AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Vacancières] OS # 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sasha
Geek
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1633
Age : 28
Localisation : Paris xD
Humeur : So choqued :O
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: [Vacancières] OS # 7   Jeu 15 Oct - 23:19




Bill se réveilla en sursaut. Il se redressa et observa la pièce plongée dans le noir dans laquelle il se trouvait, à la recherche du bruit qui l'avait réveillé. La seule lumière régnant dans la pièce venait du logo aux couleurs changeantes de son DVD qui rebondissait contre les rebords de l'écran. Bill s'était endormis sur le canapé après avoir enclenché un DVD. Il soupira et regarda l'heure sur son portable. 23H47.

Il entendit un bruit derrière lui et appela, sans oser se retourner.

« Tom? C'est toi? »

Le bruit de la porte de la chambre de Tom claquant lui répondit, le faisant sursauter à nouveau.

« Tom? » répéta-t-il, un peu plus fort cette fois-ci.

Aucune réponse, si ce n'est quelques bruits provenant de la chambre de son frère.

Bill se leva et se dirigea vers la porte de son jumeau en fronçant les sourcils. Il toqua. Aucune réponse. Il décida d'ouvrir la porte, articulant doucement un petit: « Tom, ça va? ».

Il entra au moment où Tom balançait un énorme coup de pied dans sa table de chevet, poussant un juron avant de se laisser tomber sur son lit, la tête entre les mains.

Une vague d'inquiétude le submergea et il se précipita aux côtés de son frère, s'agenouillant devant lui.

« Tom? Qu'est-ce qu'il y a? » s'alarma-t-il, les mains sur les genoux de son frère tandis qu'il essayait de connecter ses yeux aux siens. Le visage de Tom était caché par ses mains.

« Putain de merde. Bill, putain. J'ai fait une putain de connerie. » marmonna-t-il faiblement.

« Qu'est-ce qui s'est passé? »

Tom ne répondit pas, murmurant seulement un autre 'putain'. Le niveau d'inquiétude de Bill grimpa d'un cran de plus. Il arrivait à Tom, comme tout jeune normal, de jurer, mais pas autant. Bill agrippa les mains de Tom et l'obligea à montrer son visage. Ce qu'il vit le fit vaciller légèrement.

« Mon dieu, Tom » murmura-t-il.

Le visage de Tom était crispé. Il se mordait furieusement la lèvre inférieure et ses yeux étaient fuyants, emplis d'inquiétude, et de peur surtout. Bill l'avait rarement vu dans un tel état. Il serra les mains tremblantes de Tom entre les siennes et le supplia des yeux.

« J-J'ai fait une connerie » répéta Tom, n'osant visiblement poser les yeux sur son frère jumeau. « Les filles avec les voiles....l-la station... putain de cigarette.... poussée p-pis cris. » bégaya-t-il, l'air visiblement incapable de sortir une phrase correcte.

Bill le regardait, complètement perdu.

« J'ai perdu mon sang froid. Putain, Bill, je voulais pas. J'te jure, j'ai paniqué. Je... » Il étouffa un sanglot et baissa la tête.

Bill se releva, tremblant légèrement d'anticipation. Qu'est-ce qui avait pu mettre Tom dans cet état? Qu'est-ce qu'il avait fait? Des dizaines et dizaines de scénarios prenaient forme dans l'esprit de Bill, tous plus invraisemblables les uns que les autres. Poussant un profond soupir, il alla s'asseoir aux côtés de son frère. Il passa un bras autour de ses épaules et le serra contre lui, tout en lui frottant le bras. Il ne voulait pas brusquer Tom. Tom avait toujours eu du mal à parler de ses sentiments ou même simplement des choses importantes qui le touchaient profondément. Se reposant sur le lien gémellaire que Bill et lui partageaient, il avait maintes et maintes fois attendu que Bill devine les choses par lui-même. Mais ce soir il ne pouvait pas. Bill ne pourrait deviner, même en passant des heures à lire son regard. Ce fut donc après un soupir tremblotant que Tom murmura faiblement le prénom de Bill.

Bill émit une légère pression sur son bras, l'incitant à continuer.

« J'ai fait une bêtise Bill. Les filles avec leurs voiles... Elles étaient là quand je suis parti du studio. Elles sont toujours là... Elles m'ont suivit, j'ai tenté de les semer sur l'autoroute m-mais je n'ai pas réussi. Putain Bill, j'arrive même plus à les perdre sur l'autoroute! » Il passa une main tremblante sur son visage, par lassitude. «  Je me suis arrêté dans une station service, tu sais celle juste après la sortie, et elles aussi. Et y'en a une qui est sortie, qui est venue à ma f-fenêtre.... elle s'est mise à me parler français, et putain je comprenais rien mais je te jure que ça n'avait pas l'air sympathique. Et c'est celle qui a embêté Maman! Elle tapait sur ma fenêtre encore et encore, alors j'lui ai lancé ma cigarette et là... » Tom prit une profonde inspiration, le visage dans ses mains. « Elle a écrasé mon putain de mégot sur ma voiture, un rictus au visage! Je sais pas ce qui m'a pris.... j-j'ai juste perdu mon sang froid et je suis sorti de la voiture. Je sais pas... j'ai dû lui faire peur, elle a commencé à crier des choses dans sa langue, et ses copines n'étaient pas loin derrière. J-Je l'ai poussée, elle est tombée par terre et elles ont toutes hurlé... des « fuck you » et autres « on va vous détruire » et j-j'ai pris la fuite... »

Bill avait les yeux écarquillés, une main devant sa bouche grande ouverte. Il resserra sa prise autour des épaules de Tom, tentant comme il le pouvait de lui montrer qu'il était là.

Tom releva la tête et regarda Bill dans les yeux. « J'ai peur. »

« Oh, Tom » bredouilla Bill, prenant Tom dans ses bras. Tom enfouit sa tête dans le cou de son frère et craqua, sa réaction face au choc prenant le dessus sur lui. Bill passa une main dans sa nuque, le massant doucement tandis que l'autre caressait son dos.

Les mots et caresses de son frère firent finalement effet sur Tom. Il releva la tête et appuya son front contre celui de Bill. Celui-ci prit son visage entre ses mains et déposa une bise sur sa joue. Puis sa bouche erra le long de sa mâchoire avant de s'appuyer contre ses lèvres charnues, dans un doux baiser mouillé par les larmes de Tom.

Bill souffla légèrement. « Il faut le dire au management, maintenant, avant que ça ne s'ébruite. »

Tom hocha faiblement la tête et fouilla dans son immense poche de baggy. Il en sortit son portable et le tendit à Bill. « Je... je peux pas... »

Bill posa son index sur les lèvres de Tom et hocha la tête. « Je sais, je m'en occupe. »

Il prit le portable des mains de son frère et farfouilla dans le répertoire. Il appuya sur le petit téléphone vert et porta l'appareil à son oreille. Plusieurs tonalités passèrent, Bill tripotait nerveusement les doigts de son frère, avant que la personne au bout du fil ne réponde.

« Benjamin? » dit Bill. « On a un problème, il faut que tu viennes. »

**

Benjamin passa une main sur son front, ramenant ses mèches blondes qui lui tombaient devant les yeux en arrière.

Les jumeaux étaient assis l'un à côté de l'autre sur le canapé en face de lui. Une des mains de Bill posée sur un des genoux de Tom. Celui-ci posa une de ses mains par-dessus la sienne, attendant nerveusement ce que Benjamin allait dire.

Le manager poussa un soupir. « Vous en avez parlé à Dave? »

Bill secoua la tête : « Non, tu es le premier à qui on en parle. »

Benjamin hocha la tête. « Et tu me jures que tu ne l'as pas frappée? » demanda-t-il à Tom, qui acquiesça. Il était encore un peu sous le choc et avait laissé Bill raconter le plus gros de l'histoire à leur manager.

« D'accord, bien. Je n'ai rien à vous dire pour le moment. Peut-être qu'elles porteront plainte, peut-être pas. Ou alors elles continueront. » Il soupira. « Je ne suis pas le seul à pouvoir prendre des décisions. On va attendre de voir ce qu'il se passe, je vais prévenir la maison de disque et David et on verra bien. Je suis désolé, mais il n'y a rien d'autre à faire. » Il s'arrêta, l'air sincèrement désolé, avant d'ajouter: « Vous avez prévenu Georg et Gustav? »

« Non, pas encore » répondit Bill.

« Alors faites-le, d'accord? Et votre mère aussi. »

Tom grogna à l'idée. Simone allait flipper grave.

**

Quelques jours plus tard, le groupe Tokio Hotel avait été convoqué par leur management dans leur studio d'Hambourg pour une réunion d'urgence. Le groupe de stalkeuses se faisant appeler 'Les afghanes' avait décidé de porter plainte et les articles n'arrêtaient pas de tomber, aux titres accrocheurs tels que « Tom Kaulitz de Tokio Hotel agresse une fan ». L'opinion publique était désormais sûre que Tom n'était qu'un petit merdeux ayant osé frapper une femme, une fan même! Néanmoins, et heureusement, quelques articles étaient parus dans lesquels ont pouvait lire que, bien que condamnant le geste de Tom, le fait qu'il est perdu son sang froid après des mois et des mois d'harcèlement était compréhensible.

Le groupe fut étonné de voir Simone et Andreas, respectivement la mère et le meilleur ami des jumeaux, installés aux côtés du management.

Simone se jeta sur Tom, l'enserrant de ses bras protecteurs et Tom grogna en réponse un « Mamaaan » plaintif. Simone relâcha Tom dans un rire et alla prendre Bill dans ses bras, qui se montra bien plus coopératif.

Tom alla à la rencontre d'Andreas et lui fit une accolade.

« Qu'est-ce que tu fais là vieux? » lui dit-il dans un grand sourire.

« Tu verras, tu verras » répondit énigmatiquement le blond.

David fit signe à tout le monde de venir s'asseoir dans les grands canapés verts foncés, disposés en cercle autour d'une table basse.

« Bon, » Il s'éclaircit la gorge et tapa dans ses mains. « Je pense qu'il est inutile que je vous précise pour quelle raison vous êtes tous réunit ici. » Quelques personnes grognèrent. « La maison de disque, le reste du management et moi-même avons beaucoup réfléchis et nous pensons avoir trouvé une solution. »

Bill se rapprocha inconsciemment de Tom.

« Tom, Bill, vous partez pour les USA » lâcha-t-il.

Bill voulut protester mais David le coupa.

« Vous irez à L.A, et vous continuerez les enregistrements de l'album dans un studio là-bas. » Il se tourna vers Tom. « J'ai vérifié auprès de la police, tu es autorisé à quitter le pays. Vous, Georg et Gustav » il se tourna vers les deux autres membres du groupe. « Il serait préférable que vous restiez ici, pour l'album » Ils hochèrent la tête, déçus de ne pas pouvoir être avec leurs amis et surtout à L.A.

Tom souffla. L'air de L.A, à l’abri des fans lui ferait du bien, vraiment. Mais il n'était pas entièrement rassuré.

« D'accord mais on emmène maman avec nous » dit-il, l'air décidé.

« Mon ange, non, je reste ici. » Elle se tourna complètement vers lui et posa tendrement une main sur sa joue. « On en a déjà discuté avec Dave. Je reste ici, j'ai un travail tu sais. Et je ne veux pas vous déranger pendant l'enregistrement. Et puis Gordon sera là avec moi. »

« Mais- » protesta Bill.

Simone posa ses yeux sur Bill, assis à côté de son autre fils. « Ne vous inquiétez pas, des agents de sécurités seront postés autour de la maison, il ne m'arrivera rien. »

Elle leur sourit doucement et les jumeaux capitulèrent.

Légèrement vexé de ne pas avoir eu ce qu'il voulait, Bill se tourna vers Andreas.

« Et toi, t'es là pourquoi? » demanda-t-il, sur un ton peu sympathique.

« Je suis là pour vous donner un truc, qui j'espère, remontera le moral à Tom » dit-il dans un grand sourire.

Il se pencha sur la table basse devant eux, prenant un morceau de post-it et chercha un stylo des yeux. Gustav lui en tendit un et il le remercia d'un hochement de tête. Il gribouilla quelque chose et tendit le papier à Tom, ne se départissant pas de son sourire.

Tom lut ce qui était écrit et le dévisagea avec perplexité.

Andreas agita sa main, « Tu verras, tu verras! » dit-il.

Grommelant dieu seul sait quoi, Tom fourra le papier dans une des grandes poches de son baggy sous le regard interrogateur de Bill.

**

Tom venait d'appuyer sur l'icône d'Internet et attendait que la page d'accueil charge quand deux bras sentant bon le savon s'enroulèrent autour de son cou et qu'une tête vint s'appuyer contre la sienne.

« Tu fais quoi? » souffla Bill dans son cou.

« Je vais sur le site que m'a filé Andreas » Tom lui tendit le post-it froissé.

Bill le regarda avec une petite moue. « Thsupport.tk? »

Tom haussa les épaules et tapa l'adresse dans la barre faite pour.

Une page sombre s'ouvrit et les jumeaux haussèrent les sourcils après avoir lu l'entête.

« Ce-c'est pour nous?... Enfin, pour toi? » Bill se détacha de Tom et enjamba leur canapé pour venir s'asseoir aux côtés de son frère.

Tom fit défiler la page jusqu'à tomber sur un message en allemand.

« Oh... Tom... » bredouilla Bill, visiblement ému.

Il se tourna vers Tom, dont les yeux brillaient et lui fit un immense sourire.

Le site avait été créé en soutien pour Tom, pour le groupe, pour leur montrer que leurs fans étaient toujours derrière eux.

Tom s'empressa de cliquer sur 'Messages to TOKIO HOTEL' et ils écarquillèrent les yeux en voyant le nombre considérable de messages déjà postés. Ils lisaient en silence et venaient d'arriver au bout de la deuxième page lorsque Tom eut un sanglot étouffé et se jeta dans les bras de son frère, enfouissant sa tête dans son cou.

Bill eut un sourire ému et lui caressa doucement la tête.

« Tu... t'as vu Tom, tu n'es pas tout seul. Ce n'est pas fini, el-elles, sont encore là » renifla-t-il.

Tom acquiesça contre son cou et Bill sentit ses larmes couler sur sa peau fraîchement lavée.

« Et toi qui voulais tout arrêter, idiot. »

Il posa ses mains sur les épaules de Tom et le força à s'éloigner, de façon à ce qu'il puisse voir son visage. Tom lui fit un sourire timide, mouillé de larmes et son frère se pencha sur lui, déposant doucement ses lèvres contre les siennes, pour un doux baiser.

La langue de Bill vint tendrement lécher les lèvres de Tom, qui s'entrouvrirent et alla à la rencontre de celle de Tom. Leurs langues se caressaient lentement, sensuellement tandis que leurs lèvres se séparaient et se retrouvaient de temps à autre, dans un échange langoureux. Bill laissa échapper un léger gémissement et se redressa, passant ses bras autour du cou de Tom. Ce dernier avait les bras enroulés autour de son frère et il l'attira encore plus à lui, jusqu'à ce qu'il soit sur ses genoux, une jambe de chaque côté des siennes.

Le baiser prit de la vitesse, de la puissance et s'enflamma. Bill commença à se frotter sensuellement contre son frère, faisant se durcir petit à petit son sexe.

Il détacha leurs lèvres dans un léger 'pop' et marmonna contre la mâchoire de Tom: « On aura peut-être moins à se cacher à L.A... »

Tom acquiesça et attira de nouveau ses lèvres contre les siennes.

**

Leur voyage à Los Angeles était tout sauf reposant, bien loin de ce que les jumeaux s'étaient imaginé. Pas de longues soirées à se caliner, à profiter des plages californiennes et de leur quasi annonymat. Non, rien de tout cela. En effet, Bill et Tom enchaînaient les entretiens avec leurs différents producteurs et leurs allers-retours au studio, les entrecoupant parfois de rencontres avec d'autres stars, avec qui il serait très bien qu'ils soient amis.

Ce jour-là, Bill et Tom étaient conviés dans les bâtiments de Cherrytree afin de rencontrer un autre groupe dont l'agence s'occupait, Flypside. On leur présenta brièvement le groupe, composé d'une blonde typiquement américaine et de trois autres mecs, plutôt baraqués.

« Bon, ne perdons pas de temps, » commença Martin, leur contact chez Cherrytree. « Si nous vous avons réunis tous les six, c'est pour une raison bien précise. Nous avons trouvé, en accord avec vos managers et maisons de disques respectifs, un deal bénéfique pour chacun de vos groupes. » Il s'arrêta, marquant une pause afin d'étudier les réactions des membres, avant de continuer. « Tom a besoin qu'on lui redore le blason en Europe et Flypside s'apprête à conquérir l'Europe. Et nous avons trouvé un moyen perfect! Tom, Chantelle, vous allez devoir faire croire à l'opinion publique que vous êtes en couple. » termina-t-il, fier de lui.

Les six artistes présent dans la salle, et tout spécialement Tom, Bill et Chantelle le dévisageaient, s'attendant sûrement à ce qu'il se reprenne et leur dise, amusé: 'Kiddin' Guys!'. Ce qu'il ne fit, bien évidemment, pas.

Finalement, les trois bredouillèrent un « What?! » commun et Martin leur sourit avant de s'empresser de répondre.

« Écoutez, n'y allons pas par quatre chemins! Tom, énormément de gens pense que tu es quelqu'un de violent, détraqué et ta réputation a chuté. Chantelle, honey, voyons les choses en face, il y a très peu de chances pour que ton groupe et toi réussissiez par vos propres moyens en Europe. Donc, votre relation, Tom et Chantelle, va nous aider à avoir ce que nous voulons tous ici. Tom, sortir avec une fille montrera que tu n'es en rien misogyne et Chantelle, ta relation avec Tom permettra à Flypside de faire parler de lui en Europe. »

Chantelle se renfrogna, croisant les bras contre sa poitrine. Les membres de son groupe levèrent discrètement les yeux au ciel.

« Et si on refuse? » demanda Tom, d'un ton sec.

« Vous n'êtes pas en mesure de refuser à vrai dire » répliqua Martin, un léger sourire au visage.

« M-mais c'est dégueulasse! » s'offusqua Bill.

L'employé de Cherrytree posa ses yeux sur lui. « Bill, je pensais qu'au moins toi, avait appris que le monde de la musique n'était en rien juste. Votre maison de disque a déjà donné son accord, vous n'avez pas votre mot à dire. »

Bill tapa son poing contre la table et sortit de la pièce, furax, sous les yeux des autres personnes présentes. Il se dirigea à grandes enjambées vers les toilettes au fond du couloir, poussa la porte d'un coup de pied et la claqua derrière lui. Il fulminait. Il chercha à tâtons son paquet de Lucky Strike dans ses poches et en sorti une cigarette, se foutant bien qu'il soit interdit de fumer à l'intérieur des locaux. Il l'alluma, avec un peu de mal, et en tira une longue latte, laissant la nicotine pénétrer son corps et se diffuser dans ses moindres recoins.

A l'autre bout du couloir, les membres de Flypside, Martin et Tom avaient la tête tournée vers la porte par laquelle était sorti Bill. Tom avait les yeux écarquillés par la réaction de son frère.

« C'est quoi son problème à ce type? » marmonna Chantelle avec dédain.

Tom la dévisagea, se retenant de l'insulter. Il se releva, faisant grincer sa chaise sur le sol et partit à la suite de son frère. Les WC lui semblèrent être l'endroit le plus probable où son frère aurait pu se cacher. Il poussa la porte battante des toilettes et vit son frère appuyé contre les lavabos, les yeux levés vers le plafond au carrelage d'un blanc aveuglant. Sa cigarette pendait au bout de ses lèvres, une longue traînée de cendres menaçant de tomber.

« Bill » l'appela-t-il, venant se placer devant lui.

Son frère baissa les yeux sur lui et murmura d'un ton ferme. « Je veux pas. »

Tom soupira et enleva la cigarette de la bouche de son frère, l'écrasant dans un des lavabos. « Pourquoi t'es parti comme ça? On est censé faire bonne impression. »

« J'm’en fous » grommela Bill. « C'est que des cons. »

Tom eut un petit sourire. « Pourquoi t'es si furax? » lui demanda-t-il, posant une main sur sa joue.

Bill plongea ses yeux dans les siens et fronça les sourcils. « Tu te fous de moi? » dit-il avec hargne. « C'est pas putain d'évident peut-être? Tu l'es pas toi? »

« Quoi? Je suis pas quoi? »

« Putain » siffla Bill, repoussant Tom. « J'en étais sûr! »

« Sûr de quoi Bill? » Tom commençait à perdre patience.

« Ça te plairait de la baiser cette pouffiasse hein? » gronda-t-il.

Tom resta silencieux quelques instants, estomaqué. « Attends... T'es jaloux? » demanda-t-il abasourdi.

Bill baissa les yeux en réponse, poussant un soupir furieux.

Tom se mordit la lèvre, se retenant d'éclater de rire. Son frère pouvait être tellement idiot parfois. « Idiot » chuchota-t-il, se rapprochant de lui. Il prit son visage entre ses mains et le força à le regarder. « La seule pouffiasse que j'ai envie de baiser, c'est toi ».

Bill grimaça, ses yeux souriant néanmoins. « J'ai peut-être pas utilisé les bons mots. »

« Non, en effet. »

« Je... Je veux pas Tom. Je veux pas que tu sortes avec elle, s'il te plait ». Il le regardait avec des yeux de chien battu, ses mains s'accrochant à son t-shirt.

Tom se concentra pour ne pas craquer devant ces yeux qui n'appelaient qu'au câlin et à la tendresse. « Pourquoi t'es jaloux? Tu sais très bien qu'il n'y a que toi, toujours. »

« Oui mais- » protesta Bill.

« C'est juste faire semblant Bill » le coupa Tom. « Juste faire semblant, il ne se passera rien. Fais-moi confiance. J'en ai besoin, le groupe a besoin de cet alibi, tu le sais. »

Bill hocha la tête.

« Ça durera pas longtemps, juste quelques fausses photos paparazziées et c'est tout d'accord? Pense à après. Pense à quand on reprendra la promo, on évitera certainement les questions sur les stalkeuses.»

« Oui mais on évitera pas les questions sur elle. » grommela Bill. « Il va y en avoir des tonnes, Tom, t'en es conscient? On n’y coupera pas, c'est évident. »

« J'aviserai, on avisera. On verra, Bill. Arrête de te prendre la tête d'accord? »

Bill hocha la tête.

« Bien » Tom déposa un baiser sur son front et lui prit la main. « On y retourne maintenant » et il l'entraîna en dehors de la pièce.

Leurs mains se séparèrent juste avant de retourner dans le bureau et ils reprirent place sur leur siège.

« Bon, c'est quoi le plan? » demanda Tom, posant ses mains sur la table.

**

Tom soupira en se passant une main sur les yeux. Cela faisait déjà plus d'une heure qu'il était là, dans ce faux café, entouré d'une flopée d'employés de Cherrytree, d'un photographe et d'elle. Bill ne l'avait pas accompagné. « A quoi bon? » lui avait-il dit et il avait préféré aller faire un tour dans leur studio d'enregistrement, histoire d'avancer sur l'album. Et Tom l'enviait, il aurait tout donné pour être à ses côtés, à faire ce pourquoi ils étaient payés, ce qu'ils aimaient plutôt que d'être là à faire des photos idiotes.

« Tom! » le rappela à l'ordre le photographe.

Tom le dévisagea, lui et ses manières insupportables. Son accent new-yorkais faisant tâche au milieu de tous ces californiens, sa façon de mastiquer son chewing-gum, offrant aux autres une vue imprenable sur l'ensemble de sa bouche, son palais et le fond de sa gorge. Le guitariste se secoua et retourna son attention sur la personne à côté de lui, Chantelle Paige.

« C'est bientôt fini » lui dit-elle dans un sourire compatissant, prenant soin de bien articuler. « Du moins j'espère » ajouta-t-elle en grimaçant.

« Moi aussi » marmonna Tom.

« OK, guys, faites un effort, okay? Je veux des smiles, que vous ayez l'air de vous éclater! FLIR-TEZ! » s'exclama le photographe en agitant les bras, faisant claquer son chewing-gum.

« C'est toi que je vais éclater » grommela Tom, faisant rire Chantelle.

La blonde se rapprocha de quelques centimètres et fit un grand sourire à Tom. « Sérieux, c'est quoi ce mec? Une vraie caricature! »

« Tu m'étonnes » acquiesça Tom, laissant échapper un petit rire.

Le photographe soupira, satisfait et fit cliqueter son réflex Canon dernier cri, ne se doutant pas le moins du monde qu'il était le sujet de ces rires moqueurs.

Une demi-heure de plus passa avant que le photographe ne déclare le travail fini et la tâche remplie. Tom soupira de soulagement et s'étira, faisant craquer ses muscles. Il se releva et se tourna vers Chantelle.

« Enfin fini » dit-il dans un sourire.

« Ouais. » Elle hocha la tête, ses longs cheveux blonds virevoltant légèrement. « C'était sympa de faire ça avec toi, j'aurais pu tomber sur pire! » ajouta-t-elle.

« Ouais, idem pour moi. J'espère au moins que leur plan marchera! Pour ton groupe et toi » répondit Tom avec gentillesse.

Chantelle lui fit un grand sourire et l'enlaça, comme toute bonne américaine, avant de s'éloigner en faisant claquer ses talons.

Tom eut David et Benjamin au téléphone, qui lui dirent que Bill et lui rentreraient bientôt en Allemagne et que la machine était déjà en marche, ça allait marcher, il n'y avait pas d'inquiétude à avoir... normalement.

**

« Tu attends Bill? » demanda Georg, enfilant une veste en cuir brun.

« Ouais, on est venu ensemble » répondit Tom en haussant les épaules.

Georg et Gustav hochèrent la tête et firent l'accolade à Tom. « Bonne soirée, mec » marmonna le batteur, avant de regarder sa montre et d'ajouter, ronchonnant : « Ou plutôt bonne nuit. »

Tom hocha la tête et les deux autres membres du groupe firent un signe de la main à Bill, de l'autre côté de la vitre. Celui-ci leur sourit et agita légèrement la main avant de tapoter du bout des doigts le gros casque noir posé sur ses oreilles. Il tapa du pied, hochant la tête au rythme de la musique et entama la chanson.

Il était déjà près d'une heure du matin dans leur studio faiblement éclairé. Ils étaient arrivés sur les coups de onze heures du matin et ils n'avaient pas chômé depuis. Et il en était ainsi presque tous les jours. L'enregistrement de l'album avait pris du retard et sa sortie ne faisait qu'être reculée, au grand dam des fans et du groupe lui-même. Sans parler de la maison de disque qui ne cessait d'harceler David.

Tom se rassit dans un des gros fauteuils mis à leur disposition, regardant distraitement Bill. Bien sûr qu'il aurait pu rentrer sans lui, mais il aimait regarder Bill chanter, et ce peu importe son taux de fatigue. C'était apaisant.

« Tomi, hey » chuchota une voix, chatouillant son cou tandis qu'une main secouait doucement son épaule.

Tom ouvrit des yeux hagards, se rendant compte qu'il s'était endormi. Il s'étira, tandis que Bill baillait et allait chercher leurs vestes et sac pendus au portemanteau.

« T'es crevé, tu veux que je conduise? » Lui dit-il d'un air doux, enroulant un foulard autour de son cou.

Tom hocha la tête, dans le brouillard et ils sortirent du studio. Bill prit place au volant de l'Audi R8 de son frère.

« Vivement que ce soit fini » dit-il quelques minutes plus tard, les yeux fixés sur la route. « J'ai l'impression qu'on stagne en ce moment » ajouta-t-il.

« Mouais, mais... » Tom soupira, n'ayant pas la force de finir sa phrase et Bill hocha la tête.

Le rythme ne ferait que s'accélérer lorsque l'album serait sorti, et même avant, avec la reprise de la promo.

Lorsqu'ils entrèrent dans leur appartement, plusieurs dizaines de minutes plus tard, Tom se dirigea directement vers sa chambre, ne prenant pas même la peine d'allumer les lumières sur son chemin. Bill lui alla se démaquiller et enfiler un long t-shirt à Tom dans la salle de bain avant de le rejoindre. Le guitariste était assis sur son lit, en caleçon, son portable collé à l'oreille. Il hochait machinalement la tête, une main appuyée sur son front. Bill alla directement s'enfouir sous les couvertures, baillant.

« C'était un message de Benjamin » dit Tom, s'allongeant aux côtés de Bill après avoir éteint son téléphone.

« Qu'est-ce qu'il voulait? » demanda Bill, se blottissant contre son frère. Il appuya ses pieds, toujours froids, contre les jambes chaudes de Tom, comme chaque soir.

« Un truc avec Chantelle, demain soir. Je dois la voir, pour un rencard » grommela-t-il, faisant froncer les sourcils de Bill. « Apparemment le Bild a été contacté donc je suppose qu'on devra faire semblant de passer un bon moment et de flirter. »

« Super » dit Bill d'un ton sarcastique. Il soupira, puis releva la tête pour embrasser Tom.

« Je t'aime » dit celui-ci, frottant son nez contre ses cheveux.

Et ils sombrèrent tout deux dans le sommeil.

**

Tom sortit du restaurant, se retournant pour tenir la porte à la personne le suivant. Chantelle lui sourit et le remercia. Tom, malgré une quantité assez importante de vin dans le sang, repéra du coin de l'oeil un paparazzi. Il guida Chantelle jusqu'à sa voiture où ils prirent place tous les deux.

« Merci, c'était vraiment agréable » dit Chantelle, se tournant vers lui.

Tom lui rendit son sourire en hochant la tête. « Pour moi aussi. Je pensais que ça serait plutôt chiant mais... Non, pas du tout. »

Chantelle se rapprocha, se mordillant les lèvres. « C'est quoi la suite du plan? »

Tom, légèrement pris de court, bégaya : « Euh... J-je sais pas à vrai dire. Faire comme si on sortait ensemble, je suppose? Et on est censés aller dans cet hôtel. »

Hochant la tête, Chantelle se pencha sur lui et attrapa sa lèvre inférieure entre les siennes. Tom fut tenté de reculer et de la dégager de sa voiture, mais il se souvint du contrat et répondit au baiser. Elle glissa sa langue dans sa bouche et alla caresser la sienne de façon sensuelle. Chantelle gémit dans le baiser et Tom fronça légèrement des sourcils, les yeux toujours fermés.

Puis une sonnerie tonitruante retentit, le portable vibrant dans la poche de Tom. Celui-ci se détacha de Chantelle et extirpa son portable de son jean.

Appel entrant : Bill

Le coeur de Tom se serra et il grimaça. Il avait l'impression que Bill savait exactement ce qu'il faisait l'instant d'avant, et qu'il l'appelait pour le rappeler à l'ordre.

« Oui? » demanda-t-il, anticipant légèrement la suite. « Ça peut aller... Non... Bill, sérieux... Non je sais pas... Bien sûr que non... Oui, promis... Non, m'attends pas.... Oui, bonne nuit... Moi aussi... »

« Ton frère? » demanda Chantelle une fois qu'il eut raccroché.

Tom hocha la tête, remettant son portable dans sa poche.

« Vous êtes jumeaux si j'ai bien compris? Vous vous ressemblez pas du tout. »

Tom haïssait qu'on lui dise ça. « Bien sûr que si on se ressemble, c'est juste qu'on a des styles différents » lança-t-il, légèrement agressif.

« Oh... pardon... je... je voulais pas te froisser ou autre » s'excusa Chantelle, visiblement gênée.

Tom agita la main, « c'est pas grave, désolé de m'être emporté. »

Chantelle posa une main sur sa joue, laissant ses doigts retracer sa mâchoire légèrement carrée. « On devrait continuer, tu crois pas? » murmura-t-elle.

« On fait quoi? »

Chantelle se mordit les lèvres, réfléchissant. Puis elle le regarda dans les yeux, et lui ordonna presque : « Embrasse-moi dans le cou. »

Tom déglutit. Putain, vraiment? Mais son taux d'alcoolémie ne le laissa pas se poser plus de questions et il se pencha sur la chanteuse, passant ses longs cheveux blonds derrière son cou avant d'y poser ses lèvres. Chantelle frissonna et rejeta la tête en arrière, ouvrant légèrement la bouche. Tom déposa des baisers mouillés le long de sa gorge, s'attardant parfois pour la mordiller et lécher.

Ils sursautèrent tous deux lorsque son portable sonna à nouveau.

Appel entrant : Bill

« Bill, qu'est-ce qu'il y a? » répondit Tom. « Je... non Bill, je te l'ai déjà dit... Je te le dirais si je le savais... Bien sûr que non, arrête... Hm hm... Oui, je sais... Mais non... Dors... Moi aussi. »

« Décidément, ton frère ne supporte pas la solitude? » demanda Chantelle, un peu agacée.

Tom ne lui répondit pas. « On devrait être à l'hôtel qu'ils ont réservé à cette heure-ci. »

Et il démarra son Audi, ne laissant pas le temps à Chantelle de répliquer.

Il se gara devant l'hôtel où une chambre avait été réservée par leur management ou Dieu sait qui, pour l'occasion. Il alla ouvrir la porte de Chantelle.

« Merci, gentleman » dit-elle, un sourire en coin ornant son visage.

Tom se retint de lui claquer la porte à la gueule. Il se contenta de se diriger vers le bâtiment, la blonde sur ses talons. Elle posa une main dans le bas de son dos alors qu'ils entraient dans l'hôtel et Tom frissonna.

La réception leur indiqua le numéro de la chambre et leur donna les clés.

« Sympa » observa Chantelle en passant la porte de la chambre 522. Elle déposa sa veste sur un fauteuil et alla à la fenêtre, admirer la vue.

Le portable de Tom résonna dans la pièce, les faisant tout deux sursauter.

Appel entrant : Bill

Tom ne répondit pas, appuyant sur la touche du téléphone rouge. Il mit son portable en silencieux et alla s'asseoir sur le lit, balançant sa lourde veste sur un fauteuil. Il soupira et se laissa tomber en arrière, les mains derrière la tête. Combien de temps allaient-ils devoir rester là?

Il sentit le matelas s'affaisser et releva la tête. Chantelle venait de s'asseoir au bout du lit et elle le détaillait, d'une façon peu rassurante.

« Alors ça fait quoi d'être aussi connu? » demanda-t-elle, essayant d'engager la conversation.

Tom haussa les épaules. « C'est à la fois génial et affreux. »

Chantelle hocha la tête, se rapprochant de façon prédatrice. Elle s'installa à califourchon sur Tom, le bout de ses bottes qu'elle n'avait pas pris la peine d'enlever s'enfonçant dans le matelas. Elle posa ses mains à plat sur le torse de Tom, appréciant les muscles qu'elle sentait au travers du tissu et se pencha sur lui. Elle posa ses lèvres contre les siennes, les léchant. Tom resta immobile quelques instants, ne répondant pas au baiser. Puis son portable vibra une fois de plus dans sa poche, vibrant contre la cuisse de Chantelle. Celle-ci soupira contre la bouche de Tom et l'empêcha de prendre son téléphone, posant une main sur son bras.

Tom fronça les sourcils, l'appareil vibrant avec insistance dans sa poche. Il savait que c'était Bill. Il repoussa Chantelle, posant ses mains sur ses épaules et la dévisagea.

« A quoi tu joues? » lui demanda-t-il.

Elle parut déconcertée et elle se redressa, toujours sur les cuisses de Tom. « A ton avis? » répliqua-t-elle.

Tom la poussa de sur lui et se releva, sortant son portable de sa poche. Appel en absence : Bill

« C'est encore ton frère? » l'interrogea Chantelle avec mauvaise humeur depuis le lit où elle était assise.

Tom releva la tête du message qu'il était en train de taper.

« C'est quoi son problème sérieux? Il peut pas rester une soirée tout seul sans son frère? »

Le regard de Tom devint noir. « Et toi? Tu peux pas passer une soirée sans jouer la pute? » répliqua-t-il.

Chantelle le dévisagea, estomaquée, la bouche ouverte. « J-je... » bredouilla-t-elle.

« C'est qu'un putain de contrat. J'ai joué le jeu dans la voiture parce qu'il y avait des photographes, mais là, il n'y a personne devant qui faire semblant! » Il reprit sa veste et alla vers la porte.

« J'ai rempli ma part du contrat » lança-t-il avant de claquer la porte derrière lui.

Jrentr, jtm envoya-t-il à Bill tandis qu'il attendait l'ascenseur.

**

Bill sentit le matelas s'enfoncer et le lit bouger dans son dos. Des bras vinrent aussitôt l'entourer, des mains se posant sur son ventre. Tom était rentré et Bill soupira de bonheur. Son frère l'embrassa au creux du cou, à la naissance de son épaule et il frissonna.

« Alors, comment ça s'est passé? » marmonna-t-il, la voix rauque de sommeil.

Il sentit Tom hausser, du mieux qu'il pouvait, ses épaules. « Bof » grommela-t-il.

« T'as rien d'autre à dire? Si elle était sympa, ce que vous avez fait... je sais pas moi »

« Non » répondit simplement Tom.

Bill fronça les sourcils et se retourna, faisant face à son frère. « C'est quoi le problème? » l'interrogea-t-il, sentant bien que son frère était réticent à en parler.

« Bill, j'ai juste pas envie d'en parler. Et j’suis crevé, ok? » soupira Tom. Il l'embrassa rapidement sur les lèvres et enfouit son visage dans son cou, son souffle chaud glissant contre la peau de Bill. Ce dernier eut une moue perplexe, légèrement vexée et il soupira, abandonnant l'idée d'en savoir plus.

**

Je suis au studio avec les Gs, je ne rentrerai pas tard.
Dave a dit que ça ne servait à rien que tu viennes,
profites-en pour te reposer, petite marmotte.
Tom.


Bill esquissa un sourire et reposa le bout de papier sur le bar de la cuisine. Il se dirigea vers le grand frigo américain, se grattant la tête d'une main et retenant de l'autre son vieux jogging lui servant de pyjama qui glissait sur son semblant de hanche. Il se prépara un petit déjeuner digne de ce nom : jus de fruit, gaufres toutes chaudes, fruits, confiture et une grande tasse de café. Il déposa le tout sur un plateau qu'il emmena dans le salon.

Il avait d'ores et déjà prévu de glander toute la journée, et quoi de mieux que la TV pour commencer?
Il déposa précautionneusement le plateau sur la table basse qu'il colla au canapé sur lequel il s'assit, ramenant ses jambes contre son torse. Il alluma leur écran plasma qui ne leur servait que rarement et mit une chaîne au hasard.

Étalant de la confiture de framboise sur une gaufre, il entendit le jingle de Punkt 12, sur RTL. Il engloutit le tiers de sa gaufre en une seule bouchée.

« Tout le monde a d'abord pensé que c'était juste une opération de marketing, mais ces photos semblent bien réelles. Tom et Chantelle ont été surpris en train de flirter dans la voiture du guitariste et ont ensuite disparus dans un hôtel de Magdebourg pendant plusieurs heures. Reportage par... »

« Et ben ça a pas tardé » grommela Bill, la bouche pleine. Il prit une gorgée de café pour faire passer la gaufre.

« Voici des images qui font blêmir les fans de Tokio Hotel et nous embarrassent- »

Bill recracha son café, en foutant partout sur la table hors de prix.

« Qu- c'est quoi ça?! » bredouilla-t-il, les yeux écarquillés.

La vidéo montrait Tom et Chantelle en train de s'embrasser dans la voiture de Tom, montrait ce dernier en train de l'embrasser dans le cou et Bill eut envie de vomir.

Le salaud. Quelle bande de salauds.

**

Bill était endormis, roulé en boule sur le canapé, un plaid le recouvrant, lorsque Tom rentra. Le film Entretien avec un vampire défilait à l'écran et Tom se dit que Bill avait dû s'endormir devant, bercé par celui-ci. Il déposa ses clefs et autres petites affaires sur le bar séparant la cuisine du salon.

Il s'accroupit devant le canapé, devant le visage de Bill. Il l'observa pendant quelques instants ; sa moue endormie, sa bouche légèrement ouverte, ses mains croisées ramenées sous son visage, tout. Il passa une main sur sa joue et Bill gigota légèrement, poussant un petit soupir.

Tom se pencha sur lui et déposa délicatement ses lèvres contre les siennes. Son frère ouvrit les yeux, ses paupières papillonnant.

« Bonjour la marmotte » dit doucement Tom.

Le front de Bill se plissa, lui donnant un air adorable ajouté à sa moue endormie et il se retourna, tournant le dos à Tom. Il remonta le plaid sur sa tête.

« Bill? » l'appela Tom, fronçant les sourcils.

« Va-t-en » marmonna Bill, la voix étouffée par la couverture.

« Pardon? »

« Tu m'as très bien compris » répliqua Bill.

« Ok. » soupira Tom en se relevant. Il se dirigea vers la salle de bain pour prendre une douche, préférant ne pas se prendre la tête ; Bill devait être mal réveillé.


« T'es de meilleur humeur? » demanda Tom, nouant une serviette autour de sa taille en pénétrant dans la cuisine.

Bill ne leva même pas les yeux de son bol de nouilles instantanées.

« Apparemment non » constata Tom, allant vers le frigo. Il prit une cannette de Redbull et alla s'asseoir de l'autre côté du bar, en face de Bill, prenant garde à ne pas perdre sa serviette. Il but une longue gorgée du soda avant de reprendre :

« Tu vas me dire ce qui ne va pas ou tu comptes bouder indéfiniment? »

« Tu ne m'as pas raconté ta soirée » répondit simplement Bill, après avoir bu le bouillon de ses nouilles.

Tom fronça les sourcils. « Parce qu'il n'y a rien à raconter. »

Bill soupira et se leva, allant vers l'évier. « Tu passes la soirée et le début de la nuit avec une fille et tu n'as rien à raconter? »

« Ouais » Tom haussa les épaules.

Bill posa violement le bol dans l'évier, manquant de le briser et se retourna vivement. « Tu me mens Tom! » s'écria-t-il.

Ledit Tom sursauta. « Quoi? » s'exclama-t-il, sa voix partant dans les aigus.

« Bon dieu, Tom, fais pas ton innocent » soupira Bill, se passant une main sur les yeux avec lassitude. « J'ai vu » ajouta-t-il.

« De quoi parles-tu au juste? » s'exclama Tom. Il haïssait que les gens tournent autour du pot.

« Toi, Chantelle! J'ai vu les putains de vidéos! » cria Bill, agitant les mains. « Je t'ai vu lui rouler des patins! L'embrasser dans son putain de cou! »

Tom cilla. Oh merde. « Écoute Bill » dit-il d'un ton se voulant calme, allant vers son frère. « Ce n'est pas ce que tu crois. »

« Ah bon? Tu ne l'embrassais pas alors? » répliqua l'autre avec dédain.

Tom soupira. « Non c'est pas ça, je... »

« Alors tu l'as bien embrassée! » le coupa Bill. Il se mordit la lèvre. « Et moi qui espérait que ce n'était qu'un effet d'optique. » ajouta Bill à voix basse. Il renifla et se décolla de l'évier, voulant se réfugier dans sa chambre mais Tom le retint.

« Bill... Laisse-moi t'expliquer » le supplia-t-il. Le regard que Bill lui lança, humide et triste, lui serra le coeur.

Bill ne répondit pas, car il savait que s'il parlait, il se mettrait à pleurer. Alors il hocha faiblement la tête et se détacha de Tom, allant s'asseoir sur un des fauteuils du salon. Tom le suivit et s'accroupit devant lui. Bill posa un coude sur l'accoudoir et posa sa tête dans sa main, les yeux fixés sur un point haut sur le mur.

« Je... J'ai bien embrassé Chantelle » avoua Tom, se sentant affreusement honteux. Il vit Bill se mordre les lèvres, se retenant de pleurer et celui-ci poussa un soupire tremblotant. « Mais crois-moi, vraiment, c'était tout sauf agréable ou par envie. » Bill eut un faible rire. « Bill, regarde-moi, regarde-moi dans les yeux » Bill tourna la tête vers lui, plongeant ses yeux brillants dans les siens. « Je te jure que ce n'était que du faux semblant. Fais-moi confiance, c'est la vérité. Je savais pertinemment que des paparazzis étaient là. Je te dis la vérité, Bill. »

Bill resta silencieux un moment, essayant de reprendre contenance. « Et l'hôtel? » demanda-t-il enfin, la voix rauque.

« On y est à peine restés une demie heure. Il ne s'est rien passé Bill. » répondit Tom, appuyant bien ses mots, le regard ancré dans celui de Bill pour lui prouver qu'il ne mentait pas.

« Mais... mais la vidéo disait que vous y étiez restés plusieurs heures » bredouilla Bill.

Tom eut un petit sourire. « Bien sûr que non; tu n'as eu le temps de m'appeler que deux fois » dit-il gentiment.

Bill sourit malgré lui. « J'ai peut-être été un peu excessif ce soir-là. » avoua-t-il, rougissant.

Tom se redressa et attira Bill dans ses bras, enfouissant une main dans ses cheveux récemment dreadés. Il devait avouer qu'il regrettait de ne plus pouvoir passer ses doigts dans ses cheveux soyeux. « Comme si ça m'avait dérangé » murmura-t-il. Il resserra sa prise autour de Bill. « Désolé pour tout ça, désolé de t'avoir fait flipper, désolé de t'avoir fait ça » dit-il, la culpabilité évidente dans sa voix.

« Désolé d'avoir douté de toi » chuchota Bill, enfouissant sa tête dans son cou.

**

Flypside's Twitter : J'aimerais tellement pouvoir passer une autre nuit géniale en Allemagne

Flypside's Twitter : Ouais, vous pouvez me détester en étant fan de TH haha.... même si je suis sûre que TH préférerait que vous ne me haïssiez pas

Flypside's Twitter : Chan et Tom traînent ensemble

Flypside's Twitter : Bill est meilleur que Tom

Flypside's Twitter : Bill et moi on parle uniquement de bowling

Flypside's Twitter : Bill vient de m'appeler pour un conseil en bowling

Flypside's Twitter : Bill et Tom sont végétariens

Martin's Twitter : Ceux qui ne soutiennent pas Tom/le groupe parce qu'ils sortent avec quelqu'un, ne sont pas de vrais fans

[...]

**

Bill se prit la tête entre les mains, enfonçant ses ongles dans son crâne. Il les haïssait. Comme il n'avait jamais hait personne. Il crispa ses mains, s'arrachant quelques morceaux de peau. Il était à bout.

Il n'en pouvait tout simplement plus de voir sa vie, ou plutôt sa soi-disant vie privée être étalée aux yeux du monde entier, sur ces maudits Twitter. Il n'en pouvait plus de ces mensonges envoyés à la face de tout le monde, de ces débilités. De cette connasse de Chantelle et de cet abruti de Martin. Tous les jours, ne lui laissant aucun répit, étaient publiés des messages Twitter par ces deux-là, racontant des soi-disant anecdotes sur Tom et lui. Il haïssait ça.

Il était de mauvaise humeur en permanence, furax comme jamais il ne l'avait probablement été. Il parlait mal à tout le monde, même à Tom. Et pourtant, chaque jour, sans se laisser aucun répit, il retournait sur cette page Internet voir ce qu'ils avaient inventé de nouveau. Il se faisait du mal mais il ne pouvait pas ne pas savoir ce qu'ils racontaient.

Oh, bien sûr, il en avait parlé à son management. Ou du moins à David, qui avait toujours été à ses côtés. Mais celui-ci n'avait rien fait, n'y voyant pas d'intérêt. « Ignore-les », lui avait-il dit. Mais Bill n'en était pas capable. Alors petit à petit, de jour en jour, son niveau de frustration et de colère grimpait, bouillonnant.

« Ça va? » entendit-il dire une voix derrière lui.

Il marmonna quelque chose d'incompréhensible, la tête toujours baissée, les coudes sur le bureau sur lequel était posé son ordinateur.

Tom s'approcha de lui par derrière et se pencha, regardant l'écran du Mac dernier cri. « Pourquoi t'es encore là dessus? » lui demanda-t-il, posant ses mains sur ses épaules pour les masser.

« Parce que je ne veux rien louper des conneries qu'ils racontent à longueur de journée » grommela Bill d'un air maussade.

« C'est idiot » répondit simplement Tom, s'asseyant au bout du lit de Bill.

« C'est pas idiot » répliqua sèchement Bill, se retournant pour lancer un regard noir à son frère.

« Commence pas Bill » soupira Tom avec lassitude.

« Pardon? »

« Commence pas à rejeter ta mauvaise humeur sur moi » dit Tom. Il passa une main sur son front, réajustant son bandeau. « C'est pas de ma faute. Tu devrais arrêter de lire ça » ajouta-t-il.

« Parce que c'est de la mienne peut-être? » rétorqua Bill.

« J'ai jamais dit ça, bon dieu » souffla Tom, légèrement exaspéré par l'attitude de Bill.

« J'espère bien. Parce que ce n'est pas moi qui ai frappé cette putain de française! » s'exclama Bill, abaissant violemment son écran d'ordinateur. « Tout ça c'est ta faute à vrai dire! »

Tom le dévisagea, calme. « Là tu vas beaucoup trop loin Bill » dit-il, visiblement déçu par son frère. Il se releva et sortit de la pièce, claquant la porte derrière lui.

Bill resta immobile, quelques instants, fixant bêtement la porte par laquelle son jumeau venait de passer. Il alla sur son lit, rampant jusqu'à se retrouver devant le mur contre lequel il se posa, ramenant ses genoux contre lui. Il les entoura de ses bras et vit son reflet dans le miroir ancien en face de son lit. Il aurait voulu balancer un truc contre son autre lui, le faire voler en éclat et ne plus le voir. Mais il adorait trop son miroir pour faire une chose pareille. Alors il se contenta de donner un coup de poing dans le mur contre lequel il était. « FAIT CHIER! »

« Quel con » murmura-t-il, posant son front contre ses genoux.

Évidemment qu'il savait que ce n'était en aucun cas la faute de Tom, il avait juste eu besoin d'un bouc émissaire et c'était tombé sur lui. Une larme coula le long de sa joue. Il était épuisé et énervé – contre Chantelle et ce Martin, contre cette française mais surtout contre lui-même, contre sa faiblesse.
Il se laissa glisser contre le mur, jusqu'à être allongé sur son lit et il se recroquevilla, laissant enfin couler toutes ces larmes qu'il avait retenu.

**

Tom était adossé contre l'embrasure de la fenêtre de sa chambre, contemplant la nuit. Une légère brise l'effleura, le faisant frissonner légèrement et il écrasa sa cigarette contre la pierre avant de lancer le mégot au loin. Son portable vibrait avec insistance sur sa table de chevet et il n'y prêtait pas attention. Ce devait encore être Chantelle, cela faisait des jours qu'elle le harcelait, depuis ce fameux soir. Elle ne cessait de s'excuser de son comportement et de lui dire qu'elle avait envie de le revoir. Et Tom ne répondait à aucun de ses appels ou messages, n'ayant pas envie d'avoir affaire à elle.

Il n'entendit pas, trop pris dans ses pensées, Bill se faufiler dans sa chambre, traverser son lit et il sursauta quand il sentit deux bras entourer sa taille et un corps se coller à son dos.

« Pardon » chuchota Bill, embrassant son cou de plusieurs baisers. « Pardon. »

Tom profita de l'étreinte plusieurs minutes avant de se retourner et de prendre le visage de Bill entre ses mains. Celui-ci resserra sa prise, liant ses mains dans le dos de son frère.

« Je ne- » commença Bill. Mais il fut coupé par le doigt que Tom venait de poser contre ses lèvres.

« Je sais » murmura-t-il, caressant ses joues.

« Vraiment, Tom... Pardon. Je ne sais pas ce qui m'a pris de dire ces conneries. » s’excusa piteusement Bill.

Tom hocha la tête et souffla, son haleine effleurant le visage de Bill. « Je sais » répéta-t-il.

« Ça me bouffe Tom » avoua Bill. « J'en peux plus... J-je suis à bout » Bill posa sa tête contre l'épaule de Tom. Celui-ci passa ses bras autour de sa taille et le serra fort contre lui. « Arrête ça Tom, s'il te plait » le supplia Bill dans un souffle. « Je veux plus. »

Tom hocha la tête. Il savait à quel point la situation faisait souffrir Bill. Leur relation amoureuse avait toujours été compliquée et douloureuse, bien que la meilleure chose qui leur soit arrivée, et y ajouter toute cette histoire n'aidait pas. Tom avait bien vu l'humeur de Bill, son moral s'effriter peu à peu, jusqu'à ce qu'il craque. Mais il n'avait pas agi, parce qu'il n'avait pas sût mesurer l'ampleur des sentiments de Bill.

« Je vais faire tout mon possible pour nous sortir de là » affirma Tom d'une voix douce. « C'est bientôt fini » le rassura-t-il, caressant ses cheveux.

**

Tom faisait les cent pas dans le salon, son téléphone portable collé à l'oreille depuis plusieurs dizaines de minutes. Il faisait toujours ça quand il téléphonait – il marchait, tournait en rond. Il était trop mal à l'aise au téléphone pour rester immobile.

« Je pense avoir rempli ma part du contrat, Ben » dit Tom. « Je n'ai pas à endurer tout cet harcèlement, j'en ai ras-le-bol, vraiment. » Il hocha la tête tandis que la personne à l'autre bout du fil lui parlait. « Et j'aimerais beaucoup que ce cher Martin arrête de parler de notre vie privée sur Twitter. Si on a toujours veillé à garder un semblant de vie privée ce n'est pas pour que cet américain aille la raconter à qui veux.... Ouais... Hm hm... J'espère bien! Sérieux, c'était pas une super idée de bosser avec eux hein?... Ouais... Ok... Merci Benjamin... Ouais, à demain, merci. » Il raccrocha et prit une profonde inspiration, un sourire aux lèvres.

Tom se dirigea vers la salle de bain, où il savait que Bill prenait une douche. Il se glissa dans la pièce étouffante d'humidité et de chaleur et ouvrit la porte de la douche. Il se colla contre le corps chaud et mouillé de Bill, le faisant gémir. Il attacha sa bouche à son cou et passa ses mains sur le devant de son corps, les faisant glisser le long de son ventre plat.

« J'ai appelé Benjamin » dit-il contre la peau douce de Bill. Il la mordilla légèrement, lui arrachant un autre gémissement. « Je lui ai tout expliqué et il a dit qu'il allait tout arranger. C'est fini »

Bill se retourna, un sourire rayonnant ornant son visage et il attacha ses bras au cou de Tom. « Merci » dit-il, avant de se pencher et de déposer un baiser sur ses lèvres. Il les lécha et Tom ouvrit la bouche, venant glisser sa langue contre la sienne. Bill se saisit d'une des jambes de Tom et l'accrocha à sa taille, faisant entrer en contact leurs sexes. Il le poussa contre la vitre pleine de buée sans arrêter leur baiser. Tom gémit lorsque son dos entra en contact avec la vitre froide, ondulant des hanches. Il adorait quand Bill prenait les commandes et le dominait. Alors, tandis que Bill passait une main derrière lui, la faisant courir sur ses fesses, jusqu'à chatouiller son entrée, Tom se donna entièrement à lui.

**

Quelques mois plus tard...

Bravo: Tom, tu as eu un flirt assez chaud avec Chantelle de Flypside. Est-ce que c'est sérieux entre vous?
Tom: C'est une fille très gentille, mais il n'y a rien de plus entre nous. Je ne suis pas du genre à gaspiller beaucoup de temps dans une relation.


Une main ornée de longs ongles peints en rose et de multiples bracelets s'entrechoquant, arracha la page du magazine et la froissa. La personne poussa un cri frustré et balança la boulette de papier à l'autre bout de la pièce, fulminant. Elle se passa la main dans ses longs cheveux blonds puis croisa les bras contre sa poitrine. Jerk.




[Document annexe, pour ceux qui veulent : http://www.youtube.com/watch?v=9Qpu64UThq0 ]



Demande de Kill Sophy

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://milayumesasha.wordpress.com/
Jess
Populaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 572
Age : 26
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : en cuisine
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Ven 16 Oct - 14:12

j'ai bien aimé cet os, il était très agréable à lire et la demande est respectée.
J'ai adoré l moment où bill sonne tout le temps à Tom ^^
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6249
Age : 25
Localisation : Glasgow
Emploi/loisirs : Trekkie
Humeur : Right as rain
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Ven 16 Oct - 17:06

Duuuuh! *___*
Ich liebe es!<3
Oh, sérieux, j'ai adoré. J'imaginais un peu comme ça l'affaire avec Chandelle (enfin sans le truc twincest).
J'aime leurs réactions, à tout moment. Et la fin, mwhahaha, dans ta tronche sale ****! èé

Oh, j'ai aimé ça:
Citation :
Tom se mordit la lèvre, se retenant d'éclater de
rire. Son frère pouvait être tellement idiot parfois. « Idiot »
chuchota-t-il, se rapprochant de lui. Il prit son visage entre ses
mains et le força à le regarder. « La seule pouffiasse que j'ai envie
de baiser, c'est toi ».
Bill the slut! \o/

Très bon os, bien écrit, simple mais efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Youlia*
Marquise du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4897
Age : 25
Localisation : DTC (:
Humeur : Sucrée/Salée
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Ven 16 Oct - 17:30

C'était bieeeen!
La demande est bien respectée (huhu, celle ci aussi je m'en rappelle de quand elle avait été écrite x))
J'aime la relation entre les jumeaux, ils sont adorables :3
J'ai trouvé les petites références avec le Twitter ou l'interview de la fin vraiment sympa, ça rajoute au réalisme.
Et ouais, c'était bien! Bravo à l'auteure :3
Revenir en haut Aller en bas
obsedum sexualis
Indispensable
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1056
Age : 34
Localisation : vu son âge....bientôt en maison de retraite
Emploi/loisirs : buveuse professionnelle de Sobieski
Humeur : zen attitude
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Sam 17 Oct - 0:24


toute la vérité et rien que la vérité
et la fin

j'ai vraiment vraiment adoré
Revenir en haut Aller en bas
Pitch'
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5148
Age : 27
Localisation : next to Paris
Humeur : Déprimée.
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Sam 17 Oct - 22:47

Tom dominéééé
(Non ai pas retenu que ça èé)
C'etait bien <3 heinhein poufiasse !
Jerk ?
Revenir en haut Aller en bas
http://pitchoun3.wordpress.com/
Tulipe
Célébrité
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1935
Age : 25
Localisation : Au bloc opératoire.
Emploi/loisirs : Infirmière
Humeur : Aqueuse
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Dim 18 Oct - 17:16

J'ai bien aiméééé ! Toutes les référencés aux repotages, itw, twitter and so on c'était trop bien. On y croit là, on y croit \o/ Tout est réaliste, et j'aime beaucoup la relation des jumeaux, moi aussi j'ai retenu la réplique de Bill la pouffiasse What a Face C'est trop comme ça que je les imagine en vrai, avec une relation amoureuse, mais qui reste avant tout fraternelle (dites moi que vous comprenez c'que j'dis U_U). Et Bill qui appelle tout le temps *___* Nan mais sérieux on a dépassé la fiction là, c'est la pure vérité cet OS ! \o/ qle tout donne un truc très agréable à lire, et bien écrit !
Le personnage de Chantelle est bien aussi, et la fin j'trop kiffé xD
Revenir en haut Aller en bas
Dine
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7132
Age : 24
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Dim 18 Oct - 18:11

La référence au site I love you
J'ai adoré cet OS 8DDDD
J'aime le fait que tu nous fasses détester Bougie \o/ mwahahahha
Et Tom&Bill I love you *aime le Bill jaloux*
BRAVO 8D on a vrmt de très bons OS ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
La£ti
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2439
Age : 28
Localisation : Londres
Emploi/loisirs : Mangeuse de Bounty
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Dim 18 Oct - 20:47

Citation :
Il n'en pouvait tout simplement plus de voir sa vie, ou plutôt sa soi-disant vie privée être étalée aux yeux du monde entier, sur ces maudits Twitter. Il n'en pouvait plus de ces mensonges envoyés à la face de tout le monde, de ces débilités. De cette connasse de Chantelle et de cet abruti de Martin. Tous les jours, ne lui laissant aucun répit, étaient publiés des messages Twitter par ces deux-là, racontant des soi-disant anecdotes sur Tom et lui. Il haïssait ça.

Si seulement!

J'ai beaucoup aimé cet os. J'aimerai tellement que ça se soit passé comme ça! En tout cas ça le parait tellement!

Bref; Bravo!
Revenir en haut Aller en bas
bill-luv-tom
Chevalier du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2980
Age : 33
Localisation : Belgique.
Humeur : Amoureuse.
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Lun 19 Oct - 1:53

Little-dine a écrit:
La référence au site I love you
J'ai adoré cet OS 8DDDD
J'aime le fait que tu nous fasses détester Bougie \o/ mwahahahha
Et Tom&Bill I love you *aime le Bill jaloux*
BRAVO 8D on a vrmt de très bons OS ! Very Happy

Tout pareiiiiil I love you

J'ai adoré! Super réaliste, et leur relation est trop biennn <333
Revenir en haut Aller en bas
http://maureen0207.wordpress.com
anaTOMie*
Geek
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1736
Age : 24
Localisation : Quelque part ailleurs.
Emploi/loisirs : Tomienne.
Humeur : Tomienne.
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Lun 19 Oct - 18:52

Hooo j'ai trop adoré. Vraiment, c'était génial et super bien écrit. Le scenario de base était lui aussi super. Tout a trés bien été exploité et la fin est juste génial. Tom a un putain de rôle, j'adore ça. C'est le centre de l'histoire, d'abord parce qu'il frappe machintruck, ensuite parce qu'il doit flirter avec machintruck, puis il doit subir la jalousie de Bill et ses crises de nerfs. J'adore vraiment Tom, et j'ai de la peine pour lui, parce qu'on se sert tellement de lui, puis pour Bill aussi, parce qu'ils ont une telle vie de merde et qu'ils voient cette poufiasse et ce Martin racontaient de tels absurdités sr twitter. Je comprends qu'il soit énervé putain u_u ce Martin a juste l'air débectant!

En tout cas Bravo Wink

J'ai adoré le passage à l'hotel avec Chantelle, et cette phrase "Jrentr, jtm envoya-t-il à Bill tandis qu'il attendait l'ascenseur." J'ai souris comme une niaise quand je l'ai lu, je sais pas le "jrentr, jtm" était tellement spontanné et remplie d'amour! C'était tout mignon.
Revenir en haut Aller en bas
http://aGirl-in-aBoy.skyblog.com
Kill Sophy
Geek


Féminin
Nombre de messages : 1700
Age : 24
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Jeu 22 Oct - 23:54

Alors, que dire...
Bon, ben, c'était génial, exactement comme je voulais, même mieux que ce que je voulais.
T'as tout respecté et en même temps c'est criant de réalisme, c'est triste, c'est drôle, je sais pas, c'était génial. J'aime la relation Bill-Tom, j'aime Benjamin, j'aime Chantelle (Very Happy) et puis *_*
Et j'aime ton style d'écriture et comment tu décris les choses, et puis les références à tout, au site, au twitter, aux interviews. La jalousie de Bill, Chantelle (re-Very Happy), la maison de disque, Biiiiiiiiiill, touuuuuuuuuut *_*
Bref, je suis incapable de faire une review consistante tellement j'ai trouvé ça TROP bien !
Même si le Tom dominé ça tue XD Et la phrase sur "Bill la pouffiasse" Very Happy Et le photographe, je l'adoooore :3 Et j'ai trop aimé aussi quand Bill remballe Tom <3
Breeef, j'ai aimé quoi, même plus que ça Very Happy En plus j'avais un sourire niais tout le long de la lecture, je trouvais tout trop chou, trop parfait, exactement ce que j'avais pensé en l'écrivant. C'est frais, léger, mignon, mais en même temps y a un vrai scénario (mdr) parfaitement respecté qui fait que ça rend l'OS aussi un peu triste, mais... Vraiment bien :3
Merciiiiiiiiii
Revenir en haut Aller en bas
Girl From Hell
Populaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 576
Age : 22
Localisation : Dans la voie lactée
Emploi/loisirs : écolière/musique
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Ven 23 Oct - 1:23

Plus je lis cet Os, plus j'ai la haine contre Bougiie x) Me demandez pas pourquoi, je serais capable d'écrire un roman sur elle XD
Et pis l'Os est juste tellement réalliste, tellement plus logique. Parce que rien qu'0en voyant la vidéo, ça sonne faux. Je veux dire, les moues de "plaisir" m'ont parues exagérées (à moins qu'elle ne soit rien d'autre qu'une sale trainée uu' qui baise pour arriver à ses fin). Comme si elle savait vraiment que les paparazzis étaient là. enfin braiiphe xD

J'adore comme c'est écrit, j'adore le pêtage de câble de Bll quand il apprend qu'il doit "Partager" Tom, j'adore la jalousiie excessive de Bill (quoi qu'elle est pas excessive que ça)J'aime quand il envoie bouler Tom, J'aime Bill tout court =)
I love you I love you I love you I love you

Et Tom beeen pauvre de lui, tout ce qu'il doit gérer... =')

En résumé: J'aime cet OS et l'auteuse de cette merveille
I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://Girl-From-Hell.skyrock.com
Gab'
Icone du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 31
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Ven 30 Oct - 18:49

Un super OS !!

La demande est vraiment bien respectée, j'aime la relation entre les jumeaux, c'est bien écrit on est dedans.

En bref : bravo !!
Revenir en haut Aller en bas
http://gabuliellu.skyrock.com/
Mimipotter
Inrattable
avatar

Féminin
Nombre de messages : 936
Age : 25
Localisation : Neuf-trois sisi !
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Variable
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Ven 13 Nov - 21:16

Ha c'est trop bien !
J'ai adoré, j'adore comme c'est écrit et puis Bill est trop choubada <3.
Et Chantelle haha xD
Exterminons l'espèce Chantelle !
Revenir en haut Aller en bas
Chachouille
Duchesse du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5960
Age : 25
Localisation : Nancy :9
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Lun 14 Déc - 21:36

Maintenant que les résultats ont été dévoilés, je peux ramener ma fraise study

Merci beaucoup beaucoup les gens pour tous ces compliments hiiii *___* Cet OS m'a beaucoup tenu à coeur et j'laime beaucoup parce que c'est en l'écrivant que je me suis rendue compte que je m'améliorais (a)
Et Sophy, trop contente qu'il t'ai plus, merciii I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chach-ouille.skyblog.com
Tiphaine
Baronne du Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3060
Age : 24
Humeur : ... à aller en Russie :'O
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Sam 2 Jan - 21:01

Kill Sophy a écrit:
Alors, que dire...
Bon, ben, c'était génial, exactement comme je voulais, même mieux que ce que je voulais.
T'as tout respecté et en même temps c'est criant de réalisme, c'est triste, c'est drôle, je sais pas, c'était génial. J'aime la relation Bill-Tom, j'aime Benjamin, j'aime Chantelle (Very Happy) et puis *_*
Et j'aime ton style d'écriture et comment tu décris les choses, et puis les références à tout, au site, au twitter, aux interviews. La jalousie de Bill, Chantelle (re-Very Happy), la maison de disque, Biiiiiiiiiill, touuuuuuuuuut *_*
Bref, je suis incapable de faire une review consistante tellement j'ai trouvé ça TROP bien !
Même si le Tom dominé ça tue XD Et la phrase sur "Bill la pouffiasse" Very Happy Et le photographe, je l'adoooore :3 Et j'ai trop aimé aussi quand Bill remballe Tom <3
Breeef, j'ai aimé quoi, même plus que ça Very Happy En plus j'avais un sourire niais tout le long de la lecture, je trouvais tout trop chou, trop parfait, exactement ce que j'avais pensé en l'écrivant. C'est frais, léger, mignon, mais en même temps y a un vrai scénario (mdr) parfaitement respecté qui fait que ça rend l'OS aussi un peu triste, mais... Vraiment bien :3
Merciiiiiiiiii

Tout pareeeeeeil I love you (mis à part pour Tom dominé, Tom dominé ci trop bien *o*). Et je suis d'accord avec le post de Tulipe aussi Smile

J'ai vraiment adoré, ça fait super réaliste, avec les références au twitter etc. Et puis j'adore les OS/fictions qui reprennent des vrais éléments pour en faire une fiction qui du coup parrait vraiment super vraie ! Enfin je sais pas comment m'exprimer, mais maintenant je ne verrai plus jamais l'épisode Chantelle autrement que comme dans ton OS x) Bravo Chouille Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/1485630/
claraMM
Présente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 204
Age : 24
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   Mer 26 Mai - 15:29

Juste <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Vacancières] OS # 7   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Vacancières] OS # 7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Between The Lines :: Vacancières-
Sauter vers: