non c'était adorable j'ai beaucoup aimé

merci pour la traduction!
Revenir en haut Aller en bas
Pitch'
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5148
Age : 27
Localisation : next to Paris
Humeur : Déprimée.
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: Between these thighs by Saol   Lun 5 Avr - 19:09

maooow **
la fin est trop mignonne mdr.
Merci mary !
(depusi le debut je lisais "things" --')
Revenir en haut Aller en bas
http://pitchoun3.wordpress.com/
Anne -Chaa*
Comtesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4099
Age : 23
Localisation : Lille. (59)
Emploi/loisirs : Yaoiste
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Between these thighs by Saol   Mar 6 Avr - 1:05

Oww :33
Cet OS est juste génial, j'ai adoré Very Happy.
Les jumeaux sont mignons tout du long, et surtout Tom avec Bill, son comportement, je sais pas, il est trop chou !
& le lemon était super *-*
Et puis c'était super bien traduit, merci Maryyyy <3 !
Revenir en haut Aller en bas
Mimipotter
Inrattable
avatar

Féminin
Nombre de messages : 936
Age : 25
Localisation : Neuf-trois sisi !
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Variable
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Between these thighs by Saol   Dim 18 Avr - 0:50

Kyaaaaah j'adore <3
C'est éxactement la perfection. J'adore ce Tom tout amoureux tout chaud tout doux envers son frère *-*
J'ai adoré, vraiment <3.
Revenir en haut Aller en bas
choops
Intégrée
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 28
Localisation : Rennes
Emploi/loisirs : Etudiante Stylisme/Modélisme
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Between these thighs by Saol   Lun 7 Juin - 17:38

Wow c'est vraiment trop mignon! Tout le monde aimerait un réveil aussi tendre et attendrissant j'pense lol! Ca fait rêver.
Mercipour la super traducton en tout cas! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Between these thighs by Saol   

Revenir en haut Aller en bas
 
Between these thighs by Saol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Between The Lines :: Traductions-
Sauter vers: